Alerte Témoin

"Trop souvent, c’est le symptôme qui fait office de diagnostic"

Publié le 24/01/2018 - 15:42
Mis à jour le 24/01/2018 - 16:53

 "Avez-vous un bon médecin ?"C'est la question que pose le Dr Philippe Humbert, professeur et chercheur spécialisé en médeine interne, dans son nouveau livre sorti ce 24 janvier 2018. Il nous en parle…

maCommune.info : pourquoi avoir écrit sur le thème : "avez-vous un bon médecin" ? 

Dr Philippe Humbert :  "Ce livre, je l’ai préparé dans ma tête depuis des années, mais je l’ai écrit en un an. De par mon expérience, j’ai remarqué que de nombreux malades étaient en impasse diagnostique. C’est-à-dire que les médecins qui les consultent n’ont pas pu mettre un nom à la maladie responsable des troubles. Les malades sont ainsi privés d’un traitement efficace. Trop souvent, c’est le symptôme qui fait office de diagnostic. Or une constipation est un signe qui peut être l’expression d’une intolérance alimentaire, d’une maladie de la glande thyroïde ou d’un cancer, tout ceci dépend de l’âge, mais aussi de l’existence de signes associés.

J’ai aussi constaté que des malades étaient privés d’un bon diagnostic seulement parce qu’ils n’avaient pas gardé la bonne prise de sang, celle qui était faite par exemple au début des symptômes. Trop de malades se plaignent d’avoir été considérés comme des plaignants injustifiés et on justifie l’absence de diagnostic en les culpabilisant : "c’est le stress".

De plus, les études de médecine laissent croire qu’un symptôme ne relève que d’une seule maladie. Alors que c’est souvent l’association de plusieurs mécanismes donc maladies qui conduit à l’apparition du signe clinique. Beaucoup trop de malades par ailleurs croient qu’un diagnostic doit se lire dans une analyse biologique ou dans un compte-rendu de prélèvements. Or, le diagnostic repose avant tout sur une association de symptômes et une présomption qui sera validée par l’efficacité du traitement spécifique".

maCommune.info : qu'est-ce qui permet de dire à votre éditeur que vous êtes le "Docteur House" Français ? Vous définiriez-vous comme ceci ?

Dr Philippe Humbert : "Le docteur House n’est pas unique. La plupart des médecins sont des Docteur House pour les malades. Ce sous-titre a été en effet ajouté par l’éditeur, parce qu’il a remarqué que l’enquête diagnostique est un peu comme une enquête policière, il faut une certaine sagacité, des connaissances importantes, et un amour de son prochain pour résoudre des problèmes difficiles, qui ne veut pas forcément dire des maladies rares ou graves. 

A titre personnel ou dans l’entourage de l’éditeur, j’ai pu apporter mon expertise qui a surpris par la justesse du diagnostic et l’efficacité du traitement. De plus, je suis comme le docteur House, spécialiste en médecine interne, vaste spécialité qui couvre la plupart des champs de la médecine, tout en étant dermatologue, allergologue...et avoir obtenu un nombre important de certifications dans des domaines variés".

maCommune.info : quel est le point le plus important que met en avant ce livre ?

Dr Philippe Humbert : "Ce livre raconte avant tout des histoires vraies, étonnantes, incroyables pour certaines. Il met en lumière l’importance de la relation médecin-malade. Il souligne l’importance de l’écoute du malade au moment où une enquête a montré que le patient n’avait que 23 secondes en moyenne pour décrire sa souffrance. Ce livre aurait pu s’intituler : êtes-vous un bon patient ? Car en effet le malade est aussi responsable de la qualité de sa prise en charge. La lecture est prenante, et certains chapitres feront sourdre les larmes.

En résumé cet ouvrage livre une cinquantaine de recommandations ou d’informations pour que le malade soit pris en charge le mieux possible. Et surtout il donne un formidable espoir à toutes les personnes qui souffrent et qui pensent qu’on ne trouvera jamais l’origine de leurs problèmes".

 Info +

  • Philippe Humbert est médecin (dermatologie, médecine interne, allergologie et oncologie) et professeur à la faculté de Besançon et chercheur.
  • Le Dr Humbert dédicacera son livre "Avez-vous un bon médecin" le 3 février 2018 à partir de 10h30 à la librairie L'Intranquille au centre-ville de Besançon.
  • Sortie du livre "Avez-vous un bon médecin", le 24 janvier 2018
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     25.3
    peu nuageux
    le 06/08 à 12h00
    Vent
    3.65 m/s
    Pression
    1018 hPa
    Humidité
    43 %

    Sondage