Hôpitaux et Ehpad : l'Assemblée vote contre le pass sanitaire pour les patients et visiteurs

Publié le 22/07/2021 - 19:15
Mis à jour le 22/07/2021 - 19:15

Contre l’avis du gouvernement, l’Assemblée nationale a voté jeudi contre le recours au pass sanitaire pour les patients non urgents ou les visiteurs dans les établissements de santé et maisons de retraite.

Les députés ont soutenu par 70 voix contre 67 des amendements LFI et LR. Le projet de loi proposait le pass sanitaire pour les seuls soins programmés ou les visiteurs, mais pas pour les soins urgents. Le débat devrait cependant revenir lors de la navette parlementaire.

La députée LFI Caroline Fiat, aide-soignante de profession, a évoqué les "derniers moments" des patients et la difficulté de demander aux familles des pass sanitaires (test Covid négatif, attestation de vaccination ou certificat de rétablissement) pour venir à leur chevet. "On saura protéger les patients", a-t-elle assuré.

"Il est nécessaire de préserver le droit aux soins quelles que soient les conditions sanitaires et quel que soit le statut vaccinal du patient", a abondé le LR Philippe Benassaya. "A condition de respecter les gestes barrières", ce député des Yvelines a aussi souligné la "nécessité de préserver le droit de visite" des familles, particulièrement pour "voir une dernière fois un proche mourant".

Le gouvernement et le rapporteur LREM s'étaient contentés de mentionner leur avis défavorable, sans en dire davantage. Un protocole sanitaire plus souple était entré en vigueur en mai dans les maisons de retraite, permettant à nouveau les visites en chambre et les sorties d'établissement.

Le projet de loi sanitaire vise à étendre à partir du début août le recours au pass sanitaire pour les cafés, restaurants, foires et salons professionnels, grands centres commerciaux, ainsi qu'aux trains et autocars longs trajets.

Avant le débat sur les établissements de santé, les députés ont voté pour élargir le pass aux séminaires d'entreprises, un amendement du LREM Jean-Francois Eliaou.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Le Rassemblement national, un programme “au service des plus riches” ?

À dix jours du premier tour des élections législatives, l’intersyndicale a souhaité tenir une conférence de presse jeudi 20 juin 2024 à Besançon afin d’apporter son point de vue sur la situation. Elle a notamment voulu rappeler les mesures contre lesquelles l’extrême droite s’est opposée…

Législatives 2024 : Macha Woronoff appelle les étudiants de l’université de Franche-Comté à voter

Alors que le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé le 9 juin 2024 la dissolution de l’Assemblée nationale, l’association France Universités rappelle dans un communiqué les valeurs des universités françaises. Un point de vue soutenu et partagé par Macha Woronoff, présidente de l’Université de Franche-Comté.

Amiante à l'école : "pas de danger pour les enfants" affirme la Ville

En octobre 2023, Anne Vignot, la maire de Besançon, avait effectué un point presse suite aux interpellations des élus de l’opposition qui s’inquiétaient de l’état des écoles de la ville au sujet de l'amiante. Si elle s’était déjà voulu rassurante à l’époque, elle le reste aujourd’hui et indique qu’une commission du conseil municipal s’est tenue à quatre reprises pour élaborer un état des lieux et établir des préconisations ainsi qu’un plan d’actions. Ces résultats seront présentés jeudi 20 juin 2024 devant les élus.

Sondage – Comptez-vous aller voter les 30 juin et 7 juillet 2024 aux élections législatives anticipées ?

Suite à la décision du président de la République de dissoudre l'Assemblée nationale après la victoire de l'extrême droite aux élections européennes en France, les électrices et les électeurs sont invités à se rendre aux urnes les 30 juin et 7 juillet 2024 pour élire les député(e)s dans le cadre d'élections législatives anticipées. Comptez-vous aller voter ? C'est notre sondage de la semaine...

Législatives 2024 : le collectif “à gauche citoyens” appelle à voter pour le Nouveau Front populaire

Dans un communiqué du 15 juin 2024, l’association "à gauche citoyens !" se réjouit de l’accord intervenu entre les forces de gauche et les écologistes et de la constitution du Nouveau Front populaire. "Cela répond à la raison d’être de notre association depuis sa création", est-il précisé.

Les Républicains : l’exclusion d’Eric Ciotti, invalidée par le tribunal judiciaire de Paris

La justice a suspendu l’exclusion d’Eric Ciotti, président de LR, a-t-on appris vendredi 14 juin. Pour rappel, le bureau politique de son parti s’était réuni le 12 juin pour l’évincer après ses déclarations sur son alliance avec l’extrême droite dans le cadre des élections législatives.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.94
pluie modérée
le 21/06 à 3h00
Vent
3.31 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
96 %