Découvrez Mélinda et Dylan, des Bisontins motivés pour participer à Pékin Express

Publié le 02/06/2021 - 15:59
Mis à jour le 04/06/2021 - 09:51

Alors que tout Mélinda, 28 ans et Dylan, 25 ans, ces frère et sœur nés à Besançon veulent absolument participer au jeu télévisé Pékin Express lors de la prochaine saison en 2022.

Elle est masseur kinésithérapeute. Lui est pâtissier boulanger. Tous les deux ont décidé de réaliser leur rêve d'enfance en s'inscrivant à Pékin Express. "Nous ne nous imaginons pas avec un autre partenaire de compétition", affirment-ils, "depuis notre plus jeune âge, nous voulons y participer ensemble afin de réaliser notre rêve".

Ils jouaient à Pékin express en cachette

Adolescents, Mélinda et Dylan jouaient déjà à Pékin Express... mais à Besançon. "Petite anecdote : après avoir loupé la dernière navette de bus qui dessert la piscine Chalezeule au terminus des Orchamps, nous avions décidé de constituer deux équipes avec nos copains et nous avions fait de l'auto-stop ; je ne suis pas arrivée en premier malheureusement, mais mon frère a gagné sur ce coup-là !" nous raconte la grande sœur. "Nous jouions à Pékin Express, bien entendu, sans que nos parents le sachent !"

Des caractères différents qui pourraient faire l'affaire

Souvent, dans l'émission de M6, les binômes participants ont des caractères bien trempés et très différents. C'est d'ailleurs ce qui fait rire les téléspectateurs et ce qui plaît à la production. "Assez sportive, de nature stressée, je peux démarrer au quart de tour, tout en ayant une certaine patience", se décrit Mélinda. Son frère est plutôt de nature "zen, posé, qui se laisse porter par le vent, qui est réfléchi en toute circonstance".

En gros, "tout nous oppose à l'exception de notre humour décalé qui nous rapproche, nous pensons nous compléter avec, en prime, une touche de bonne humeur pour mener à bien cette aventure", conclut la sœur aînée.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Canicule : les déchetteries du Sybert adaptent leurs horaires d’ouverture

Les épisodes de fortes chaleurs se multiplient. Pour le confort des usagers et la sécurité de son personnel, le Sybert informe qu'il adaptera les horaires d’ouverture des déchetteries en fonction des alertes Météo France liées aux épisodes caniculaires. Ce sera la cas ce mercredi 3 et jeudi 4 août 2022. 

Don du sang : l’EFS appelle la population à se mobiliser, une « urgence vitale »

L’EFS publie pour la seconde fois de son histoire, et ce à moins de 6 mois d’intervalle, un bulletin d’urgence vitale. Le niveau des réserves de sang de la France est historiquement bas, une situation critique qui pourrait se révéler dangereuse à court terme pour soigner les patients, selon un communiqué fin juin dernier.

Dernière ligne droite du programme « Plantons des haies ! » en Bourgogne Franche-Comté 

"Plantons des haies !", programme du plan France Relance engagé par l’État, entre dans sa dernière ligne droite cet été 2022. Ce programme du gouvernement soutient financièrement et administrativement les plantations en terres agricoles depuis juillet 2021. Les structures d’appui retenues pour faire partie du programme accompagnent techniquement les bénéficiaires dans la plantation des haies et d’arbres en intraparcellaires.

Bouchons sur l’autoroute des vacances : comment occuper les enfants dans la voiture ?

Bison Futé annoncé un samedi 30 juillet « noir » sur les routes en raison du fameux chassé-croisé entre les juilletistes et les aoûtiens. Il va falloir s’armer de patience dans les bouchons, ce qui n’est loin d’être facile… surtout quand on a des enfants à l’arrière impatients. Voici quelques conseils pour les occuper.

Protoxyde d’azote à Besançon : près de 1.500 cartouches retrouvées sur la voie publique en 7 mois 

Le protoxyde d’azote, mieux connu sous les noms de « gaz hilarant », « proto » ou « ballon », est de plus en plus consommé par les jeunes affirme la Ville de Besançon dans un communiqué ce jeudi. Entre janvier et juillet 2022, 1.460 cartouches ont été collectées par les services de nettoyage.

Besançon : souffrant d’un cancer, un artiste intermittent du spectacle se retrouve dans une faille juridique, sans aucun revenu

Stéphane M., un Bisontin de 47 ans, père de famille, artiste musicien au régime de l’intermittence du spectacle, vit depuis le mois d’avril dernier avec 0€ de revenu. En octobre 2021, les médecins lui diagnostiquent un cancer ce qui l’empêche d’exercer sa profession. Suite aux mesures sanitaires contre la Covid-19, une faille juridique ne lui permet plus de bénéficier d’indemnité. Nous l’avons rencontré dans sa chambre d’hôpital à Besançon mardi 26 juillet.

Animaux et chaleur : la Ville de Besançon rappelle les bons gestes 

En période de canicule, les animaux domestiques et sauvages peuvent souffrir des températures élevées. La Ville de Besançon, dans un communiqué du 27 juillet, explique que sensibles aux variations soudaines de température, il est essentiel d’appliquer des gestes simples pour les soulager et rendre cette période plus supportable.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 28.95
ciel dégagé
le 08/08 à 18h00
Vent
3.84 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
27 %

Sondage