Julien Bayou démissionne de son poste de secrétaire national de EELV

Publié le 26/09/2022 - 11:31
Mis à jour le 29/09/2022 - 16:02

Julien Bayou, accusé de harcèlement moral par son ex-compagne, a annoncé lundi matin sa démission de son poste de secrétaire national d'Europe Écologie-Les Verts (EELV) et de la présidence du groupe écologiste à l’Assemblée nationale, dénonçant une situation "intenable" dans un communiqué.

Julien Bayou © Hélène Loget
Julien Bayou © Hélène Loget

"Je suis accusé de faits qui ne me sont pas présentés, dont mes accusateurs-ices disent qu’ils ne sont pas pénalement répréhensibles, et dont je ne peux pour autant pas me défendre puisqu’on refuse de m’entendre", a expliqué M. Bayou. Il tiendra une conférence de presse à 16h à Paris.

"Cette situation est intenable et le contexte délétère semble empêcher tout discernement, dans un moment où la société bascule et cherche le point d'équilibre pour cette si nécessaire révolution féministe", a-t-il ajouté, soulignant que sa décision "ne remettait en question" ni son mandat de député ni son "engagement présent et à venir".

Cette démission intervient alors que les écologistes sont secoués par les accusations de harcèlement moral contre M. Bayou, suite au témoignage dans une émission il y a une semaine de la députée Sandrine Rousseau, qui a rencontré son ex-compagne.

Le groupe écologiste à l'Assemblée nationale a suspendu mardi Julien Bayou de sa coprésidence. L'ex-candidat des Verts à la présidentielle Yannick Jadot avait invité dimanche M. Bayou se mettre "en retrait" du secrétariat national d'EELV.

La démission du secrétaire général se produit aussi au lendemain du rejet par les Verts d'un référendum interne pour simplifier l'organisation et adapter EELV à la "conquête du pouvoir", qui était soutenu par la direction du parti, plongeant un peu plus la formation écologiste dans la crise.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Diplomatie : Emmanuel Macron a offert une montre Lip à Joe Biden

Le président de la République a passé quelques jours aux États-Unis du 29 novembre au 2 décembre 2022 pour rencontrer le président américain. L’usage veut que les chefs d’État s’échangent des cadeaux locaux et diplomatiques. À cette occasion, Emmanuel Macron a notamment emporté dans ses bagages une montre fabriquée à Besançon de la marque Lip pour l’offrir à Joe Biden.

Présidence des Républicains : Jacques Grosperrin votera pour Bruno Retailleau

Ce jeudi 1er décembre, par voie de communiqué de presse, le sénateur du Doubs Jacques Grosperrin a annoncé son intention de voter pour Bruno Retailleau lors de l’élection du futur président des Républicains (LR). Il y a quelques jours, lundi 28 novembre, l’élu avait reçu un autre candidat à Besançon, le secrétaire général du parti Aurélien Pradié.

Dégradation des conditions de travail dans les lycées : FO adresse une lettre ouverte à Marie-Guite Dufay

Vendredi 25 novembre, le secrétaire de Force Ouvrière (FO) Franche-Comté Bourgogne Frédéric Vuillaume a adressé une lettre ouverte à la présidente de la région Marie-Guite Dufay. Il dénonce la dégradation des conditions de travail des agents dans les lycées.

Extinction de l’éclairage public : Besançon Maintenant craint une recrudescence de faits divers…

À partir du 30 novembre, plusieurs quartiers de Besançon vont voit leur éclairage s’éteindre à certains horaires pour permettre à la Ville de Besançon de faire des économies d’énergie. Pour le groupe de la droite et du centre au conseil municipal Besançon maintenant, cette mesure pourrait « renforcer le sentiment d’insécurité » chez les habitants et créer un regain de faits divers nocturnes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.39
peu nuageux
le 08/12 à 12h00
Vent
0.49 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
67 %