Informatique et internet: une présence à renforcer en Franche-Comté

Publié le 12/04/2011 - 15:33
Mis à jour le 12/04/2011 - 15:33

Les services liés à l’informatique et à internet sont encore peu présents en Franche-Comté même si l’emploi dans ce secteur a progressé de 15% entre 2005 et 2008. Selon l'INSEE, ils se répartissent essentiellement sur deux aires urbaines : Besançon et Belfort. Comparativement aux autres régions de province, le taux d’encadrement est plus faible, les salariés sont plus jeunes et moins bien rémunérés.

1302624076.jpg
©dr
PUBLICITÉ
Les services liés à l’informatique et à internet sont encore peu présents en Franche-Comté même si l’emploi dans ce secteur a progressé de 15% sur la période 2005-2008. Avec 1 100 emplois en 2008, ce qui représente 0,3% de l’emploi salarié de la région, la Franche-Comté figure en bas de classement des régions françaises, juste devant la Corse et le Limousin.

Ce type d’emplois est, de façon assez logique, essentiellement présent dans les aires urbaines de plus de 500 000 habitants, davantage attractives pour les services aux entreprises et les cadres.

La Franche-Comté n’a pas d’aire urbaine de cette échelle et deux de ses quatre départements ont un caractère rural marqué. En conséquence, ces emplois sont peu représentés et inégalement répartis sur le territoire. Les emplois de services liés à l’informatique et à internet se partagent entre l’aire urbaine de Besançon et celle de Belfort, cette dernière accueillant en particulier trois établissements de conseil en systèmes et logiciels informatique d’une centaine de salariés.
L’aire urbaine de Belfort dispose d’atouts pour accueillir ce type d’emplois : son caractère urbanisé, sa situation entre l’aire urbaine de Mulhouse et celle de Montbéliard ainsi qu’une présence importante de cadres exerçant des métiers spécifiques présents en général dans les grandes villes.

Toutefois, en Franche-Comté, la proportion de cadres, bien que supérieure dans ce secteur à celle enregistrée par l’ensemble des activités économiques (45% contre 10%), est inférieure à la moyenne des régions de province (56%).


Un examen des salaires montre que globalement les salariés francs-comtois de ces secteurs touchent un salaire horaire brut moyen inférieur de 10% à celui de leurs homologues de province. Étant donné la forte proportion de salariés de moins de 30 ans (41% en Franche-Comté contre 30% dans les autres régions), on peut supposer que les salariés de ce secteur vont chercher des perspectives d’évolution de carrière ailleurs.

Le développement des services liés à l’informatique et à internet, en Franche-Comté, est fonction de l’attractivité économique mais dépend aussi de la capacité à retenir les salariés en leur offrant des possibilités de parcours professionnels évolutifs et des rémunérations motivantes.

(source: L’Essentiel N° 128 de l’INSEE)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

Alors que plusieurs centaines de salariés de General Electric ont empêché lundi 17 juin 2019 à 9h  la tenue à Belfort de la première réunion d'information sur le plan social qui doit frapper de plein fouet le site. Un nouveau rendez-vous a été fixé au vendredi 21 juin, a indiqué un porte-parole du site.

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

publi-info • Le centre de sports indoor Play Arena propose une offre unique à Besançon : 3 terrains de football, 4 terrains de badminton et 2 courts de squash sur une surface de plus de 2 800 m2. C’est aussi un complexe aménagé pour l’accueil des séminaires d’entreprises et team building.

Peugeot Saveurs SNC, à Quingey, organise sa braderie du 21 au 23 juin

Peugeot Saveurs SNC, à Quingey, organise sa braderie du 21 au 23 juin

Publi-info • Peugeot Saveurs SNC conçoit et fabrique à Quingey nombre de produits qui prennent place sur nos tables, dont les célèbres moulins Peugeot et des accessoires dédiés à la dégustation du vin. Cette année, du 21 au 23 juin, la manufacture organise sa première grande braderie autour de ses fabrications.

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Installé à  Saint-Loup-sur-Semouse en Haute-Saône, le fabricant de meubles en kit a été placé à sa demande en redressement judiciaire le 5 juin 2019 par le tribunal de commerce de Dijon. Huit élus ont décidé de se mobiliser. A leur initiative, une réunion se tiendra prochainement à Bercy.

Du bio et du frais à la case de Sophie

Du bio et du frais à la case de Sophie

Depuis le 2 mai 2019, un nouveau salon de thé a ouvert ses portes au marché couvert "Beaux Art" au centre-ville de Besançon. La case de Sophie, propose crêpes, galettes, tartes, salades et autres produits frais et issus de l’agriculture biologique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 22.39
légère pluie
le 19/06 à 18h00
Vent
3.23 m/s
Pression
1011.15 hPa
Humidité
81 %

Sondage