Grève du 29 janvier : le CHU de Besançon aussi....

Publié le 29/01/2009 - 16:06
Mis à jour le 29/01/2009 - 16:06

Médecins, infirmières, aides-soignants et autres personnels de la fonction publique hospitalière: tous étaient appelés à participer à la journée d'action de ce jeudi 29 janvier à Besançon. Le fonctionnement des établissements n'a pas été perturbé.

1233240877.jpg
© le 22 janvier, de 1 500 à 2 000 manifestants ont déambulé dans les rues de Besançon
PUBLICITÉ

Le 22 janvier 2009, le personnel hospitalier s’était déjà donné rendez-vous dans les rues de Besançon pour dénoncer l’asphyxie budgétaire des hôpitaux francs-comtois et pour refuser la dégradation des conditions de travail. Au CHU de Besançon, le taux de manifestation a été de 54,47% soit plus de 1 500 personnes.

Selon les représentants de l’intersyndicale, reçus par le directeur général du CHU, « les pouvoirs publics pourraient renoncer à financer l’Institut Fédératif Régional du Cancer et la remontée des laboratoires de Saint Jacques si les personnels persistaient dans leur refus de sacrifier leurs conditions de travail »

Le personnel, toujours en conflit avec la direction, a annoncé qu’il participerait à cette journée d’action inter professionnelle avec toujours les mêmes revendications : défendre leurs conditions de travail.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Vous partez en rando ? GendLoc, la WebApp qui « peut vous sauver la vie »…

Vous partez en rando ? GendLoc, la WebApp qui « peut vous sauver la vie »…

La gendarmerie du Jura rappelle, cet été 2019, l'existence de l'application "Gendloc" qui permet au secours de retrouver plus facilement les personnes égarées dans les milieux montagneux. Des conseils qui prennent encore plus de sens à la suite du décès du randonneur français Simon Gautier en Italie et dont le corps a été retrouvé neuf jours après son appel reçu par les secours... 

Rhodiacéta : avant sa destruction, quel souvenir en garder ?

Rhodiacéta : avant sa destruction, quel souvenir en garder ?

La démolition de la Rhodiacéta est en cours depuis mai 2018. Et si aujourd'hui ses murs tombent pour laisser place à un parc outdoor, ils n'en sont pas moins chargés d'histoire et d'aventures - parfois tragiques. Un photographe bisontin a su les immortaliser, témoignant des nombreux passages d'artistes illégaux et d'aventuriers d'un jour qui s'y sont risqués...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.99
ciel dégagé
le 23/08 à 18h00
Vent
3.21 m/s
Pression
1020.55 hPa
Humidité
74 %

Sondage