Gaspillages d'énergie: la Ville de Besançon loue des caméras thermiques

Publié le 02/11/2010 - 13:32
Mis à jour le 02/11/2010 - 13:32

A partir du 1er décembre, il sera possible pour les Bisontins de louer gratuitement caméras thermiques et wattmètres pour mesurer l’étanchéité et la consommation de leur habitat.

Cette opération, présentée comme une première France, est destinée à sensibiliser les habitants de Besançon à l'isolation de leur appartement ou de leur maison. Grâce aux trois caméras (d'une valeur de 3000 € chacune) et à 200 wattmètres (50 € chacun) achetés par le service municipal de la maîtrise de l'énergie, ils pourront repérer les fuites d'énergies et les consommations d'électricité.

A partir des résultats obtenus, ils décideront ou non de faire les travaux nécessaires pour faire des économies. « C'est aussi bon pour la planète », a noté le maire, Jean-louis Fousseret, en présentant le dispositif à la presse. Il a insisté sur le côté pédagogique de l'opération. « On doit montrer le chemin. On veut mettre le doigt là où ça fait mal. Après, c'est aux professionnels de jouer, on ne cherche pas à gagner de l'argent ». « Nous n'allons pas sur le secteur concurrentiel », a également rassuré Myriam Normand, directrice du service Maîtrise de l'énergie.

Jean-Sébastien Leuba, conseiller municipal délégué à la maîtrise d'énergie et au plan climat, estime même que « c'est une véritable opportunité pour relancer l'économie locale ». « C'est également une alternative à la thermographie aérienne qui ne permet que l'examen des toits», a complété Benoît Cypriani, adjoint délégué à l'environnement.

Les premiers testeurs du matériel son convaincus. « J'ai vu tout ce que je ne voulais pas vraiment voir jusqu'à maintenant, ça alerte sur les fuites thermiques et incite à trouver des solutions d'isolation », a témoigné l'un d'eux. Un autre pense sensibiliser les copropriétaires de son immeuble datant de 1959 à la nécessité d'entreprendre des travaux.

Pour louer un wattmètre ou une caméra, les habitants de la capitale régionale devront fournir un chèque de caution (respectivement 50 € et 800 €). Les caméras sont prêtées pendant deux jours et la wattmètres durant une semaine. A l'issue des mesures, les résultats seront transférées sur un CD. Le consommateur sera alors fixé sur les urgences à traiter. Il pourra contacter un artisan en toute connaissance de cause.

Du 1er décembre 2010 au 30 avril 2011, la Ville pense effectuer 250 prêts de caméra et 3000 mises à disposition de wattmètres.

Direction de la maîtrise de l'énergie
Centre technique municipal
94, avenue Clémenceau
25 000 Besançon

Lundi, mercredi et vendredi de 8h à 12h et de 13h30 à 17h30

Tél: 03 81 41 57 92

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Il y a 80 ans, les femmes obtenaient le droit de vote : l’hommage d’Aline Chassagne à Besançon

Il y a 80 ans, le 21 avril 1944, les femmes obtenaient le droit de vote en France. Aline Chassagne, adjointe à la maire de Besançon en charge de la culture et du patrimoine historique, a rendu hommage, samedi matin rue Gisèle Halimi, à celles qui se sont battues pour avoir ce droit. Elle a également appelé à "retourner aux urnes".

Qui sont les travailleurs indépendants en Franche-Comté ?

Depuis novembre 2022, le nombre de travailleurs indépendants (TI) n’a cessé d’augmenter en Franche-Comté avec un rythme moins soutenu qu’en 2021, selon les dernières donnés de l'Urssaf Franche-Comté. La région compte désormais 59.500 indépendants dont 27.900 travailleurs indépendants classiques et 31.600 auto-entrepreneurs (AE).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.56
nuageux
le 24/04 à 6h00
Vent
1.84 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
89 %