Gendarmeries : le sénateur Jacques Grosperrin s'inquiète des charges financières pour les communes

Publié le 20/07/2021 - 18:25
Mis à jour le 20/07/2021 - 18:25

Le sénateur du Doubs (LR) a posé ce jour à Marlène Shiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur concernant les charges financières qui pèsent sur les communes accueillant des locaux construits au bénéfice de la gendarmerie nationale.

Lors des questions orales au Sénat, Jacques Grosperrin a attiré , l’attention du ministère de l’Intérieur sur les charges financières qui pèsent sur les communes accueillant des services de Gendarmerie nationale. Plusieurs sont concernées dans le Doubs : Bavans, Bethoncourt, Étupes, Hérimoncourt...

"L’écart s’est accru de façon exponentielle entre les loyers perçus par les organismes constructeurs et les dotations en loyer de l’État : les contrats passés pour le compte de l’État s’exécutent ainsi au détriment des communes" regrette-t-il. "Celles-ci sont soumises à une charge excessive non compensée, qui vient impacter leurs budgets comme leurs moyens de participer à l’intercommunalité. Les pertes sont impressionnantes : 1 million d’euros pour Étupes depuis 2008, 1,5 million d’euros pour Bethoncourt en 11 ans, 50 000 et 25 000 euros cette année pour Hérimoncourt et Bavans". Une qituation qui, pour l'élu, n'est pas acceptable. "Il en va une fois de plus de la confiance à restaurer entre les pouvoirs publics et les communes, dans le respect de chacun. J’attends de savoir quelles pistes urgentes le ministère envisage pour régler ce problème alarmant" conclut-il.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

102 M€ d’aides régionales votés par les élus de la Région Bourgogne Franche-Comté

Réunis en commission permanente, vendredi 23 juillet, les élus régionaux ont voté plus de 102,2 M€ d’aides régionales. Une partie de ces crédits concerne des aides d’urgence et le Plan d’accélération de l’investissement régional (PAIR) mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de COVID-19.

Au bout d’une nuit blanche, premier feu vert de l’Assemblée pour le projet de loi sur le pass sanitaire

Lutte contre la recrudescence de l'épidémie dopée au variant Delta ou combat pour les libertés publiques : au bout d'une nuit blanche d'intenses débats, l'Assemblée a voté ce 23 juillet 2021 le nouveau projet de loi anti-Covid avec à la clef l'extension controversée du pass sanitaire et l'obligation vaccinale pour les soignants.

Pass sanitaire dans les centres commerciaux : 20 km « c’est beaucoup » pour définir un bassin de vie, selon Griset

Un périmètre de 20 km, "c'est beaucoup" pour définir le "bassin de vie" dans lequel les centres commerciaux de grande taille seront accessibles sans pass sanitaire en raison de l'absence d'autres commerces de première nécessité, a estimé ce mardi 20 juillet 2021 le ministre chargé des PME Alain Griset.

Covid-19: Jean Castex sera au 13H00 de TF1 ce mercredi

Le Premier ministre, Jean Castex, est l'invité du journal de 13H00 de TF1 ce mercredi, avant le début de l'examen par l'Assemblée nationale du projet de loi intégrant l'obligation vaccinale des soignants et étendant le pass sanitaire, a annoncé ce lundi 19 juillet 2021 la chaîne.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.65
couvert
le 27/07 à 9h00
Vent
0.54 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
91 %

Sondage