Jean-François Humbert poursuit sa campagne en vidéo

Publié le 04/02/2014 - 10:47
Mis à jour le 04/02/2014 - 17:09

Dans une vidéo de moins de sept minutes diffusée sur Youtube publiée ce 4 février 2014, Jean-François Humbert, candidat du centre aux municipales de Besançon, poursuit sa campagne électorale. Il explique notamment comment il l’a finance, présente un bilan de son mandat en tant que président du conseil régional de Franche-Comté et vante ses qualités de gestionnaire. Concernant ses propositions pour la ville, le candidat reste encore discret.

 ©
©

Municipales 2014

"Je suis un candidat libre et indépendant, j'ai pris la décision d'aller jusqu'au bout, parce que ce qui me préoccupe c'est l'avenir de la ville capitale Besançon" répond Jean-François Humbert à la première question qui lui est posée.

"Je suis un candidat du centre, le centre n'appartient à personne et je souhaite démontrer pendant cette campagne qu'être un bon candidat indépendemment des formations politiques. Je suis candidat parce que je vais gagner" ajoute-t-il.

Ses projets pour Besançon

"J'ai la réputation de ne pas être un mauvais gestionnaire, au contraire, un bon gestionnaire, je l'ai démontré en président du conseil régional. (...)Je souhaite appliquer les techniques que j'ai appliqué précédemment et avoir une gestion saine et équilibrée (...). Il faudra faire un audit de la situation financière de la ville pour savoir où on va et où on peut aller" précise-t-il.

Le financement de sa campagne

Jean-François Humbert déclare dans cette vidéo qu'il finance sa campagne grâce à un emprunt bancaire. Il explique que "Je n'ai qu'une source de financement. Je n'ai aucune aide de formation politique ni d'aucun lobby particulier".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Cigarettes plus chères et interdites : que contient le nouveau plan de lutte contre le tabagisme ?

Nouvelles hausses du prix des cigarettes ou extension des "espaces sans tabac" à la plage, au parc ou près des établissements scolaires : le gouvernement a présenté mardi 28 novembre 2023 un nouveau plan de lutte contre le tabagisme pour "relever le défi d’une génération débarrassée du tabac dès 2032".

Fonds européens agricoles en BFC : 13 député(e)s saisissent en urgence le ministre de l’Agriculture

Dans un communiqué du 28 novembre 2023, pas moins de 13 député(e)s de Bourgogne Franche-Comté (Renaissance, Modem et Horizons) se réunissent pour dénoncer le ”fiasco” de la gestion des fonds européens par la majorité régionale (PS) et la présidente de Région.

Macron ce vendredi dans le Jura : "Un nouveau plan d’action feu de foret a été formalisé"

+ Prise de parole du chef de l'Etat • Emmanuel Macron s'est rendu ce vendredi dans le Jura pour lancer son programme "Un jeune, Un arbre" qui doit permettre à chaque collégien de pouvoir planter un arbre, une démarche présentée par l'Elysée comme "symbolique, républicaine et avec une vocation pédagogique" sur les enjeux environnementaux.

Convention citoyenne pour le climat et la biodiversité : la Région place le citoyen “au coeur des décisions”

Le Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté a lancé sa première convention citoyenne pour le climat et la biodiversité ce vendredi 24 novembre 2023 à Besançon. Celle-ci a pour objectif, via un panel composé de 50 citoyens de la région, d’apporter des réponses "à la hauteur des enjeux environnementaux" par le biais d’un exercice citoyen démocratique.

Logement : la Ville de Besançon redéfinit les règles des nouveaux chantiers urbains

Vendredi 24 novembre 2023, la Ville de Besançon organise la 4e conférence des acteurs de la ville et de l’Habitat. L’occasion pour la municipalité d’échanger avec les professionnels de l'immobilier sur l'analyse du marché de l'immobilier bisontin et des enjeux pour la ville. À ce titre, elle prévoit d'ailleurs l’ouverture de nouveaux chantiers urbains qui permettront à terme de produire près de 4.000 logements.

Le Mont d’Or gardera sa boite en bois

La proposition de loi sur le recyclage a été débattue au Parlement européen. Il était question d’un éventuel remplacement des emballages en bois de certains fromages tels que le Mont d’Or ou encore le camembert par un plastique recyclé. Il n’en sera finalement rien, pour le plus grand plaisir de Christophe Grüdler, député européen et ancien conseiller départemental du Territoire de Belfort.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.85
légère pluie
le 01/12 à 6h00
Vent
1.45 m/s
Pression
1000 hPa
Humidité
97 %