L’Amour est dans le Pré 2014 : où en est-on pour les deux Francs-Comtois ?

Publié le 23/08/2014 - 13:03
Mis à jour le 24/08/2014 - 10:36

Deux Francs-Comtois ont participé cette saison à l’émission de M6 L’Amour est dans le pré. Alors que pour François, agriculteur en Haute-Saône les choses s’annoncent plutôt bien côté cœur, Séverine, une Belfortaine, qui figurait au nombre des prétendantes d’un éleveur et céréalier de Vendée, a fait chou blanc.

Cupidon a frappé

PUBLICITÉ
Il est l’une des personnalités les plus attachantes de la saison 9 de L’Amour est dans le pré, dans laquelle des agriculteurs et agricultrices tentent de trouver la femme ou l’homme de leur vie. Fan de Jonnhy Hallyday, François, un éleveur de vaches laitières et chevaux comtois et céréalier de 51 ans, établi à Cugney en Haute-Saône, n’a pas traîné pour faire son choix parmi les deux « prétendantes » qu’il avait invitées à séjourner une semaine dans sa ferme, comme le veut le principe de cette émission phare de M6. Dès le deuxième jour, il déclarait sa flamme à Marie-Line, une Bretonne de 43 ans. Prochaine étape pour les téléspectateurs de l’émission enregistrée ce printemps, découvrir François en Bretagne, loin de sa ferme dans l’environnement de sa prétendante. 
 
En revanche, Séverine, gestionnaire comptable de 38 ans installée à Belfort, l’une des deux prétendantes de Christophe, éleveur de vaches et de poulets et céréalier en Vendée, a quant à elle préféré écourter le séjour à la ferme, sans faire d’esclandre. Elle sentait bien que ce dernier avait plus d’affinités avec l’autre candidate à l’amour, candidate qui apparemment commençait à lui taper sur les nerfs…
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Un chercheur originaire de Besançon, « inventeur européen 2019 » dans la Recherche

Un chercheur originaire de Besançon, « inventeur européen 2019 » dans la Recherche

Ce jeudi 20 juin 2019 avait lieu à Vienne l'un des plus grands rendez-vous de l’innovation en Europe organisé par l’Office européen des brevets. Jérôme Galon, chercheur originaire de Besançon, a remporté l'un des cinq prix prestigieux : l'inventeur européen 2019 dans la catégorie "Recherche".

CODIS : des nouveaux locaux pour les sapeurs-pompiers à Besançon !

CODIS : des nouveaux locaux pour les sapeurs-pompiers à Besançon !

Les sapeurs-pompiers du Doubs ont présenté ce jeudi 20 juin 2019 les nouveaux locaux du centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (CODIS) à Besançon. Ils peuvent ainsi mieux coordonner leurs moyens, surtout face à la hausse du nombre interventions dans le département : les opérateurs y reçoivent plus de 500 appels par jour et programment une intervention toutes les 13 minutes !

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 30.44
ciel dégagé
le 24/06 à 9h00
Vent
2.18 m/s
Pression
1016.89 hPa
Humidité
64 %

Sondage