Hulot, Philippe et Bachelot restent les politiques préférés des Français

Publié le 20/01/2021 - 11:45
Mis à jour le 20/01/2021 - 11:35

L'ancien ministre de l'Ecologie, Nicolas Hulot, l'ex-chef du gouvernement Edouard Philippe et l'actuelle ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, sont les trois personnalités politiques préférées des Français, le président Emmanuel Macron gagnant trois points dans ce classement diffusé mardi par Ifop-Fiducial.

© CC Wikimedia Jacques Paquier ©
© CC Wikimedia Jacques Paquier ©

Ce sondage a été réalisé par téléphone du 13 au 14 janvier auprès de 1.005 Français représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus.

Avec 69 % d'opinions favorables, M. Hulot reprend la première place de ce classement à M. Philippe qui cède deux points à 67 %, souligne ce "tableau de bord des personnalités" réalisé pour Paris-Match et Sud Radio. Pour sa part, Mme Bachelot se maintient sur la troisième marche du podium, malgré la perte de trois points en un mois à 62 %, à peine touchée par la fermeture des cinémas, théâtres et musées depuis début novembre pour lutter contre l'épidémie de coronavirus.

La ministre de la Culture garde une confortable avance de dix points sur son collègue du gouvernement, le ministre des Finances Bruno Le Maire, qui perd quatre points et se retrouve ex-aequo à 52 % d'opinions favorable à la quatrième place avec la première femme de gauche de ce classement, la maire de Lille (PS) Martine Aubry.

Le président Emmanuel Macron, qui se classe juste derrière eux à 49 % (+3) semble profiter du déconfinement amorcé début décembre, malgré la polémique sur la lenteur de la campagne de vaccination contre le coronavirus. Il est au coude à coude avec l'ancien président Nicolas Sarkozy qui gagne lui aussi trois points pour se hisser à 49 %.

A droite, les autres personnalités cèdent toutes du terrain: le maire de Troyes, François Baroin, perd deux points à 46 % d'opinions favorables, le président de la région Hauts-de-France Xavier Bertrand, 5 points à 44 % et la présidente d'Ile-de-France Valérie Pécresse, 3 points à 42 %.

Même tendance à gauche en général : l'ancien Premier ministre Bernard Cazeneuve cède un point à 48 %, la maire de Paris Anne Hidalgo 2 à 46 %. Mais l'ancien président François Hollande gagne 3 points à 42 %.

Du côté de la majorité, le Premier ministre Jean Castex reste stable à 45 %, derrière le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves le Drian, qui perd deux points à 47 %, et celui de la Santé Olivier Véran, qui cède un point à 46 %, alors qu'il se trouve en première ligne de la lutte contre le coronavirus.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

RN 57 Micropolis – Beure : les élus PS et Républicains de Besançon avancent les mêmes arguments… « écolos » !

Pour ! • C'est le débat politique du moment. Pour ou contre la réalisation de la 2 x 2 voies entre Micropolis et Beure ? Si pour les écologistes du Grand Besançon ou le parti Génération.s, des alternatives doivent être abordées, les élus socialistes au sein de la majorité de la maire EELV de Besançon, n'hésitent pas à soutenir le projet d'aménagement tout comme les élus LR de l'opposition.

Marie-Guite Dufay interpelle Emmanuel Macron sur les enjeux agricoles et industriels de Bourgogne Franche-Comté.

Après la visite d'Emmanuel Macron d'une ferme à Étaules au nord de Dijon ce mardi 23 février 2021, la présidente de région Marie Guite Dufay (PS) exhorte le président de la République à "agir enfin" sur les enjeux de la Bourgogne Franche-Comté notamment sur les dossiers de Général Electric et Jacob Delafon.

RN 57 : Jacques Grosperrin demande à Anne Vignot d’avoir « le courage de ne pas abandonner le projet »

Micropolis - Beure • Alors que EELV et Génération.s s'opposent au doublement des voies sur le trait d'union entre le boulevard et Beure, le sénateur du Doubs Jacques Grosperrin (LR) s'empare  à son tour du débat et exhorte la maire EEELV de Besançon à ne pas remette en cause le projet routier.

Macron à la rencontre d'agriculteurs mardi en l'absence de leur salon

Circuits courts • Le président de la République se rendra ce mardi 23 février 2021 dans une exploitation à Étaules, un village situé à une quinzaine de kilomètres au nord de Dijon. Il sera accompagné par Julien Denormandie. Il s'entretiendra  avec des acteurs de la filière agricole pour démontrer "son intérêt" à ce secteur en l'absence du salon de l'agriculture, annulé cette année à cause de la crise du Covid-19, a annoncé lundi l'Elysée.

Visite officielle du ministre de l’Economie en Côte d’Or et en Haute-Saône ce vendredi

Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, se rend ce vendredi 19 février 2021 en Côte-d’Or et en Haute-Saône pour visiter deux entreprises soutenues par France Relance ainsi que le futur centre de services des finances publiques qui sera installé à Vesoul.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.63
ciel dégagé
le 25/02 à 0h00
Vent
0.82 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
68 %

Sondage