Japon: appel au don de la Fondation de France et de la Croix-Rouge

Publié le 14/03/2011 - 18:51
Mis à jour le 14/03/2011 - 18:51

La Fondation de France et la Croix-Rouge française lancent un appel au don pour les victimes du séisme et du tsunami au Japon, dont le bilan pourrait dépasser 10.000 morts sur fond de crainte d'accident nucléaire majeur.

1300125275.jpg
Exprimant «sa compassion et sa solidarité», la Fondation de France explique que «les sommes collectées (...) seront redistribuées aux associations japonaises qui viendront en aide aux sinistrés les plus fragilisés par la catastrophe, une fois les secours immédiats assurés».
Les dons peuvent être versés via internet sur le site de l'organisation (www.fondationdefrance.org), ou par chèque bancaire libellé à l'ordre de Fondation de France - Solidarité Japon (à envoyer à Fondation de France - Solidarité Japon, BP 22, 75008 Paris).
 
Quant à la Croix-Rouge française, elle appelle à soutenir la Croix-Rouge du Japon, qui «a déjà déployé 86 équipes de secours, rassemblant quelque 600 médecins, infirmiers et auxiliaires, afin d'assister les rescapés de la catastrophe».
 
Les dons peuvent être effectués sur internet (www.croix-rouge.fr), ou par chèque à l'attention de Croix-Rouge française «Catastrophe Japon 2011», 75678 Paris Cedex 14
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Reprise des cultes : « Nous jugeons la jauge à 30 personnes irréaliste et inapplicable en l’état » selon l’Archevêque de Besançon

Dans son discours du 26 novembre 2020, le premier ministre a précisé que la jauge de participation des fidèles aux messes dominicales reste fixée à 30 personnes pour la reprise des célébrations ce 28 novembre, et ce quelle que soit la taille de l’église. Dans une lettre adressée aux curés, prêtres, diacres, délégués pastoraux, équipes de coordination pastorale et aux fidèles du diocèse, l'archevêque de Besançon, Monseigneur Jean-Luc Bouilleret, manifeste son incompréhension concernant "cette mesure arbitraire qui ne prend pas en compte la juste proportion du nombre de personnes en fonction de la taille de l'église".

Violences conjugales : le dépôt de plainte bientôt possible à l’hôpital de Besançon…

Dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes ce 25 novembre 2020, plusieurs acteurs du département ont signé une convention relative à l’accueil, la prise en charge et la prise des plaintes des femmes victimes de violences, dans les locaux du Centre Hospitalier Universitaire de Besançon.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -1.26
ciel dégagé
le 29/11 à 21h00
Vent
1.96 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
98 %

Sondage