Alerte Témoin

Exaspéré, un facteur entame une grève de la faim

Publié le 30/03/2017 - 10:29
Mis à jour le 30/03/2017 - 10:51

Ce jeudi 30 mars 2017, un comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) est organisé en début d'après-midi suite à la grève de la faim d'un facteur entamé la 28 mars à Maiche.  

1-manifestation_cgt_fo_ecoles_9_avril_2015-013.jpg
illustration Sud PTT ©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Une grève de la faim a été entamée par Thierry Lorenzini, facteur depuis 25 ans, ce 28 mars 2017. Il s'est allongé devant sur un quai de chargement du courrier pour bloquer l'arrivée d'un véhicule. 

En plus de réclamer de meilleures conditions de travail, le facteur demande que l'ensemble des heures supplémentaires effectuées soient enregistrées et payées. Il entend également protester contre les "restructurations incessantes" pour l'ensemble des postières et postiers de Maiche.

SudPTT s'est rendu ce mercredi 29 mars 2017 auprès de Thierry Lorenzini en constatant que la direction de la Poste n'était pas venu le voir. Le syndicat explique que le nombre de 26 jours d'arrêt de travail par postier et par an "traduit un grand malaise" et réclame la création de 328 emplois en CDI en  en Franche-Comté.

Info +

Un CHSCT aura lieu à 14h30 sur le site de Maiche. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Réforme des retraites : blocage de l’usine d’incinération et manifestation devant la sécurité sociale à Besançon

17 manifestations en Bourgogne-Franche-Comté • L'intersyndicale (CGT, FO, UNSA, SUD) des territoriaux de la Ville de Besançon, de la communauté urbaine du Grand Besançon Métropole et du CCAS, a appelé au  blocage de l'usine d'incinération des déchets de Besançon  jeudi 20 février à partir de 7 heures. Les syndicats ont par ailleurs déjà lancé un nouvel appel à se mobiliser autour du 8 mars, la journée pour les droits des femmes. Elles seraient, selon les syndicats, "les plus grandes perdantes", avec ce projet de loi sur les retraites"

Art en grève : « Sans un vrai statut, plus de statue… »

Les créateurs se sentent délaissés par les pouvoirs publics. Pour se faire entendre, un groupe du collectif Art en Grève Besançon a décidé dans la nuit du mercredi 19 au jeudi 20 février 2020 de "mettre en grève" une douzaine de statues du centre-ville de Besançon en leur plaçant un sac sur la tête...

Baisse de moyens dans les collèges et lycées : « Blanquer déclare la guerre aux pauvres ! » (Snes)

Le syndicat dénonce la baisse de moyens pour la rentrée 2020 avec 30 postes retirés dans les collèges et lycée de l'académie de Besançon. Le Snes FSU précise que les volumes de retraits d'heures les plus importants concernent les établissements technologiques et ceux situés en zone d'éducation prioritaire comme à Planoise.

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.06
nuageux
le 21/02 à 6h00
Vent
0.41 m/s
Pression
1032 hPa
Humidité
92 %

Sondage