Alerte Témoin

Journée de la femme : "Les garçons et les filles, ça ne change rien"

Publié le 08/03/2014 - 09:22
Mis à jour le 09/03/2014 - 11:57

Dans le cadre de cette journée, Stéphane Fratacci, préfet de la région Franche-Comté est parti à la rencontre d'enfants âgés de 11 à 13 ans ayant réalisé un court-métrage : Les garçons et les filles, ça ne change rien. La projection s'est déroulée au centre Nelson Mandela de planoise à Besançon. Objectif : lutter contre les stéréotypes filles-garçons pour l'égalité et la mixité dès l'enfance.

"On dit que les filles passent autant de temps à la salle de bain que nous devant le Paris St Germain"… C'est comme ça que commence le court métrage (voir extrait ci-dessous) des réalisateurs en herbe. Pendant deux semaines, durant leurs vacances d'été en 2013, une dizaine d'enfants entre 11 et 13 ans ont participé, réalisé ce film qui dénonce les stéréotypes de manière amusante.

"Ne pas s'infliger des barrières faites par notre société"

"Ce sont les citoyens de demain qui sont en position de lutter eux-mêmes contre ces préjugés, de ne pas les acquérir et d'avoir dans leur vie quotidienne d'adolescents et dans leur vie quotidienne d'adultes une attitude, un comportement, des intérêts et qui seront naturellement conscient de ce qu'est l'égalité des droits, des situations, l'égalité des fonctions…" indique Stéphane Fratacci.

Eline Chenillat, chargée de missions aux droits des femmes et à l'égalité pour le département du Doubs  explique que ce type de travail a pour objectif de leur apprendre "qu'une fille et un garçon peuvent faire les mêmes choses dans notre société. L'idée est aussi de leur ouvrir le champ des possibles et qu'eux-mêmes ne s'infligent pas des barrières faites principalement par notre société".

Ce samedi 8 mars est une journée de manifestations à travers le monde : l'occasion de faire un bilan sur la situation des femmes. Traditionnellement, les groupes et associations militantes préparent des manifestations pour fêter les victoires et les acquis, faire entendre leurs revendications, afin d'améliorer la situation des femmes.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Doubs : rassemblements de plus de 30 personnes interdits à partir de ce lundi

Suite aux annonces du ministre de la Santé Olivier Véran jeudi 24 septembre, le préfet du Doubs Joël Mathurin publie un nouveau décret ce lundi 28 septembre 2020 interdisant notamment les rassemblements de plus de 30 personnes dans le cercle privé. Le port du masque devient obligatoire dans les centres-ville de six communes supplémentaires du département.

Victime d'une cyber-attaque, Besançon appelle à la "vigilance"

Attention aux courriels d'hameçonnage ! •

Le 4 septembre dernier 2020, les infrastructures informatiques de Grand Besançon Métropole, de la Ville et du Centre Communal d’Action Sociale de Besançon, ont fait l’objet d’une cyber-attaque, qui a touché par ailleurs plusieurs collectivités et administrations en France. Une cyber-attaque qui a conduit la maire, Anne Vignot (EELV) à appeler à se montrer "particulièrement vigilant" concernant d'éventuels "mails piégés" envoyés par ces collectivités.

Quelles sont les différences entre les vins bio et les vins conventionnels ?

On continue notre série d'articles sur les vins dans le cadre des Foires aux vins qui se déroulent chez les cavistes et autres grandes surfaces en ce moment. Cette semaine, nous nous intéressons aux vins dits biologiques, biodynamiques. Ludovic Simard, gérant de La Cave d'Hugo au centre-ville de Besançon, spécialisé dans les vins bio, nous en parle…

Concertation des élus et prévention covid-19: « Il en va aussi de la survie de la vie associative » (Patrick Genre)

Comme annoncé, le Préfet du Doubs et l’Agence Régionale de Santé ont échangé ce 23 septembre 2020, en visioconférence, avec le président de l’Association des maires du Doubs, les Maires des chefs-lieux de canton, les maires des communes de plus de 5 000 habitants et les Présidents d’intercommunalités.

SONDAGE Covid-19 : limitez-vous les rassemblements familiaux et amicaux ?

Les département du Doubs, le Territoire de Belfort et la Côte-d'Or, comme de nombreux départements français, sont passés en "zone rouge", c'est-à-dire en zone de circulation active du virus qui se caractérise principalement par un taux d’incidence supérieur à 50 pour 100 000 habitants et une dynamique épidémique défavorable. Le gouvernement invite les habitants à limiter les rassemblements familiaux ou entre amis… Et vous, limitez-vous ce type de rassemblement ? C'est le sondage de la semaine.

Loup en Haute-Saône : certains éleveurs autorisés à effectuer des tirs de défense simple

Suite à l'attaque d'un ovin ce lundi 21 septembre 2020 à Fougerolles et à la présence avéré d'un loup, la préfète de la Haute-Saône et le préfet des Vosges ont pris des arrêtés autorisant certains éleveurs à effectuer des tirs de défense simple en vue de protéger leurs troupeaux contre la prédation du loup.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.31
pluie modérée
le 28/09 à 18h00
Vent
3.83 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
98 %

Sondage