Jean-François Humbert : "Pourquoi je soutiens Éric Alauzet…"

Publié le 10/05/2017 - 19:13
Mis à jour le 11/05/2017 - 10:24

Encore un pied de nez à ses copains « Les Républicains » ! L’ancien sénateur UMP du Doubs et ancien président de la région Franche-Comté (1998 – 2004) a décidé de soutenir Éric Alauzet, le candidat investi par EELV et par le PS dans la 2e circonscription du Doubs. Suprenant ? Pas tant que ça…

Si Jean-François Humbert a mis un point final à sa vie politique, il n'a pas mis un point final a sa liberté d'expression "en tant que citoyen" déclare-t-il. Connu pour ne pas avoir accepté les voix du FN afin d'accéder à la présidence de la région en 1998, ce Giscardien avoue avoir voté Macron au second tour de la présidentielle pour faire barrage au FN.

Aujourd'hui, il décide de reprendre la parole pour afficher son soutien à l'ancien conseiller régional de son opposition, Éric Alauzet et non au conseiller municipal et conseiller départemental LR Ludovic Fagaut comme cela aurait pu sembler plus logique. Mais comme il le dit si bien lui-même, Jean-François Humbert n'a jamais été un "fanatique" du parti "Les Républicains", ni de l'UMP d'ailleurs. 

"Un vote d'adhésion à la personne"

"Je connais bien Éric Alauzet et je lui ai annoncé que je voterai pour lui le 11 juin prochain pour les législatives" explique Jean-François Humbert. "Il faut choisir parmi les candidats celui qui est le plus à même et qui a démontré au cours de sa vie politique sa capacité à travailler d'abord. Il y a des sujets sur lesquels je ne suis pas d'accord, mais j'ai apprécié la  manière dont il a travaillé dans mon opposition au conseil régional puis en tant que parlementaire." Même si cette décision ne correspond pas à sa formation politique d'origine, il explique son choix par un vote d'adhésion à la personne. Un coup de pouce qu'Éric Alauzet appréciera.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Emmanuel Macron enjoint les oppositions réticentes à s’inscrire dans la voie de « compromis »

Les oppositions ont fraîchement accueilli l'allocution d'Emmanuel Macron ce mercredi 22 juin 2022 qui, avant d'entamer ce jeudi un marathon international, les a enjointes à "clarifier" dans les 48 heures la manière de "bâtir des compromis" pour résoudre la crise politique née des élections législatives.

Un groupe Nupes à l’Assemblée ? le PS, EELV et le PCF refusent la proposition de J-L Mélenchon

Mise à jour • "La Nouvelle union populaire écologique et sociale devrait se constituer comme un seul groupe" à l'Assemblée nationale, a "proposé" ce lundi 20 juin 2022 Jean-Luc Mélenchon, inquiet que l'obtention de 89 députés par le RN remette en cause son "statut" de première opposition à Emmanuel Macron. La proposition a été déclinée par le PS, EELV et le PCF...

Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.07
couvert
le 26/06 à 9h00
Vent
2.61 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
97 %

Sondage