Jean Peyrelevade (Modem) interdit de visite à la Maison des microtechniques

Publié le 24/03/2009 - 10:37
Mis à jour le 24/03/2009 - 10:37

A l’occasion de sa venue à Besançon le 2 avril Jean Peyrelevade, ancien patron du Crédit Lyonnais et désormais proche de François Bayrou, Jean-Louis Fousseret lui aurait interdit l’accès à la Maison des microtechniques située dans la pépinière d’entreprises.

 ©
©
C’est le conseiller municipal du Modem, Philippe Gonon, qui révèle cette affaire alors qu’il avait eu le feu vert du directeur de la pépinière. « Ce sera un plaisir d’accueillir M. Peyrelevade », lui avait répondu par mail André Aurière avec tout de même quelques précautions. « Je suppose que vous avez calé les aspects politiques avec les services de la Communauté d’agglomération », avait-il poursuivi.
 
Jean-Pierre Martin, vice-président de la CAGB, en charge des affaires économiques, aurait, selon Philippe Gonon, donné « un accord de principe ».
 
Mis au courant, Jean-Louis Fousseret aurait fait savoir au Modem, via le directeur de la pépinière, qu’il ne souhaitait pas ouvrir la Maison des microtechniques à des candidats aux élections européennes. Un point de vue tout à fait défendable au demeurant.
 
Sauf que, précise Philippe Gonon, Pierre Peyrelevade n’est pas candidat aux élections européennes et de préciser qu’il a été « directeur adjoint du cabinet de Pierre Mauroy entre 1981 et 1983 avant de redresser la Crédit Lyonnais qui était au bord du dépôt de bilan ».
 
Jean Peyrelevade est vice-président du Mouvement démocrate chargé des questions économiques et conseiller d’arrondissement de Paris depuis 2008.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Apprentis étrangers : les sénateurs rejettent la loi « Ravacley »

Connu pour s’être fermement opposé à l’expulsion de son apprenti en janvier dernier par une grève de la faim, le boulanger Stéphane Ravaclay n’a pas fini de faire parler de lui. Il a notamment créé l’association patrons solidaires et s’est rendu au Sénat pour tenter de faire passer une loi portée par Jérôme Durain. Cette dernière a été rejetée par 237 voies contre 107.

France 2030 : un « plan audacieux » pour Éric Alauzet

Vidéo • Quelles sont les conditions de la réussite de ce plan ? Dans les questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, le député LREM du Doubs a interrogé le ministre Cédric 0 tout en félicitant le gouvernement pour son "plan d’investissement audacieux pour la France afin de relever tant de défis : climat et biodiversité, démographie et migration, inégalités et exclusions".
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.91
nuageux
le 20/10 à 12h00
Vent
7.98 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
29 %

Sondage