Alerte Témoin

Franche-Comté: la gauche conforte sa majorité au conseil régional

Publié le 21/03/2010 - 22:40
Mis à jour le 21/03/2010 - 22:40

En gagnant un siège sur 43, la liste PS-MRC-Europe Ecologie est la grande gagnante de ce scrutin. L’UMP conserve 12 sièges et le FN perd un siège par rapport à 2004.

1269207806.jpg
©fabrice barbier
55 208 électeurs de plus qu’au premier tour. Il y a eu un sursaut d’une partie de l’électorat puisque 57,94% des inscrits se sont déplacés contre seulement 51,26% au premier tour. Un sursaut qui n’a cependant pas suffi à Alain Joyandet pour trouver les réserves nécessaires.
 
Arrivé en tête au premier tour, le secrétaire d’Etat obtient 38,36 % des voix contre 47,41% à Marie-Guite Dufay qui arrive largement en tête en faisant mieux que Raymond Forni en 2004 (46,82%). Le Front national enregistre 14,23 % des suffrages, en perte de vitesse de presque trois points. En nombre de sièges, la majorité de gauche détient désormais 27 sièges (+1), l’UMP 12 sièges (=1) et le Front national 4 sièges (-1).
 
Marie-Guite Dufay peut désormais se prévaloir d’avoir fait fructifier l’héritage de Raymond Forni qu’elle a remplacé à la présidence en 2008. Il est vrai qu’elle a bénéficié d’une triangulaire toujours fatale à la droite comme son prédécesseur.
 
Alain Joyandet, qui a fait deux points de plus que Jean-François Humbert en 2004, avait reconnu que la partie sera difficile dans le cadre d’une triangulaire. Il a tout de même gagné 45 000 voix entre les deux tours. Mais Marie-Guite Dufay en a récupéré 95 000 grâce à l’apport des écologistes et des trois listes d’extrême gauche.
 
La confortable victoire de la présidente sortante ne veut pas dire que ce nouveau mandat sera de tout repos. D’un côté, elle aura à gérer un ministre qui aura à cœur de prendre ses marques. Alain Joyandet a annoncé qu’il siégerait comme conseiller régional malgré sa défaite. De l’autre côté, elle sera confrontée à des alliés pas toujours commodes.

La candidate en a encore eu la preuve lors des négociations qui ont précédé la fusion entre les deux tours. D’ailleurs Alain Joyandet n’a pas manqué de pointer du doigt là où ça fait mal en évoquant notamment le dossier la branche-sud du TGV Rhin-Rhône qui divise PS et Verts.

 
Nul doute que Marie-Guite Dufay saura rappeler à ses partenaires qu’ils n’ont pas franchi la barre des 10% au premier tour et que sans la fusion des listes ils auraient disparu de la scène régionale alors qu’ils ont gagné un siège en passant de 6 à 7.  
 
Prochain rendez-vous vendredi prochain pour l’élection du président de l’assemblée régionale et la répartition des vice-présidences entre les socialistes et les écologiques.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez en visite dans le Jura le 22 septembre

A l’occasion de la réunion décentralisée du Bureau Confédéral de la CGT en Bourgogne Franche-Comté, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT et Catherine Perret, membre du Bureau confédéral, viendront à la rencontre de salarié-es des entreprises jurassiennes Jacob Delafon et SKF mardi 22 septembre 2020.

Vivez en direct le conseil municipal de Besançon du 14 septembre 2020

Le conseil municipal de Besançon de rentrée se tient ce lundi 14 septembre.  Il s'agira pour les 55 conseillers municipaux de Besançon de faire un point sur cette rentrée sous le signe de la Covid et de désigner les  représentants du conseil municipal qui siégeront dans les différentes structures partenaires (syndicats, SEM, associations, etc.)

Publiée par Jean Castex sur Vendredi 11 septembre 2020

Coronavirus : les annonces de Jean Castex à l’issue du conseil de défense

Dernier avertissement • À l'issue du Conseil de défense, le Premier ministre dévoile les nouvelles mesures de lutte contre le coronavirus  afin de "donner de la visibilité sur les prochaines semaines" comme le souhaite le président de la République  Emmanuel Macron au moment où les indicateurs de l'épidémie sont en hausse.

OP Véolia – Suez : le sénateur Longeot s’oppose à la fusion

Le sénateur du Doubs attire l'attention du Ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance sur l'annonce d'une offre publique d'achat (OPA) de Veolia sur la totalité du capital de Suez. Jean-François Longeot met l’accent sur "la principale crainte qui reste bien le haut risque de casse sociale avec un plan social massif qui menacerait les 30 000 salariés du groupe en France".

General Electric : 89 emplois vont être supprimés à Belfort, le maire interpelle le président de la République

Mise à jour le 10 septembre • Le groupe General Electric va annoncer ce mercredi 9 septembre la suppression de plusieurs centaines d'emplois en France. À Belfort, la filière hydro (turbines et alternateurs pour les barrages hydroélectriques) verra 89 emplois supprimés. Le maire de la ville se dit "consterné" par des décisions "inadmissibles".

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     19.76
    ciel dégagé
    le 18/09 à 9h00
    Vent
    0.8 m/s
    Pression
    1018 hPa
    Humidité
    80 %

    Sondage