Hébergement d’urgence : le ministre délégué au Logement annonce 120 millions d'euros supplémentaires

Publié le 08/01/2024 - 16:02
Mis à jour le 08/01/2024 - 14:42

Le ministre délégué au Logement, Patrice Vergriete, a annoncé ce lundi 8 janvier 2024 que des crédits supplémentaires de 120 millions d'euros seront engagés pour "renforcer le système d'hébergement d'urgence", alors que la France connaît un épisode de froid intense.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

"Le but n'est pas seulement de créer des places, mais d'éviter que les gens rentrent dans l'hébergement d'urgence et de les (en) faire sortir plus rapidement", a précisé le ministre, qui visitait un centre d'accueil de jour dans le XVe arrondissement de Paris. Cette nouvelle enveloppe correspond à 10.000 places supplémentaires, mais "on ne veut pas rentrer dans le jeu de la place car on aurait presque plus intérêt à essayer de raccourcir les délais dans l'hébergement d'urgence", a ajouté M. Vergriete.

L'enveloppe servira à répondre aux besoins urgents, notamment pour accueillir des femmes et des enfants à la rue, évalués à 3.000 selon Emmaüs, mais aussi à "réformer en profondeur le système d'hébergement d'urgence".

Cela passe, selon le ministre, par "une meilleure coordination avec les collectivités locales", mais aussi en faisant en sorte que "le moins de personnes puissent rentrer dans l'hébergement d'urgence" en prévenant les expulsions. Selon le ministère, le nombre de places en hébergement d'urgence, hors dispositif grand froid, est passé de 198.000 au 1er janvier 2023 à 203.000 aujourd'hui, "contre 93.000 il y a dix ans".

Le plan grand froid a été lancé ce lundi par l'ensemble des préfectures de métropole.

Depuis 2017, 440.000 personnes à la rue ont, par ailleurs, retrouvé un logement grâce au plan "Logement d'abord", a indiqué le ministre, rappelant aussi les "500 effectifs supplémentaires pour la veille sociale" (115, maraudes, accueil de jour...) annoncés en novembre. "C'est le rôle d'un gouvernement que d'être solidaire pour tenir l'engagement du président de la République, à savoir l'hébergement inconditionnel (...) quelle que soit son origine, quel que soit son profil, quelle que soit sa situation", a ajouté le ministre en référence à la condition d'accès introduite par la loi Immigration de ne pas être sous le coup d'une obligation de quitter le territoire (OQTF).

Patrice Vergriete, un temps annoncé comme étant sur le départ, a précisé à ce sujet ne "pas avoir menacé de démissionner" mais avoir "exprimé (son) avis sur un texte qui n'est pas un texte du gouvernement".

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Le Sénat approuve l’inscription de l’IVG dans la Constitution, le Congrès réuni lundi

Les sénateurs ont largement voté mercredi 28 février 2024 en faveur de l’inscription de l’IVG dans la Constitution en des termes identiques à ceux de l’Assemblée, assurant de ce fait une "liberté garantie" aux femmes d’avoir recours à l’avortement. Cette modification de la Constitution doit désormais être soumise au Congrès qui se réunira dès lundi à Versailles.

Salon de l’agriculture à Paris : la brasserie Les 2 Fûts veut “démocratiser” la bière artisanale

À l’occasion de la 60e édition du Salon international de l’agriculture à Paris qui se déroule en ce moment jusqu’au 3 mars 2024, l’équipe de maCommune.info a rendu visite ce mardi 27 janvier 2024 à Loïc Fusillier, co-fondateur de la micro-brasserie bisontine Les 2 Fûts.

Salon du chiot à Besançon : la Ville “pas favorable à ce type d’événement”

AJOUT RÉACTION VILLE • Ce week-end à Micropolis se tiendra le Salon du chiot, qui proposera la vente de chiots et de chatons. Un événement qualifié de "foire à la souffrance" par les associations engagées dans la défense du bien-être animal qui dénoncent l’organisation d’un tel salon et demande son annulation. Une pétition a été lancée en ligne...

Le projet de Maison des femmes pour l’égalité à Besançon se concrétise

Dans le cadre de la future Maison des femmes pour l’égalité qui sera implantée à Besançon, le centre d’information sur les droits des femmes et des familles du Doubs et Solidarité Femmes organisent l'inauguration de l’association de préfiguration le dimanche 10 mars 2024 au Grand Kursaal de Besançon.

SIA 2024 : l’agriculture en Bourgogne Franche-Comté est “aussi forte que la filière auto”

Comme chaque année, la Région Bourgogne - Franche-Comté élit domicile temporaire le Salon international de l’agriculture à Paris pendant neuf jours dans le but de promouvoir les produits, les producteurs et éleveurs de son territoire. C’est dans le pavillon 3 mardi 27 février 2024 que nous avons rencontré Christian Morel, vice-président de la Région en charge de l’agriculture, de la viticulture et de l’agroalimentaire.

Besançon : plus de 13.300 dépôts sauvages ramassés en 2023, près de 500 en 2024…

QUOI DE NEUF À BESAC ? • En 10 ans, le nombre de dépôts sauvages s’est multiplié par 10 à Besançon, comme partout en France, un fléau qui coûte très cher aux collectivités. C’est le sujet de notre rubrique Quoi de neuf à Besac ? de ce mois de février 2024, avec Marie Zéhaf, conseillère municipale déléguée à la Voirie.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.97
couvert
le 01/03 à 21h00
Vent
1.8 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
72 %