Alerte Témoin

Insolite : un club de sabre laser à Lons-le-Saunier

Publié le 31/07/2019 - 11:00
Mis à jour le 05/08/2019 - 10:51

A Lons-le-Saunier, une académie d’apprentis jedis (ou siths), « l’héritage de la Force », est apparue en 2015. On y forme des passionnés de Star Wars au maniement du sabre laser…

PUBLICITÉ

Non, ce ne sont pas des vrais sabres lasers. Mais les techniques de combat, elles, sont bien réelles. A la limite de l’escrime.

Dans les académies de sabre laser, on enseigne ainsi les arcanes d’un art ancestral. Ou contemporain. Un peu des deux, en fait, si on considère que Star Wars prend place « il y a très longtemps »… Mais que la pratique du sabre en France est plutôt récente - après 2010.

Depuis quelques années, de nombreux clubs sont apparus aux six coins de l’hexagone – et aux quatre coins du monde. Et avec elles, des compétitions, comme la Saber League.

C’est ainsi que Fred et Brice, taekwondoïstes, ont ouvert en 2015 leur Académie de Sabre Laser au cœur du Jura.

Ils y enseignent « la véritable technique martiale originale de la force » - même si ce n’est sans doute pas canon à l’univers de George Lucas. Et ici, on mêle sport et immersion : on s’entraîne en costume si on en a envie.

Tant pis si les sabres ne sont pas vraiment les technologies de sci-fi du film. Les répliques utilisées sont fabriquées spécialement pour la pratique du sabre, aussi essentiels qu’une bonne raquette au tennis.

Et si l’idée de se battre avec de faux sabres lasers peut faire sourire, attention aux qualités sportives que la discipline requiert : des réflexes de félin, de l’endurance, de la vivacité, des techniques de parade… Bref, un véritable escrime avec des lames fluos, entre fun, passion et sport.

Evidemment, il faut finir sur un classique : si vous voulez vous y essayer, may the force be with you.

Infos +

Pour se faire une idée des résultats attendus, voici une démonstration :

Retrouvez toutes les informations de l’Héritage de la Force sur leur site internet ou sur Facebook.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Art en grève : « Sans un vrai statut, plus de statue… »

Les créateurs se sentent délaissés par les pouvoirs publics. Pour se faire entendre, un groupe du collectif Art en Grève Besançon a décidé dans la nuit du mercredi 19 au jeudi 20 février 2020 de "mettre en grève" une douzaine de statues du centre-ville de Besançon en leur plaçant un sac sur la tête...

Belfort : le Fimu lance un appel aux hébergeurs !

Le Festival international de musiques universitaires se déroulera du 28 mai au 1er juin 2020. Chaque année, il accueille entre 1200 et 1400 musiciens venus de près de 40 pays différents. Ceux-ci sont de plus en plus nombreux à souhaiter être hébergés chez des habitants belfortains pour vivre pleinement l’expérience du festival.

Municipale 2020 : Anne Vignot et sa liste « Besançon par nature » présentent leur programme culturel

La liste "Besançon par nature", conduite par Anne Vignot, a dévoilé jeudi 13 février ses propositions pour le secteur de la culture à Besançon dans le cadre de sa campagne pour l'élection municipale.