Gaspillages d'énergie: la Ville de Besançon loue des caméras thermiques

Publié le 02/11/2010 - 13:32
Mis à jour le 02/11/2010 - 13:32

A partir du 1er décembre, il sera possible pour les Bisontins de louer gratuitement caméras thermiques et wattmètres pour mesurer l'étanchéité et la consommation de leur habitat.

PUBLICITÉ
Cette opération, présentée comme une première France, est destinée à sensibiliser les habitants de Besançon à l’isolation de leur appartement ou de leur maison. Grâce aux trois caméras (d’une valeur de 3000 € chacune) et à 200 wattmètres (50 € chacun) achetés par le service municipal de la maîtrise de l’énergie, ils pourront repérer les fuites d’énergies et les consommations d’électricité.

A partir des résultats obtenus, ils décideront ou non de faire les travaux nécessaires pour faire des économies. « C’est aussi bon pour la planète », a noté le maire, Jean-louis Fousseret, en présentant le dispositif à la presse. Il a insisté sur le côté pédagogique de l’opération. « On doit montrer le chemin. On veut mettre le doigt là où ça fait mal. Après, c’est aux professionnels de jouer, on ne cherche pas à gagner de l’argent ». « Nous n’allons pas sur le secteur concurrentiel », a également rassuré Myriam Normand, directrice du service Maîtrise de l’énergie.

Jean-Sébastien Leuba, conseiller municipal délégué à la maîtrise d’énergie et au plan climat, estime même que « c’est une véritable opportunité pour relancer l’économie locale ». « C’est également une alternative à la thermographie aérienne qui ne permet que l’examen des toits», a complété Benoît Cypriani, adjoint délégué à l’environnement.

Les premiers testeurs du matériel son convaincus. « J’ai vu tout ce que je ne voulais pas vraiment voir jusqu’à maintenant, ça alerte sur les fuites thermiques et incite à trouver des solutions d’isolation », a témoigné l’un d’eux. Un autre pense sensibiliser les copropriétaires de son immeuble datant de 1959 à la nécessité d’entreprendre des travaux.

Pour louer un wattmètre ou une caméra, les habitants de la capitale régionale devront fournir un chèque de caution (respectivement 50 € et 800 €). Les caméras sont prêtées pendant deux jours et la wattmètres durant une semaine. A l’issue des mesures, les résultats seront transférées sur un CD. Le consommateur sera alors fixé sur les urgences à traiter. Il pourra contacter un artisan en toute connaissance de cause.

Du 1er décembre 2010 au 30 avril 2011, la Ville pense effectuer 250 prêts de caméra et 3000 mises à disposition de wattmètres.

Direction de la maîtrise de l’énergie
Centre technique municipal
94, avenue Clémenceau
25 000 Besançon

Lundi, mercredi et vendredi de 8h à 12h et de 13h30 à 17h30

Tél: 03 81 41 57 92

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

Les "Licra" (ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) de Besançon et Dijon ont annoncé qu’elles accompagneraient la mère voilée dans ses démarches en estimant qu’elle ne méritait pas le bruit et la fureur alors qu’« elle accomplissait un paisible devoir civique » en accompagnant la classe de son fils au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. 

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

La mère voilée originaire de Belfort qui a déclenché malgré elle la sortie du RN  Julien Odoul au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté s'exprime dans un entretien au site islamophobie.net du collectif contre l'islamophobie en France. Elle souhaite que son fils "passe à autre chose" mais semble garder un goût amer de cette expérience... 

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Ce mardi 15 octobre 2019, un collectif de 90 personnalités, dont l'acteur Omar Sy, demande "urgemment" à Emmanuel Macron de condamner "l'agression" dont a été victime la femme voilée prise à partie par un élu RN alors qu'elle accompagnait une sortie scolaire au conseil régional de Bourgogne-Franche Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.09
légère pluie
le 17/10 à 21h00
Vent
3.98 m/s
Pression
1015.08 hPa
Humidité
95 %

Sondage