France relance : 50 projets soutenus en faveur de la biodiversité en Bourgogne-Franche-Comté

Publié le 26/07/2021 - 14:17
Mis à jour le 30/07/2021 - 10:49

Pas moins de 50 projets ont bénéficié du soutien de France relance en région Bourgogne-Franche-Comté, avec près de 5 millions d’euros d’aide de l’État. 

 © D Poirier
© D Poirier

Le 3 septembre 2020, le gouvernement a annoncé la mise en place d’un plan de relance en faveur de l’économie pour faire face aux conséquences de l’épidémie de la Covid-19. Le plan France relance comporte un volet relatif à la préservation de la biodiversité, dont la mise en œuvre est assurée par les direction régionales de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DREAL), l’Office français de la biodiversité (OFB) et les agences de l’eau, sous l’autorité des préfets.

50 projets ont bénéficié du soutien de France relance en région Bourgogne-Franche-Comté, avec près de 5 millions d’euros d’aide de l’État. Par ailleurs, le plan France relance accompagne en Côte-d’Or et en Haute-Marne l’accélération des actions du Parc national de forêts pour un soutien total de 1,6 millions d’euros sur 2 ans. Dans ce cadre, la DREAL a lancé un appel à projets du 15 avril au 15 juin 2021 afin de soutenir les collectivités, les associations et les autres gestionnaires d’espaces naturels dans leurs projets de restauration écologique terrestre et de mise en valeur des aires protégées.

Les services de l’Etat ont reçu 29 projets portés par 18 porteurs de projets pour un montant d’aides sollicitées à hauteur de 1,2 M €. La sélection des projets s’est opérée sur leur valeur ajoutée pour la biodiversité, le caractère durable des aménagements dans les aires protégées, et sur la maturité des projets permettant leur engagement rapide.

Les 22 projets retenus se répartissent dans les 8 départements de la région pour un montant total de subventions de 638 376 €.

A titre d’exemple :

  • 3 projets portés par le Conseil départemental de Saône-et-Loire sont soutenus pour un total de subvention de près de 130 000 € : renouvellement des aménagements d’accueil du public et des clôtures du site classé de la Roche de Vergisson, aménagement d’un sentier de découverte sur l’espace naturel sensible d’Azé, amélioration du sentier de découverte de l’ENS du barrage du Pont du roi.
  • La commune de Courtelevant, située dans le Territoire de Belfort, va réhabiliter une ancienne décharge de déchets verts pour y créer un arboretum au sein d’une zone classée Natura 2000 (subvention de 20 848 €).
  • Dans la Nièvre, la commune de Coulanges-les-Nevers va être accompagnée pour la restauration écologique d’une prairie sur le site naturel des Prés de Coulanges (39 786 € de subvention). 7 projets portés par le Conseil départemental de la Nièvre vont également être aidés (112 100 € de subvention) pour améliorer l’accueil du public dans ses ENS et créer des maires sur l’ENS du Bec d’Allier à Gimouille.

Ces projets viennent compléter une 1ère vague de projets de préservation de la biodiversité aidés par France relance dans les espaces naturels et sites classés de Bourgogne-Franche-Comté : 19 projets soutenus et près de 1,1 M € de financement par France relance, en articulation étroite avec le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

A titre d’exemple, le Parc naturel régional du Ballon des Vosges a été soutenu (subvention de 40 000 €) pour la remise en état et l’amélioration de la définition du périmètre de la réserve naturelle nationale des Ballons Comtois (Haute-Saône et Territoire de Belfort), notamment grâce à la réfection des bornages et des panneaux de signalisation.

Infos +

L’Office français de la biodiversité a annoncé également en Bourgogne-Franche-Comté le soutien par France relance de 9 projets, dont 7 Atlas de la biodiversité communale (pour 1,56 M d’euros de subventions).

Dans le Jura, le Conservatoire des espaces naturels de Bourgogne est aidé pour développer le pâturage pour entretenir les pelouses calcaires sur plusieurs secteurs (AAP Mob’biodiv restauration - 185 000 € de subvention). Le PNR du Haut-Jura est accompagné pour restaurer les habitats forestiers du Grand Tetras (156 000 euros de subvention).

7 communes et communautés de communes sont soutenues pour mettre en place un Atlas de la biodiversité communale associant largement les habitants et les partenaires, comme ville d’Autun (71), la commune de Bassou (89) et Semur-en-Auxois (21).

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Economie

Open Business : les prochains rendez-vous de la CCI Saône-Doubs pour répondre aux défis et enjeux de demain

La Chambre de commerce et d’industrie (CCI) Saône-Doubs a présenté mardi 20 février 2024 les trois nouvelles thématiques de son cycle de conférences baptisé Open Business. Au programme cette année, des rencontres autour des thèmes de l’intelligence artificielle, du vieillissement de la population et de la performance dans l’entreprise et le sport à Besançon, Vesoul et bientôt Montbéliard. 

“Coiffure Michel Delgrande” devient “Le 83 coiffure” au centre-ville de Besançon

Loïc, coiffeur depuis 24 ans dans le salon Michel Delgrande, situé au 83 rue des Granges à Besançon, a eu envie de nouveauté. Jeudi 15 février 2024, après environ 34 ans sous le nom de son fondateur, le salon a finalement changé d’identité pour devenir "le 83 coiffure". Pour autant, cette nouveauté ne tend pas à oublier le passé…

En immersion dans le plus vaste chantier privé à Besançon…

Depuis quelques mois, les travaux ont démarré dans l’ancienne institution Saint-Jean du quartier Saint-Claude à Besançon dans le cadre du projet immobilier comptant 245 logements, dont 80 en rénovation, porté par le groupe SMCI : le Domaine Hugo. En ce moment, un parking souterrain de type silo de 240 places est en cours de construction… Fabrice Jeannot, président du groupe SMCI et Patrick Collard, directeur technique du groupe nous en parlent.

Bruno Le Maire abaisse à 1% la prévision de croissance 2024 et annonce 10 milliards d’euros d’économies

Le gouvernement français a nettement revu à la baisse son estimation de croissance pour 2024, de 1,4% à désormais 1%, a annoncé dimanche 18 février 2024 Bruno Le Maire, dévoilant des économies "immédiates" de 10 milliards d'euros sur les dépenses de l'Etat pour tenir les ambitions budgétaires.

Autoroutes : une hausse moyenne des prix de 3% en 2024

Les tarifs des péages sont revus chaque année au 1er février. Le ministère des Transports avait annoncé en novembre 2023 une augmentation inférieure à 3 % en moyenne en 2024, après 4,75 % en 2023 et 2 % en 2022. Plusieurs arrêtés publiés au Journal officiel du 31 janvier confirment une hausse autour de 3 % sur les principaux réseaux autoroutiers, selon service-public.fr.

Économie circulaire : plusieurs entités publiques comtoises récompensées

Chaque année, la plateforme de ventes aux enchères de matériels d'occasion Agorastore, publie les résultats de son programme "Meilleur vendeur". Parmi les 306 entités publiques et collectivités territoriales récompensées pour leur "engagement exceptionnel dans une gestion plus responsable des ressources" figurent plusieurs acteurs locaux. 

À Besançon, la pâtisserie végétale Cocoëlle déménage…

Depuis mercredi 14 février 2024, c’est dans un tout autre lieu, bien plus grand et plus lumineux que Cocoëlle a emménagé sa cuisine et sa déco. Il n’en fallait pas moins pour que Noëlle Claude, fondatrice et gérante, développe sa pâtisserie végétale ouverte en 2019, devenue incontournable à Besançon...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.03
couvert
le 21/02 à 6h00
Vent
1.1 m/s
Pression
1026 hPa
Humidité
95 %