Alerte Témoin

François Hollande : quels Francs-Comtois en ligne de mire ?

Publié le 08/05/2012 - 08:46
Mis à jour le 08/05/2012 - 09:34

Quels sont les Francs-Comtois qui, d’une manière ou d’une autre, vont diriger le pays avec François Hollande ? Le Nouvel Obs répond en partie à cette question avec un dossier sur « Les 100 de Hollande ». Pierre Moscovici et Nacer Meddah sont les seuls cités, mais d’autres noms circulent…

Dans la rubrique « les grands ministrables » figure Pierre Moscovici, 54 ans, avec le commentaire suivant : « Pas assez impliqué, le directeur de campagne a perdu la main pour Matignon. Mais son expérience d’ancien ministre des Affaires européennes peut être utile. L’énarque a déjà fait le tour des chancelleries pour le candidat Hollande et se verrait bien ministre des Affaires étrangères ou commissaire européen ».

Autre personnage cité par le Nouvel Obs, qui n’a été franc-comtois que sept mois lors de son passage à la préfecture de Région, Nacer Meddah, 62 ans, qui est évoqué dans la rubrique « technos et cerveaux ». « Drôle de pedigree », écrit l’hebdomadaire avant de poursuivre : « Promotion Guéant dans la préfectorale. Promotion Moscovici dans la maison Hollande. Préfet de Seine-Saint-Denis, puis de Franche-Comté, il doit au directeur de campagne du candidat un rôle d’organisateur qu’il a rempli avec rigueur, quitte à faire le vide autour de lui. Nacer Meddah, pour cette mission de confiance réussie, trouvera un poste à la mesure de ses talents dans l’une ou l’autre sinécure du nouveau pouvoir ».

Outre ses deux « valeurs sûres » de la Hollandie, y-a-t-il d’autres Francs-Comtois susceptibles de participer à l’aventure du nouveau président de la République ? Pas pour le Nouvel Obs qui se limite à Moscovici et Meddah.

Mais, d’autres noms circulent dans la région. Le plus souvent cité pour entrer au gouvernement de Jean-Marc Ayrault, désigné par le Nouvel Obs comme Premier ministre probable, c’est Yves Krattinger, 63 ans, sénateur socialiste, vice-président de la délégation sénatoriale aux collectivités territoriales et à la décentralisation et président du conseil général de Haute-Saône. Il pourrait, selon certains observateurs, prétendre à un secrétariat d’Etat lié à la thématique « collectivités ».

D’autres citent le nom de Marie-Guite Dufay, 62 ans, car François Hollande devra forcément placer des Aubryistes et des femmes pour respecter le principe de la parité. Mais, la présidente du conseil régional, ne fait pas l’unanimité. Certains de ses propres camarades de parti n’osent croire à une promotion gouvernementale en ce qui la concerne.

Jean-Pierre Chevènement, 73 ans, qui a soutenu François Hollande dans la dernière ligne droite, n’est évoqué par certains que dans un grand éclat de rire que l’on peut traduire par « Vous n’y penser pas ! ». L’accord avec le MRC se limite à quelques circonscriptions…

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Ludovic Fagaut : pour une vi(ll)e « plus durable » et une « écologie du bon sens »

Le candidat LR Ludovic Fagaut a choisi la journée internationale de l'environnement et s'est installé sur le toit de l'espace coworking l'Épicerie, place de la Révolution pour présenter son programme écologique. Face la candidate Anne Vignot (EELV - PS - PC - Génération.s), il a égrainé quelques une de ses idées : de "Terra Vesontio" aux Vaîtes à la promotion des producteurs locaux, mais également des 30.000 arbres plantés au doublement du nombre de kilomètres de voies cyclables.

Le Sénat vote d’une proposition de loi pour « faciliter les procurations pour lutter contre l’abstention »

Le Sénat a adopté mardi 2 juin 2020 la proposition de loi de Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort, tendant à sécuriser l’établissement des procurations électorales et l’organisation du second tour des élections municipales de juin 2020.

Municipale 2020 : la victoire de Ludovic Fagaut « semble possible » selon Jean-Philippe Allenbach

Le candidat du Mouvement Franche-Comté au premier tour de l'élection municipale à Besançon Jean-Philippe Allenbach, qui avait tenté de rassembler les listes des Républicains et de La République en marche la semaine dernière, n'a pas réussi son coup. Selon lui, voter pour Eric Alauzet au second tour "revient donc à tout simplement gaspiller sa voix" tandis que "la victoire semble possible" pour Ludovic Fagaut.

Liste identique pour Anne Vignot et campagne "sobre"

Municipale Besançon • Arrivée en tête au soir du 15 mars 2020, Anne Vignot  mène la liste "Besançon par nature" (EELV - PS - PC - Génération.s). Elle  sera face à Ludovic Fagaut et Éric Alauzet pour une triangulaire au second tour de l'élection municipale du 28 juin. La liste, identique à celle du premier tour, a été confirmée à la préfecture du Doubs vendredi dernier...

Ludovic Fagaut confirme sa liste « Besançon Maintenant ! » : ce sera une triangulaire

Ce sera donc une triangulaire. Arrivé en seconde position derrière Anne Vignot (EELV - PS - PC Génération.s) avec 23,59% des suffrages exprimés et 1.900 voix d'écart, le LR Ludovic Fagaut a déposé sa liste "Besançon Maintenant" pour le second tour du 28 juin. Il n'y aura donc pas d'alliance avec Éric Alauzet. Les Bisontins devront choisir entre trois listes.

Second tour des municipales : mode d’emploi

Un second tour est nécessaire dans 15 % des communes en France. Si tout va bien, les électeurs de près de 5.000 communes françaises seront invités à voter le dimanche 28 juin 2020 pour ce deuxième tour des élections municipales qui auraient dû se tenir le 22 mars si le Coronavirus n'était pas passé par là. Comment cela va-t-il s'organiser ? Réponses à toutes vos questions…
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11
légère pluie
le 07/06 à 6h00
Vent
0.84 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
97 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune