François Hollande : "Dans une démocratie, il faut qu'il y ait du mouvement, du changement…"

Publié le 14/04/2017 - 15:15
Mis à jour le 14/04/2017 - 17:31

A J-9 du premier tour de la présidentielle, François Hollande est en déplacement en Franche-Comté. Il est arrivé à la mi-journée au sein de la société de découpage industriel R-Bourgeois à Besançon qui emploie 380 salariés. Une visite rapide avant un départ pour PSA Sochaux en début d'après-midi. 

Serein. Le président de la République est arrivé peu avant 13h ce vendredi 14 avril 2017 à la société R-Bourgeois accueilli par les dirigeants de la société mais aussi par le préfet du Doubs, le maire de Besançon, la présidente de région et la présidente du département. Une visite rapide de la société spécialisée dans la fabrication de stators et de rotors. Dans son discours devant plus de 150 salariés, le Président de la République y a décelé une similitude avec la démocratie. "Il faut qu'il y air du mouvement, toujours du mouvement, du changement. Mais il faut aussi des éléments fixes. C'est à partir du fixe qu'lon fait le mouvement. Si l'on comprend cela, alors, comme vous avez réussi ici avec les stators et les rotors, la France réussira avec la démocratie… "

L'ouverture au monde, les robots...

Comme il commence à y être habitué ces derniers jours, le président de la République a fait passer quelques messages en prenant appui sur sa visite. Sur la mondialisation tout d'abord, il s'est réjoui de se trouver dans une entreprise familiale présente sur plusieurs marchés internationaux (70 % de la production à l'export).

"On n'est jamais coupé du monde. On croit que ce qu'il se passe dans telle ou telle région lointaine est sans conséquence sur nous. On s'en aperçoit, rien n'est plus faux" a estimé François Hollande. "Nous sommes dans le monde et nous devons maitriser le monde et faire en sorte qu'il puisse porter davantage de valeur positive que de troubles. Ici, vous avez fait ce choix d'être dans le monde et avez fait le choix d'être à Besançon, de vous agrandir à Besançon. Grâce à ces choix, vous avez investi, il n'y a pas d'autre choix que d'investir… "

Le Président de la République en a profité pour revenir sur les robots que le candidat PS Benoit Hamon veut taxer. "L'industrie du futur, les robots, nous en avons besoin. Si l'on restait avec le même équipement qu'il y a quelques années, il n'y aurait plus d'emplois et en même temps, il faut que ces robots soient accompagnés par des hommes et des femmes formés durablement. Tout l'enjeu, c'est investir et former au long terme… "

...et les voitures éléctriques 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Régionales en Bourgogne Franche-Comté : les candidats et la fusion des régions

Depuis 2015, la Bourgogne et la Franche-Comté font destin commun. Une fusion qui n'est pas pour autant acceptée par tous les habitants. Certains y voient une perte d'identité et de visibilité. Comment les candidats aux élections régionales voient-ils cette rivalité entre les deux ex régions et entre Besançon et Dijon ?

Régionales et Départementales 2021 : déplacement de trois bureaux de vote à Besançon

Dans le cadres des élection régionales et départementales de 20 et 27 juin 2021, la Ville de Besançon a essayé de maintenir les bureaux de vote à leur adresse habituelle mais trois d’entre eux ont dû être déplacé. Ces élections ont la particularité d’être un double scrutin simultané et nécessitent une organisation particulière, le nombre de bureau de vote passant de 68 à 136.

Poutine salue un sommet « constructif » avec Biden mais n’annonce rien

Le président russe Vladimir Poutine a jugé mercredi 16 juin 2021 que son premier sommet avec son homologue américain Joe Biden avait été constructif, "sans animosité", mais n'a pas annoncé d'initiative concrète. Les deux hommes se sont retrouvés à Genève pour essayer d'apaiser les tensions très fortes entre les deux pays.

Régionales en Bourgogne-Franche-Comté : quel candidat répond le mieux à l’urgence climatique ?

+ Réaction EELV • Le Réseau Action Climat a publié ce jeudi 17 juin une analyse des programmes des quatre principaux candidats pour la Région Bourgogne-Franche-Comté, au regard de leurs propositions pour faire face à l’urgence climatique et sociale. Alors que Marie-Guite Dufay (PS-PCF) et Denis Thuriot (LREM) proposent "des programmes insuffisants", Gilles Platret (LR) et Julien Odoul (RN) "sont largement à la traîne et ne tiennent visiblement pas compte de l’urgence climatique", selon l'étude.

Régionales 2021 : Gabriel Attal à Besançon en soutien au candidat LREM

Pour remplacer la venue de Jean Castex, c'est le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal qui vient soutenir Denis Thuriot, candidat de la majorité présidentielle aux élections régionales en Bourgogne Franche-Comté lors d'un meeting à Besançon ce vendredi 18 juin 2021. Une dizaine de gilets jaunes se sont rendus sur place afin d'attendre l'arrivée du porte-parole du gouvernement.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 22.9
nuageux
le 19/06 à 21h00
Vent
1.51 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
94 %

Sondage