Jean-François Humbert poursuit sa campagne en vidéo

Publié le 04/02/2014 - 10:47
Mis à jour le 04/02/2014 - 17:09

Dans une vidéo de moins de sept minutes diffusée sur Youtube publiée ce 4 février 2014, Jean-François Humbert, candidat du centre aux municipales de Besançon, poursuit sa campagne électorale. Il explique notamment comment il l'a finance, présente un bilan de son mandat en tant que président du conseil régional de Franche-Comté et vante ses qualités de gestionnaire. Concernant ses propositions pour la ville, le candidat reste encore discret.

capture_decran_2014-02-04_a_10.35.03.png
©

Municipales 2014

"Je suis un candidat libre et indépendant, j'ai pris la décision d'aller jusqu'au bout, parce que ce qui me préoccupe c'est l'avenir de la ville capitale Besançon" répond Jean-François Humbert à la première question qui lui est posée.

"Je suis un candidat du centre, le centre n'appartient à personne et je souhaite démontrer pendant cette campagne qu'être un bon candidat indépendemment des formations politiques. Je suis candidat parce que je vais gagner" ajoute-t-il.

Ses projets pour Besançon

"J'ai la réputation de ne pas être un mauvais gestionnaire, au contraire, un bon gestionnaire, je l'ai démontré en président du conseil régional. (...)Je souhaite appliquer les techniques que j'ai appliqué précédemment et avoir une gestion saine et équilibrée (...). Il faudra faire un audit de la situation financière de la ville pour savoir où on va et où on peut aller" précise-t-il.

Le financement de sa campagne

Jean-François Humbert déclare dans cette vidéo qu'il finance sa campagne grâce à un emprunt bancaire. Il explique que "Je n'ai qu'une source de financement. Je n'ai aucune aide de formation politique ni d'aucun lobby particulier".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

L’ancien président Valéry Giscard d’Estaing est mort du Covid-19

+ Réactions politiques •

Le troisième président de la Ve République Valéry Giscard d'Estaing (1974-1981), qui modernisa dans les années 70 la vie politique avant de voir son mandat fracassé par la crise économique, est mort mercredi 2 décembre 2020 dans la soirée du Covid-19, entouré des siens dans sa propriété d'Authon dans le Loir-et-Cher, à l'âge de 94 ans.

Skier à l’étranger ? Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives »

Y’aura-t-il des mesures contraignantes pour empêcher les Français d’aller skier à l’étranger? “S’il y a des pays qui maintiennent des stations ouvertes, il y aura des contrôles pour dissuader les Français” et pour “ne pas créer une situation de déséquilibre avec des stations en France”, a lancé le président Macron ce mardi 1er décembre lors d’une conférence de presse, en marge d’une visite du Premier ministre belge Alexander de Croo.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.44
nuageux
le 05/12 à 9h00
Vent
1.05 m/s
Pression
998 hPa
Humidité
93 %

Sondage