Jean Peyrelevade (Modem) interdit de visite à la Maison des microtechniques

Publié le 24/03/2009 - 10:37
Mis à jour le 24/03/2009 - 10:37

A l’occasion de sa venue à Besançon le 2 avril Jean Peyrelevade, ancien patron du Crédit Lyonnais et désormais proche de François Bayrou, Jean-Louis Fousseret lui aurait interdit l’accès à la Maison des microtechniques située dans la pépinière d’entreprises.

 ©
©
C’est le conseiller municipal du Modem, Philippe Gonon, qui révèle cette affaire alors qu’il avait eu le feu vert du directeur de la pépinière. « Ce sera un plaisir d’accueillir M. Peyrelevade », lui avait répondu par mail André Aurière avec tout de même quelques précautions. « Je suppose que vous avez calé les aspects politiques avec les services de la Communauté d’agglomération », avait-il poursuivi.
 
Jean-Pierre Martin, vice-président de la CAGB, en charge des affaires économiques, aurait, selon Philippe Gonon, donné « un accord de principe ».
 
Mis au courant, Jean-Louis Fousseret aurait fait savoir au Modem, via le directeur de la pépinière, qu’il ne souhaitait pas ouvrir la Maison des microtechniques à des candidats aux élections européennes. Un point de vue tout à fait défendable au demeurant.
 
Sauf que, précise Philippe Gonon, Pierre Peyrelevade n’est pas candidat aux élections européennes et de préciser qu’il a été « directeur adjoint du cabinet de Pierre Mauroy entre 1981 et 1983 avant de redresser la Crédit Lyonnais qui était au bord du dépôt de bilan ».
 
Jean Peyrelevade est vice-président du Mouvement démocrate chargé des questions économiques et conseiller d’arrondissement de Paris depuis 2008.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Planoise : des élus proposent de « renforcer la présence d’adultes pour accompagner les collégiens »

Le 28 septembre, par voie de communiqué de presse, les conseillers départementaux du Doubs Monique Choux et Aly Yugo, tous deux résidents à Planoise à Besançon, ont partagé des propositions pour le quartier lors de la dernière assemblée départementale. Parmi elles, renforcer la présence d'adultes pour accompagner les collégiens, quand ils doivent passer par des points de deals.

Vivez en direct le conseil municipal de Besançon du 29 septembre 2022

Les conseillers municipaux de la Ville de Besançon se réunissent l’hôtel de Ville de Besançon ce jeudi 29 septembre pour leur séance du conseil municipal de rentrée après deux mois. A l’ordre du jour : la crise énergétique, plan de rénovation des écoles, projet Grette-Brulard-Polygone, nouvelle possibilité pour les élus municipaux d’obtenir le paiement de tout ou partie des indemnités en Pive, etc.

Pornographie : un rapport du Sénat qui dénonce des « violences systémiques »

Ce mardi 27 septembre, quatre sénatrices de divers partis politiques ont rendu un rapport accablant dénonçant de nombreuses et graves dérives dans l’industrie du porno. « Violences systémiques », l’exploitation des femmes, des mineurs trop facilement exposés à la pornographie… Ce rapport intitulé "Porno : l'enfer du décor" appelle le gouvernement à agir.

Crise énergétique : la Ville de Besançon va devoir faire des coupes budgétaires, mais lesquelles ?

La maire de Besançon, accompagnée de 11 membres de la majorité municipales, a convié les médias locaux à une conférence de presse sur la forte augmentation du prix de l’énergie et ses conséquences sur le service public. À ce jour, la Ville de Besançon doit trouver des solutions pour économiser 8 millions d’euros sur sa facture de 2023. Quoi qu’il en soit, comme dans d’autres communes, des coupes budgétaires seront envisagées, mais lesquelles ? Fermeture des musées plusieurs jours par semaine ? Un marché de Noël annulé ou plus sobre ? Des extinctions de l’éclairage des équipements sportifs ?

Bourgogne Franche-Comté : connaissez-vous le CREFOP et ses missions ?

La réunion plénière d'installation du Comité Régional de l'Emploi, de la Formation et de l'Orientation Professionnelles (CREFOP) Bourgogne-Franche-Comté s’est tenue ce jeudi 21 septembre en salle des séances du conseil régional en présence de Fabien Sudry, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté, et de Marie-Guite Dufay, présidente du conseil régional.

Programme FEDER-FSE+ : près d’un demi-milliard d’euros mobilisé pour la région et le Massif du Jura

Ce mardi 20 septembre, à la Cité de la gastronomie à Dijon, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté et Patrick Molinoz, vice-président en charge des politiques européennes ont présidé la journée de lancement du programme FEDER-FSE+ Bourgogne-Franche-Comté et Massif du Jura 2021-2027. Le programme, géré par la Région et financé par des fonds européens, a été adopté officiellement le 26 juillet dernier.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.09
nuageux
le 30/09 à 12h00
Vent
2.34 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
84 %

Sondage