Gilets jaunes : une cinquantaine de manifestants à Besançon, selon la préfecture

Publié le 22/06/2019 - 17:24
Mis à jour le 22/06/2019 - 17:28

Pour cet acte 32 du 22 juin 2019, les Gilets Jaunes ont d'abord tenté ce matin de bloquer le rond-point de Châteaufarine. Puis ils ont manifesté au centre-ville, bloquant les voies du tram. Plusieurs personnes ont été interpellées et verbalisées.

gilet jaune
© Hélène Loget ©

Ce matin, une trentaine de gilets jaunes s'est rendue sur le rond-point de Châteaufarine à Besançon pour tenter d'en bloquer l'accès. La police est arrivée et, face au refus des manifestants de partir spontanément, a usé de gaz lacrymogènes pour les déloger. Deux individus ont été interpellés pour outrages.

Une cinquantaine au centre-ville

Puis, cet après-midi, la traditionnelle manifestation a pris place au centre-ville. Selon la préfecture, les gilets jaunes étaient une cinquantaine, au plus fort de la manifestation. Ils ont ensuite bloqué les voies du tramway, place de la Révolution. La police s'est encore une fois rendue sur place et a verbalisé six personnes.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Sondage – En ce moment, soutenez-vous les forces de l’ordre ?

En plein débat sur l'article 25 de la proposition de loi dite de "sécurité globale", des images d'actes de violences de la part de policiers en service ont été rendues publiques ces dernières semaines (évacuation d'un camp de migrants, affaire Michel Zecler, manifestations...). Si certains critiquent les forces de l'ordre et leur hiérarchie, d'autres les défendent et évoquent un "surmenage". Et vous, soutenez-vous les forces de l'ordre malgré l'actualité ? C'est notre sondage de la semaine.

Reprise des cultes : « Nous jugeons la jauge à 30 personnes irréaliste et inapplicable en l’état » selon l’Archevêque de Besançon

Dans son discours du 26 novembre 2020, le premier ministre a précisé que la jauge de participation des fidèles aux messes dominicales reste fixée à 30 personnes pour la reprise des célébrations ce 28 novembre, et ce quelle que soit la taille de l’église. Dans une lettre adressée aux curés, prêtres, diacres, délégués pastoraux, équipes de coordination pastorale et aux fidèles du diocèse, l'archevêque de Besançon, Monseigneur Jean-Luc Bouilleret, manifeste son incompréhension concernant "cette mesure arbitraire qui ne prend pas en compte la juste proportion du nombre de personnes en fonction de la taille de l'église".
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.39
pluie modérée
le 01/12 à 6h00
Vent
5.86 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
97 %

Sondage