Jean-François Copé : "Les fiefs de gauche qui semblent imbasculables peuvent basculer"

Publié le 26/02/2014 - 11:57
Mis à jour le 27/02/2014 - 08:37

Le président de l’UMP, Jean-François Copé est venu à Besançon ce mardi 25 février pour encourager ses candidats aux municipales de Montbéliard et de Besançon. Hier soir, Jacques Grosperrin, Philippe Gonon, Odile Faivre-Petitjean ainsi qu’une centaine de militants l’ont accueilli à la permanence de la rue de Vesoul. L’occasion pour le patron de l’UMP de taper sur les doigts de la gauche et d’insister sur l’impossible alliance avec le FN. 

 ©
©

La permanence de Jacques Grosperrin était pleine de militants et de sympathisants UMP, tous là pour soutenir leur candidat mais aussi écouter le message de soutien de Jean-François Copé.

"Il faut dire stop à François Hollande même au niveau local. C'est vrai qu'à Besançon comme à Montbéliard, le moins que l'on puisse dire c'est que la gestion de gauche a fait des dégâts donc je pense que c'est une manière pour les électeurs de dire stop deux fois à François Hollande" a-t-il indiqué.

Jacques Grosperrin, "un candidat fantastique"

Après avoir soutenu le candidat UMP de Montébliard, c'était au tour de Jacques Grosperrin de recevoir les encouragements du patron de l'UMP pour tenter de faire basculer la gauche à Besançon vers la droite après 60 ans de socialisme.

"Nous avons comme par exemple à Besançon Jacques Grosperrin, un candidat fantastique qui connaît remarquablement cette ville, qui fait une campagne remarquable et qui porte les valeurs de la droite et du centre et qui sont bien les valeurs d'une opposition rassemblée qui peut proposer un autre chemin pour Besançon comme d'ailleurs tous nos candidats et candidates en France avec bien sûr l'union" raconte Jean-François Copé. "Les fiefs de gauche qui semblent inbasculables peuvent basculer" a-t-il ajouté.

"Aucun accord avec le Front national"

Le président de l'UMP en a profité pour instisté sur le fait qu'"aucun accord électoral avec le Front nationale n'est et ne sera possible. Je serai ferme. Ni avec le FN ni avec la gauche alliée avec l'extrême gauche".

En guise de conclusion devant une assemblée euphorique, le président de l'UMP, sous-entendant que tous les présentateurs de journaux télévisés sont de gauche, a demandé un service : "Envoyez-moi un sms dès que vous avez les résultats car je veux pouvoir le dire avant le présentateur de la télévision. Ben oui, lui fera une mauvaise tête en le disant, moi je serais très heureux !"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Émeutes en Nouvelle-Calédonie : rencontre avec des étudiants kanaks à Besançon

Depuis le 17 mai 2024, la Nouvelle-Calédonie fait face à de violentes émeutes. A l'origine, une proposition de loi constitutionnelle qui modifierait le corps électoral instauré en 1998 avec les accords de Nouméa. Le peuple kanak, exprime son désaccord envers cette réforme. Pour mieux comprendre ces insurrections néocalédoniennes, nous avons rencontré quatre jeunes kanaks, venus à Besançon pour leurs études.

Européennes 2024 : Territoires de progrès appelle à voter pour la liste Besoin d’Europe

Dans un communiqué du mois de mai 2024, Jean-Jacques Bougault, délégué régional de Territoires de Progrès, appelle "sans restriction" à voter pour Besoin d'Europe, liste commune Renaissance, Modem, Horizons, Parti Radical et UDI, conduite par Valérie Hayer et comptant notamment le député européen terriforatain, Christophe Grudler.

Audiovisuel public en grève : la maire de Besançon soutient les grévistes

Dans un communiqué du vendredi 24 mai 2024, alors que le projet de loi sur la fusion des médias audiovisuels du service public devait être examiné l’Assemblée nationale jeudi, ce qui a été reporté, la maire de Besançon Anne Vignot exprime son soutien au mouvement de grève et appelle les député(e)s à voter contre cette réforme.

Européennes : Jacques Ricciardetti, candidat sur la liste de Jordan Bardella 

Jacques Ricciardetti, délégué départemental du Rassemblement National du Doubs et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté est officiellement candidat en 51e position sur la liste du Rassemblement National menée par Jordan Bardella pour les élections européennes du 9 juin 2024.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

La ministre Fadila Khattabi se rendra au Breuil et à Chalon-sur-Saône ce vendredi 17 mai

Fadila Khattabi, ministre chargée des personnes âgées et des personnes handicapées, sera, ce vendredi 17 mai 2024, en visite en Saône-et-Loire, pour visiter l’ESAT du Breuil, faire une déambulation dans le centre-ville de Chalon-sur-Saône, participer à une table ronde sur le Fonds territorial d’accessibilité et assister à un match de playoff de basket fauteuil.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19
légère pluie
le 26/05 à 12h00
Vent
1.05 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
94 %