Jeantet, le transporteur qui bouscule les idées reçues !

Publié le 15/11/2014 - 08:56
Mis à jour le 23/01/2019 - 16:13

Dans un contexte économique difficile, notamment pour les sociétés de transports, l’entreprise franc-comtoise Jeantet mise sur la qualité de ses services adaptés aux grandes comme aux plus petites structures. Aujourd’hui, le groupe Jeantet collabore avec pas moins de 650 personnes en France, dont 220 en Franche-Comté, toutes très impliquées dans le développement de l’entreprise pour atteindre la perfection. Dans le cadre de sa redynamisation et  pour ôter les idées reçues vieillissantes du secteur du transport, Jeantet opte pour une image plus pétillante et colorée…

PUBLI-INFO

L'entreprise Jeantet a été créée en 1948 par Félix Jeantet puis a été reprise par son fils, Jacques. Après avoir développé la société et créé le groupe STJ composé d'une dizaine de plates-formes, Jeantet Besançon est, depuis mars 2013, dirigée par quatre cadres : Éric Gaiffe, président, Bernard Marche, directeur administratif et financier, Pascal Jouslin, directeur d'exploitation et Sylvie Dechaume, directrice commerciale. 

La clé du succès selon Jeantet 

Si le groupe se porte bien malgré les tourments économiques en France et en Europe, "C’est que chaque kilomètre parcouru pour nos clients nous rapproche", selon Sylvie Dechaume, directrice commerciale. En effet, "Jeantet propose un service sur mesure pour les petits comme pour les gros volumes de transport. Chez nous, chacun bénéficie d'un traitement personnalisé" nous confie-t-elle. La directrice commerciale ajoute qu’"une remise en question est effectuée quotidiennement pour offrir une qualité de service optimale et tenter d'atteindre le 0 défaut". 

En Franche-Comté, le groupe travaille avec la majorité des acteurs économiques de la région. Le chiffre d'affaires à Besançon uniquement, est de 20 millions d'euros par an. 

Le groupe Jeantet en chiffres 

Ce groupe national, à taille humaine, est composé de plates-formes sur l'ensemble du territoire français et en Europe. C’est au total 650 cartes grises et 80 000 m2 d’entrepôts sécurisés avec une  gestion informatisée qui permettent de répondre aux cinq métiers suivants : 

  • La messagerie : au niveau régional, 75 tournées de livraison dans le Doubs, le Jura, la Haute-Saône et le Territoire de Belfort soit plus de 2.500 positions traitées quotidiennement.
  • L'international : transport toutes destinations terre, air et mer. Une filiale est spécialisée sur le marché suisse en transport, logistique et douane (Jeantet – Pontarlier)
  • La logistique : manutentions, stockage, préparations de commandes (colis, UVC, palettes), copacking (réalisation de display ou box pour la grande distribution, solution de gestion des flux aval et amont sur une surface de 30.000 m2 avec des entrepôts sécurisés et classés ICPE (Installations classées pour la protection de l'environnement).
  • Les lots : plus de 6.500 envois par mois soit 50.000 tonnes mensuelles, soit 60.000 palettes avec des réseaux partenaires, des flux réguliers en Europe, des livraisons dédiées régionales, internationales, express, livraisons sur rendez-vous. Jeantet est également spécialisé dans le transport de matières dangereuses.
  • La commission de Transport : organisation de transports par route et multimodaux, sous-traitance maîtrisée, équipe dédiée multilingue et maîtrise des législations internationales. 

Jeantet fait peau neuve 

Le transport, pas glamour ? C'est vous qui le dites ! L'entreprise Jeantet a décidé de se redonner un coup de jeune, loin des clichés qui collent au transport. "Nous avons choisi l'agence Dartagnan pour donner une image plus attachante de notre métier et faire  que nos collaborateurs se sentent  bien dans leur entreprise. Et puis la création du nouveau site internet va évidemment contribuer à mettre en avant nos valeurs empreintes de dynamisme et d’engagement auprès de nos clients ", précise Sylvie Dechaume.

De nouveaux locaux au printemps 2015 ! 

Dans le cadre de l'évolution de l'entreprise, au printemps 2015, Jeantet Besançon déménagera dans de nouveaux locaux situés à l’entrée de  l’autoroute, zone de l’échange. Un emplacement idéal "aux portes de l'international" selon Sylvie Dechaume.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Base de loisirs d’Osselle : qui sont les deux chefs bisontins à la tête du nouveau restaurant ?

Suite à un appel d’offres lancé par Grand Besançon Métropole en février dernier pour trouver les gérants du snack et du restaurant de la base de loisirs d’Osselle, le projet de deux chefs bisontins, déjà bien connus, a été retenu. Celui d’Adrien Rognon, gérant de la Pizzeria Piano et de Sylvain Piguet, gérant de LÔ à Besançon.

En colère, les commerçants mènent une action rue de Vesoul à Besançon

C’en est trop pour les commerçants de rue de Vesoul à Besançon... Ils ont décidé de mener une action pour se faire entendre mardi 4 juin 2024 en couvrant symboliquement le panneau lumineux indiquant la fermeture de la route. Une communication qu’ils déplorent depuis l’effondrement de la rue survenu le 25 février dernier. Ils dénoncent également un manque de concertation "au détriment de la santé financière des entreprises". Le tout sans "qu’aucune aide" ne leur ait encore été accordée…

Où sortir cet été dans le Grand Besançon ?

Ce lundi matin, il était encore difficile à croire que l’été approche avec son lot d’animations de plein air… Et pourtant ! Anne Vignot, présidente de Grand Besançon Métropole, Pierre Contoz, président du musée des Maisons comtoises, Benoît Vuillemin, vice-président de GBM en charge de l’attractivité et du tourisme, Patrice Hennequin, président de l’Office de tourisme et des congrès de GBM et François Bousso, conseiller communautaire GBM délégué à l’éco-tourisme, se sont réunis pour lancer officiellement la saison touristique estivale du territoire.

Une trentaine d’entreprises de la filière horlogère réunies à Besançon ce jeudi 30 mai 2024

A l'occasion d'un événement fondateur organisé à Besançon dans les locaux de Francéclat, France Horlogerie a convié, ce jeudi 30 mai 2024, des entreprises de la chaîne de valeur horlogère française (marques de montres, fabricants de composants, sous-traitants, détail...). L'objectif ? Lancer la démarche des grappes d'entreprises.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.63
légère pluie
le 12/06 à 18h00
Vent
2.77 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
62 %