La Bourgogne Franche-Comté est la région qui utilise le plus le chauffage au fioul

Publié le 17/01/2023 - 14:29
Mis à jour le 22/01/2023 - 09:16

Malgré l’interdiction d’installer de nouvelles chaudières depuis le 1er juillet 2022 et le réenchérissement du prix de l’énergie, le chauffage au fioul concerne encore 202.000 ménages soit 1 foyer sur 6 en Bourgogne Franche-Comté d'après l'INSEE. Cela en fait la région de France métropolitaine qui a le plus recours à ce type de combustible pour chauffer les résidences principales.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

La part de résidences principales chauffées au fioul (15,5%) en Bourgogne-Franche-Comté se situe au dessus de la moyenne nationale (10,5%). Une moyenne dépassée par tous les départements de la région. À la 10e et 11e position des département français, la Haute Saône (21,2%) et le Jura (21%) sont les départements de Bourgogne-Franche-Comté qui ont le plus recours à ce type de chauffage. La Côte-d’Or est celui qui affiche la plus petite part (11,7%).

Un mode de chauffage plus rural qu’urbain

En milieu urbain, il est le dernier mode de chauffage utilisé par les foyers (8%). Loin derrière le gaz de ville plébiscité à hauteur de 54%, après l’électricité (21%) et même les autres combustibles (citerne, bouteille, géothermie, bois) qui représentent 18% d'utilisation. 

En revanche, plus on s’éloigne des grands agglomérations comme Dijon et Besançon, moins le chauffage au gaz de ville est présent. Les trois quarts des résidences chauffées au fioul se trouvent ainsi en milieu urbain où il représente une utilisation de 23%, devant le chauffage électrique (22%) et le gaz de ville (16%), mais derrière les autres combustibles (39%).

Le fioul préféré par les plus âgés, les agriculteurs et les retraités

Le chauffage au fioul concerne davantage les maisons (21%), surtout les plus anciennes (48% des habitations construites avant 1970) que les appartements (5%).

Il est également préféré par les plus âgés puisqu’un quart des 75 ans et plus y ont recours contre 12% des moins de 50 ans. Les employés (12%) l'utilisent bien moins que les agriculteurs (22%) et les retraités (21%). 

© INSEE

Une perte de vitesse significative

Bien qu’encore très présent dans la région, le fioul est toute de même en perte de vitesse. Son utilisation a été divisée par deux en 40 ans (plus de 30% d’utilisation dans les années 80). Une diminution qui s’explique principalement par l’augmentation de son prix (17€ pour 100 Kwh) qui a pratiquement doublé en un an (+de 93% , base carbone 2018), et son côté polluant (324 g de CO2 pour un Kwh).  

Le gaz de ville apparaît lui comme le mode de chauffage le plus répandu (+ de 40%) et l’un des moins cher (9€ pour 100 Kwh). Moins polluant, l’électricité (147g CO2 pour un Kwh) avoisine les 20% d’utilisation pour un coût évalué à 20€ pour 100 Kwh (juin 2022).  

Enfin la palme revient au chauffage au bois qui reste le combustible le moins polluant pour un prix comparable à celui du gaz (8€ pour 100 Kwh). 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Séisme : un détachement de la Sécurité civile envoyé en Turquie

SOLIDARITÉ • À la suite du double séisme meurtrier qui a touché lundi 6 février 2023 le sud de la Turquie et le nord-ouest de la Syrie, l’État français affirme son soutien aux populations victimes de ce séisme, qui a causé la mort de plusieurs centaines de personnes et fait de très nombreux blessés. Une aide d’urgence a été envoyée lundi soir.

Sondage – Avez-vous prévu de partir en vacances d’hiver cette année ?

Les vacances d’hiver ont démarré, l’occasion pour les plus chanceux de partir profiter des sports d’hiver ces deux prochaines semaines. Avec l’inflation et la crise énergétique, le budget vacances peut en prendre un coup… Et vous, avez-vous prévu de partie en vacances d’hiver ? C’est notre sondage de la semaine.

Bouge ton coQ recherche de nouvelles épiceries participatives en Bourgogne-Franche-Comté

Après l'ouverture de six premières épiceries participatives en région Bourgogne-Franche-Comté, le mouvement citoyen Bouge ton coQ lance du 1er au 28 février un troisième appel à candidatures. Une phase de réunions publiques sera organisée dans chaque commune du 15 mars au 15 mai 2023.

La préfecture du Doubs signe un pacte pour aider les jeunes de Planoise

mobilisation planoise • Ce mardi 31 janvier, le préfet du Doubs, Jean-François Colombet s'est réuni aux côtés d'élus pour signer un pacte d'émancipation destiné aux jeunes du quartier de Planoise à Besançon. L'objectif : les aider à construire un avenir plus stable à l'aide d'une trentaine d'actions concrètes.    

Solidarité et éducation à la citoyenneté : 15.000€ pour des projets associatifs à Besançon

APPEL À PROJETS • La Ville de Besançon soutient les associations bisontines engagées dans un projet de solidarité internationale ou d'éducation à la citoyenneté mondiale, en leur apportant une aide financière d’un montant total de 15.000 euros répartis entre les différents projets retenus, par le biais d'un appel à projets. 

Vie étudiante en Bourgogne Franche-Comté : 87.000 étudiants interrogés pour créer " une véritable boussole "

Dans le cadre de la première conférence territoriale de la vie étudiante en Bourgogne Franche-Comté qui s’est déroulée lundi 30 janvier à Dijon, les résultats d’une vaste concertation inédite en France réalisée auprès de 11.500 étudiants dans un premier temps (sur les 87.000 étudiants) ont été dévoilés par Nathalie Albert-Moretti, rectrice de la région académique de Bourgogne Franche-Comté.

Morts solitaires : le bilan glaçant des Petits Frères des Pauvres

Dans un communiqué du 30 janvier 2023, les Petits Frères des Pauvres alertent sur ces morts solitaires que l’association recense chaque année en l’absence de statistiques. C’est la conséquence la plus extrême de l’isolement croissant des personnes âgées, tout particulièrement de celles en situation de "mort sociale", sans liens avec famille, amis, voisinage ou tissu associatif.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6
ciel dégagé
le 07/02 à 15h00
Vent
3.69 m/s
Pression
1034 hPa
Humidité
53 %