L’ESB M a fait le job

Publié le 27/09/2013 - 22:11
Mis à jour le 27/09/2013 - 22:11

Supérieurs, les Bisontins n’ont pas eu de mal à dominer (27-23) des Angevins limités. La belle victoire à Chartres est confirmée. Et Besançon a vraiment lancé sa saison.

Handball (Pro D2)

Trois matches, deux victoires, voilà l’accroc de début de championnat contre Nancy effacé. Dans ce championnat extrêmement dense, la performance est tout sauf anodine pour l’ESB M, qui se savait dans l’obligation de remporter, à la maison, un match qui ressemblait fort à un passage obligé. En laissant son stress inaugural aux vestiaires, les Ententistes ont cette fois parfaitement assumé leur statut.

Cette supériorité supposée, les joueurs de Christophe Viennet avaient paru sans accommoder, dans le sillage d’un excellent Tokic, auteur d’un 4/4 en huit minutes (7-4, 8e). Sans souffrance, mais aussi sans réelles craintes. Tout était peut-être justement un peu trop facile. Le duo Obad-Ortega maintenait les Angevins à flot (8-6, 12e) et il y eut surtout ce trou bisontin aussi flagrant qu’inexplicable.

Tokic reprend les choses en mains

Aphones pendant sept longues minutes, les Francs-Comtois prenaient sévère. Un 6-0 sur le coin du nez (10-6, 14e puis 10-12, 21e). La thèse du relâchement était heureusement accréditée par la suite des événements. Un homme se chargeait de relancer la machine. Sur son aile gauche, le jeune Hugo Bedel (5/5 à la pause) se régalait, profitant d’une défense plus solide et de nouveau alliée de Thirion ou Gros dans les buts (13-12, 23e puis 16-13, 29e). Les contre-attaques bisontines redonnaient vie à cette rencontre où la montée en régime doubiste était nette.

L’entame de deuxième période ressemblait en effet à s’y méprendre à sa devancière avec un Tokic inspiré et probablement auteur de son match le plus convaincant (7/8 au final) depuis son arrivée à Besançon (18-14, 33e). La  supériorité bisontine s’illustrait autour du rendement des rotations. Barrère et Calandre le confirmaient. L’écart grossissait à vue (23-17, 44e). Le baromètre angevin avait cette fois viré à l’orage. Les hommes de David Peneau alignaient ainsi des séquences offensives de grand n’importe quoi. Et même si les partenaires de Sylvain Rognon finissaient moins bien, laissant Angers signer un 3-0 (25-21, 53e), la fin de rencontre demeurait sereine. Voilà l’ESB M bien partie.

ESB M - Angers 27 - 23

Besançon. Palais des sports. Environ 1200 spectateurs. Arbitrage de MM. Rolland et Klein. Mi-temps : 16-14.

ESB M :
Les gardiens : Thirion 5/17 (dont 0/2 aux penalties) en 21’ ; Gros 10/21 (1/2) en 39’.
Les marqueurs : Decaudin 2/3, Rognon, Calandre 3/4, Benga 2/4, Bedel 6/7, Tokic 7/8 puis Claire 2/4 (2/3), Barrere 1/4, Portet-Harleaux, Scotto 1/1, Col 3/5.

Angers :
Le gardien : Jomin 4/12 en 165 ; Komnenovic 7/26 (1/3) en 45’.
Les marqueurs : Nikolic 0/1, Obad 3/8, Moreau 1/3, Ortega 7/10 (3/4), Diarra 4/10, Bakekolo 5/6 puis Sacko 2/5, Yahia 1/3, Jacqua-Boror.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Sports : réaction attendue pour le FCSM, le Racing reçoit le leader et l’ESBF accueille du lourd

Au menu de ce week-end sportif des 23 et 24 février 2024, le FCSM doit réagir et afficher ses ambitions face à Martigues, tandis que le Racing reçoit le leader pour tenter un coup d'éclat. En handball, le GBDH et l'ESBF auront affronteront chacun un gros morceau. 

Une nouvelle pivot pour l’ESBF

Le club bisontin vient d’officialiser l’arrivée de Camille Mandret en provenance du club danois de Sønderjyske Håndbold. La pivot a signé un contrat qui la lie à l’ESBF jusqu’en 2026.

Le Norvégienne Céline Solstad débarque à l’ESBF pour 2 ans

Une joueuse norvégienne posera ses valises en France et dans la capitale du temps en juillet 2024. Céline Solstad, passée par Øygarden, Gneist et Fana en Norvège, quittera pour la première fois son pays natal pour se lancer dans une nouvelle aventure. L’arrière droite paraphe un contrat sous les couleurs de l’ESBF jusqu’en 2026.

Il met K.O son adversaire en un seul round au Mexique : qui est Islem Merabet, boxeur professionnel bisontin ?

Islem Merabet, boxeur bisontin, s’est rendu à Tijuana au Mexique pour préparer son combat qu’il remporte le 28 janvier 2024 en un seul round. Installé depuis 5 ans dans la capitale de la Franche-Comté, le boxeur professionnel nous partage son expérience et son quotidien de sportif.

Classic Grand Besançon, Tour du Jura et Tour du Doubs : le triptyque franc-comtois de retour les 12, 13 et 14 avril

Lancé en 2023 à l’initiative des organisateurs de la Classic Grand Besançon Doubs, du Tour du Jura et du Tour du Doubs, le triptyque franc-comtois persiste et signe pour une deuxième année consécutive de rapprochement temporel des courses qui se dérouleront les 12, 13 et 14 avril 2024.

Handball : les 8 départements de Bourgogne Franche-Comté vont s’affronter à Lons-le-Saunier

Les 24 et 25 février 2024 à Lons-le-Saunier, les huit sélections départementales de la région Bourgogne Franche-Comté s’affronteront pour tenter de remporter leur ticket qualificatif pour le tour national. 196 athlètes, 42 entraineurs, plus de 40 bénévoles et près de 200 spectateurs seront attendus au complexe du Solvan pour une compétition de haut niveau.

FC Sochaux-Montbéliard : le match des Socios aura lieu le samedi 9 mars 2024

La direction du FCSM a annoncé ce 16 février 2024 que la venue du Mans au stade Bonal le samedi 9 mars à 15h sera l’occasion de "célébrer notre football" lors du match destiné à rendre hommage aux 10.000 Sociochaux ayant contribué à la cagnotte visant à sauver le club l’été dernier. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.78
couvert
le 25/02 à 12h00
Vent
4.29 m/s
Pression
1005 hPa
Humidité
61 %