Jacques Grosperrin plaide la cause de Besançon

Publié le 18/12/2014 - 09:51
Mis à jour le 18/12/2014 - 09:51

Dans un communiqué, le sénateur UMP réaffirme que Besançon doit être la capitale de la nouvelle région Bourgogne-Franche-Comté et regrette que le maire, Jean-Louis Fousseret, apparaisse résigné face à la posture de Dijon.

Jacques Grosperrin ©Alexane
©

L’éternuel duel

S'il reconnait que "le combat est difficile, âpre et à l’issue incertaine", Jacques Grosperrin ne s'étonne pas en même temps que l'engagement du maire ne soit pas plus fort. "Être maire, sans mandat national, est un peu court lorsqu’il s’agit d’affronter le parti – son propre parti – au pouvoir, et la ville d’un ministre."

Et de regretter cette position car "Besançon dispose d’atouts indéniables pour être la capitale de la grande Région Bourgogne-Franche-Comté", selon lui. "Ne pas les faire valoir procède d’un triste manque de lucidité et de confiance", ajoute t-il.

Prêt à se battre pour la cause de la capitale comtoise, il propose ainsi d'écrire au premier ministre, avec les Présidents des Conseils généraux, les sénateurs et les députés du Doubs, du Jura, de Haute-Saône et du Territoire de Belfort, "pour lui faire part de notre résolution à défendre la place capitale de Besançon."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

L’ancien président Valéry Giscard d’Estaing est mort du Covid-19

+ Réactions politiques •

Le troisième président de la Ve République Valéry Giscard d'Estaing (1974-1981), qui modernisa dans les années 70 la vie politique avant de voir son mandat fracassé par la crise économique, est mort mercredi 2 décembre 2020 dans la soirée du Covid-19, entouré des siens dans sa propriété d'Authon dans le Loir-et-Cher, à l'âge de 94 ans.

Skier à l’étranger ? Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives »

Y’aura-t-il des mesures contraignantes pour empêcher les Français d’aller skier à l’étranger? “S’il y a des pays qui maintiennent des stations ouvertes, il y aura des contrôles pour dissuader les Français” et pour “ne pas créer une situation de déséquilibre avec des stations en France”, a lancé le président Macron ce mardi 1er décembre lors d’une conférence de presse, en marge d’une visite du Premier ministre belge Alexander de Croo.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.54
couvert
le 05/12 à 0h00
Vent
1.76 m/s
Pression
993 hPa
Humidité
96 %

Sondage