La Bourgogne Franche-Comté conteste la fermeture des remontées mécaniques devant le Conseil d’Etat

Publié le 04/12/2020 - 09:40
Mis à jour le 04/12/2020 - 09:35

Devant la décision du gouvernement de maintenir les remontées mécaniques fermées jusqu’au 20 janvier 2021, cinq régions (Bourgogne-Franche-Comté, Auvergne-Rhône-Alpes, Sud, Occitanie et Grand Est) ainsi que plusieurs conseils départementaux de montagne se sont associés pour engager une procédure en référé devant le Conseil d’État.

Marie-Guite Dufay © Alexane Alfaro
Marie-Guite Dufay © Alexane Alfaro

Marie-Guite Dufay, présidente la Région Bourgogne-Franche-Comté, s’associe à cette démarche et réaffirme son soutien "plein et entier" aux territoires du Jura et du Doubs, ainsi qu’à l’ensemble des acteurs qui font vivre les moyennes montagnes : "Territoires frontaliers de la Suisse, le Jura et le Doubs vivent d’autant plus cette décision comme une injustice que les pistes helvètes sont, elles, ouvertes. La prudence sanitaire doit certes s’imposer partout, notamment dans les logements ou les locations, mais il y a un équilibre à tenir entre le respect des normes sanitaires et le souci de l’activité économique de nos zones de montagne."

10 millions d'euros de chiffre d'affaire dans le Jura à Noël 2019

Terre de ski pour les pratiques nordiques, le Jura accueille néanmoins de nombreuses pistes de descente : ses montagnes comptent 139 remontées mécaniques qui ont séduit 632 000 skieurs l’hiver dernier. L’activité génère un chiffre d’affaires de plus de 10 millions d’euros, dont 30 % réalisés durant la période des vacances de Noël.

Cette fermeture impacte directement l’activité de 500 personnes et de plusieurs milliers de familles qui vivent directement ou indirectement de la pratique du ski alpin (location de matériel, hébergement, commerces de proximité...).

Marie-Guite Dufay salue malgré tout "une première avancée avec l’autorisation préfectorale donnée aux exploitants de damer et tracer les pistes de ski nordique afin d’accueillir les pratiquants dès le 15 décembre".

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Après l’effondrement karstique, des commerçants de la rue de Vesoul impactés par les travaux de la piste cyclable…

C’en est trop pour plusieurs commerçants de la rue de Vesoul à Besançon ce lundi 22 juillet 2024… Une tranchée a été creusée pour créer la voie cyclable mais condamne l’accès à plusieurs magasins de la zone… Pour rappel, la rue a rouvert le 28 juin après quatre mois de fermeture suite à l’effondrement karstique.

Sirops et limonades Rième, quoi de neuf pour l’été 2024 ?

QUOI DE 9 ? • Un siècle après la création, dans les montagnes du Haut-doubs, la Maison Rième n’a pas pris une ride. C’est avant l’arrivée des colas que Marcel-Alcide Rième invente dans les années 20 la pétillante "Mortuacienne". Elle a beaucoup voyagé jusqu’en 2024, accompagnée de sirops, y compris bio et gourmands.

Tiny Houses, tentes XXL, espace snaking… Le nouveau visage du camping Chalezeule

Installée depuis un mois, les 10 tiny houses (…) et les 5 tentes familiales complètent désormais l’offre du camping de Chalezeule qui comptait déjà (et encore) des espaces dédiés aux campeurs sous une tente personnelle. Repensé l’espace snacking a également été officiellement inauguré vendredi 19 juillet 2024.

Les Barbiers by l’Atelier, le nouveau salon de la rue de Belfort

À Besançon, le salon de coiffure L’Atelier, situé rue de Belfort a fait le choix de scinder sa clientèle autrefois mixte, pour désormais accueillir ces messieurs à quelques pas, au 63 de la rue de Belfort. Ouvert depuis le 2 juillet 2024, Les Barbiers by l’Atelier propose des prestations pour hommes dans un cadre masculin et élégant. 

Véhicules électriques : 50 points de recharge publics dans le Grand Besançon

Marie Zéhaf, vice-présidente de Grand Besançon Métropole chargée des mobilités, Catherine Barthelet, vice-présidente en charge des projets de territoire, Marie-Jeanne Bernabeu, maire d’Avanne-Aveney et conseillère communautaire déléguée à la commande publique ainsi que Nicolas Bardou, directeur général de la société Easy Charge Services, ont inauguré mercredi 17 juillet 2024, l’un des 50 points de recharge électrique actuellement disponibles dans le réseau public dans le Grand Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.98
nuageux
le 25/07 à 03h00
Vent
1.6 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
94 %