La Bourgogne-Franche-Comté dans le "top 3" des régions gagnables par le RN, selon Marine Le Pen

Publié le 26/05/2021 - 10:17
Mis à jour le 26/05/2021 - 10:17

Marine Le Pen a estimé ce mardi 26 mai 2021 à Chalon-sur-Saône que la région Bourgogne-Franche-Comté faisait partie du « top 3 des régions gagnables » par son parti, le Rassemblement national, aux élections régionales en juin.

Marine Le Pen © Hélène Loget
Marine Le Pen © Hélène Loget

"Il est sûr que nous avons failli gagner cette région la dernière fois, que la confiance des électeurs se fait de plus en plus solide, élection après élection. Donc oui, bien sûr, la Bourgogne-Franche Comté fait partie du top trois des régions gagnables", a affirmé la présidente du RN et candidate à l'Elysée lors d'un point presse, aux côtés du candidat RN dans la région Julien Odoul.

C'est la première fois que Marine Le Pen cite nommément une région gagnable par son mouvement. Mais elle n'a pas dit quelles étaient les autres régions de ce "top 3", alors que le RN est donné gagnant en Provence-Alpes Côte d'Azur et talonne LR dans les Hauts-de-France, selon certains sondages. Dans le Centre-Val-de-Loire aussi, le RN arrive en tête du premier tour selon un récent sondage Ipsos.

Quatre à cinq régions gagnables ?

En 2015, le FN (devenu RN) voyait "quatre à cinq régions gagnables" mais avait été battu partout. Interrogée sur une éventuelle alliance avec le LR Gilles Platret, qui a pris sur sa liste un candidat de Debout la France, Pascal Lepetit, ancien membre du FN, Marine Le Pen a répondu que cela "prouvait qu'il (M. Platret) pensait que le réservoir électoral est plutôt dans nos idées".

Mais la dirigeante d'extrême droite a jugé que LR avait "un énorme problème de clarification de sa pensée". "Comment un même mouvement peut avoir sur sa liste des candidats En Marche (...) et en même temps venir dire qu'il fait une alliance dans une autre région avec DLF. Où est la cohérence?"

Julien Odoul a lui qualifié M. Platret de "tartuffe en chef", en raison du "gouffre entre ce qui est dit et ce qui est fait". Le président de DLF Nicolas Dupont-Aignan, ancien allié de Marine Le Pen à la présidentielle de 2017, a annoncé mardi qu'il viendrait mercredi dans la région pour soutenir son candidat ayant rallié la liste LR.

M-G Dufay avait devancé de 2 points le RN en 2015

Aux précédentes régionales en 2015, la candidate PS et présidente sortante Marie-Guite Dufay avait devancé le RN de seulement deux points. La plupart des candidats entendent "faire barrage" au RN mais PS, EELV, LREM et LR présentent chacun leur candidat.

Marine Le Pen avait auparavant échangé, dans une exploitation de brebis tenue par une candidate RN, avec quelques agriculteurs pour dénoncer la "fraude" aux importations alimentaires et souligner que "si l'agriculture disparaît, on vivra dans une jungle".

Elle a demandé que la grande distribution "prenne sa part de responsabilité", disant réfléchir a "une loi qui vise à faire porter la responsabilité sur le dernier vendeur". Un petit producteur de lait bio, Noël Ratte, a confié qu'il voterait RN aux régionales : "c'est pas que j'apprécie, c'est que je veux du changement" et "ça ne sera pas pire que Macron", a-t-il affirmé à l'AFP.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Émeutes en Nouvelle-Calédonie : rencontre avec des étudiants kanaks à Besançon

Depuis le 17 mai 2024, la Nouvelle-Calédonie fait face à de violentes émeutes. A l'origine, une proposition de loi constitutionnelle qui modifierait le corps électoral instauré en 1998 avec les accords de Nouméa. Le peuple kanak, exprime son désaccord envers cette réforme. Pour mieux comprendre ces insurrections néocalédoniennes, nous avons rencontré quatre jeunes kanaks, venus à Besançon pour leurs études.

Européennes 2024 : Territoires de progrès appelle à voter pour la liste Besoin d’Europe

Dans un communiqué du mois de mai 2024, Jean-Jacques Bougault, délégué régional de Territoires de Progrès, appelle "sans restriction" à voter pour Besoin d'Europe, liste commune Renaissance, Modem, Horizons, Parti Radical et UDI, conduite par Valérie Hayer et comptant notamment le député européen terriforatain, Christophe Grudler.

Audiovisuel public en grève : la maire de Besançon soutient les grévistes

Dans un communiqué du vendredi 24 mai 2024, alors que le projet de loi sur la fusion des médias audiovisuels du service public devait être examiné l’Assemblée nationale jeudi, ce qui a été reporté, la maire de Besançon Anne Vignot exprime son soutien au mouvement de grève et appelle les député(e)s à voter contre cette réforme.

Européennes : Jacques Ricciardetti, candidat sur la liste de Jordan Bardella 

Jacques Ricciardetti, délégué départemental du Rassemblement National du Doubs et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté est officiellement candidat en 51e position sur la liste du Rassemblement National menée par Jordan Bardella pour les élections européennes du 9 juin 2024.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

La ministre Fadila Khattabi se rendra au Breuil et à Chalon-sur-Saône ce vendredi 17 mai

Fadila Khattabi, ministre chargée des personnes âgées et des personnes handicapées, sera, ce vendredi 17 mai 2024, en visite en Saône-et-Loire, pour visiter l’ESAT du Breuil, faire une déambulation dans le centre-ville de Chalon-sur-Saône, participer à une table ronde sur le Fonds territorial d’accessibilité et assister à un match de playoff de basket fauteuil.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 21.86
ciel dégagé
le 25/05 à 15h00
Vent
2.51 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
43 %