La fondation Abbé Pierre alerte sur l’aggravation de la crise du logement en France

Publié le 01/02/2024 - 10:15
Mis à jour le 01/02/2024 - 09:47

Saturation de l'hébergement d'urgence, difficultés d'accès au logement social et privé : la crise du logement s'aggrave en France et touche de nouveaux publics, alerte mercredi 31 janvier 2024 la Fondation Abbé Pierre, qui dénonce l'absence de réponse du gouvernement.

"La crise du logement s'accélère à un rythme extrêmement inquiétant, face à cela le gouvernement continue une politique d'austérité, ce qui est pour nous une erreur fondamentale", a commenté lors d'une conférence de presse, Christophe Robert, délégué général de la Fondation Abbé Pierre.

La crise touche d'une part les populations les plus fragiles. La Fondation Abbé Pierre s'inquiète ainsi d'une hausse des expulsions locatives, qui ont atteint un niveau record en 2022 (17.500), selon son rapport annuel sur le mal-logement publié mercredi. De même, le nombre de personnes à la rue augmente, en particulier celui d'enfants. Plus de 8.300 personnes, dont 2.800 mineurs ont été refusés chaque soir par le 115 à l'automne dernier, contre 6.300 un an plus tôt.

Des demandes de logement social au plus haut

La saturation de l'hébergement d'urgence n'est plus un problème hivernal mais persiste désormais toute l'année, déplore la fondation.

En parallèle, les demandes de logement social sont au plus haut : 2,6 millions de ménages figurent sur liste d'attente aujourd'hui, alors qu'elles étaient 2 millions en 2017.

En outre, les problématiques liées au logement touchent désormais "bien d'autres publics", s'inquiète la Fondation. Les étudiants et les ménages sont confrontés au "rétrécissement de l'offre locative" et à une hausse des loyers en raison du développement des locations touristiques de courte durée.

Une crise "inédite"

Un certain nombre de ménages ne parviennent plus à emprunter pour accéder à la propriété du fait de la hausse des taux d'intérêt et la construction de nouveaux logements, notamment de logements sociaux, chute.

Pour la Fondation Abbé Pierre, cette crise est "inédite" car "elle grippe toutes les sphères du logement en même temps, avec une force et une rapidité inouïes". Et pourtant, le gouvernement continue de traiter la question de l'habitat "à travers le prisme budgétaire", dénonce-t-elle.

Eriger en priorité nationale la lutte contre le sans-abrisme, généraliser l'encadrement des loyers, revaloriser les aides personnalisées au logement (APL), relancer le financement du logement social... La Fondation émet une série de propositions pour faire reculer le mal-logement dans le pays.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Journée mondiale de solidarité pour la migraine : zoom sur le traitement de la maladie en Bourgogne – Franche-Comté

Le 21 juin 2024, comme tous les ans, c’est la journée mondiale de solidarité pour la migraine. Pour l’occasion, l’association La Voix des migraineux et l’institut de sondage Opnion Way, ont soutenu une initiative de la société pharmaceutique Pfizer. Ainsi, plus de 4.000 personnes en France ont été interrogées sur le thème des migraines, laissant apparaitre des différences selon les régions…

Le Rassemblement national, un programme “au service des plus riches” ?

À dix jours du premier tour des élections législatives, l’intersyndicale a souhaité tenir une conférence de presse jeudi 20 juin 2024 à Besançon afin d’apporter son point de vue sur la situation. Elle a notamment voulu rappeler les mesures contre lesquelles l’extrême droite s’est opposée…

Marche des croquettes à Besançon : un kilomètre parcouru, un repas offert aux animaux des refuges

C’est en soutien aux refuges accueillant les animaux abandonnés que l’association Lianes (Lien avec l’animal et contre l’exclusion sociale), organise une marche solidaire : la Marche aux croquettes. A l’initiative de Solidarité Peuple Animal, ellese déroulera mercredi 3 juillet 2024.

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

En colère, les commerçants mènent une action rue de Vesoul à Besançon

C’en est trop pour les commerçants de rue de Vesoul à Besançon... Ils ont décidé de mener une action pour se faire entendre mardi 4 juin 2024 en couvrant symboliquement le panneau lumineux indiquant la fermeture de la route. Une communication qu’ils déplorent depuis l’effondrement de la rue survenu le 25 février dernier. Ils dénoncent également un manque de concertation "au détriment de la santé financière des entreprises". Le tout sans "qu’aucune aide" ne leur ait encore été accordée…

Problèmes de management : nouvel appel à la grève aux musée des Arts et du Temps à Besançon

Après un premier mouvement de grève le 12 avril dernier, des agents des musées des Arts et du Temps de Besançon se mettront de nouveau en grève vendredi 31 mai 2024. Malgré des signalements à des élues de la maire concernant des problèmes de management de la part de leur directrice, les syndicats déplorent leur inaction.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.02
partiellement nuageux
le 13/07 à 00h00
Vent
1.76 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
97 %