La Saline royale emmène les visiteurs à la découverte des sites du patrimoine mondial de l’Unesco…

Publié le 17/04/2023 - 07:00
Mis à jour le 23/05/2023 - 14:44

PUBLI-INFO • Le 15 avril 2023, la Saline royale a inauguré Le Centre des Lumières situé dans la Berne Ouest du site de Claude-Nicolas Ledoux. Ce nouvel espace culturel invite les visiteurs à un voyage dans le temps et dans l’espace, en immersion dans les sites du patrimoine mondial de l’Unesco. Découverte.

La Saline royale, en collaboration avec Iconem, poursuit la refonte de son parcours de visite à travers un nouvel espace immersif. Tout en valorisant les spécificités architecturales de l’un des corps remarquables de la manufacture royale, la vaste Berne Ouest (80m de long et 18m de hauteur sous toiture), il s’agit d’émouvoir, sensibiliser, enrichir et engager un public large, autour des richesses du patrimoine mondial, matériel et immatériel, en particulier des sites Unesco menacés, disparus ou inaccessibles, ainsi que des sites emblématiques qui ont largement évolué depuis l’époque de leur apogée. 

Cette installation monumentale repose sur des relevés architecturaux 3D de sites Unesco du monde entier, répliques numériques parfaitement fidèles des sites physiques, accompagnés de textes et de films combinant partage de la connaissance et découverte ludique, dont les contenus se renouvelleront chaque année. 

Tout en emportant les visiteurs dans un voyage à travers les siècles et les continents, la Saline royale constitue ainsi un vaste catalogue de modèles numériques au service des archéologues, architectes et chercheurs de tous les pays qui trouveront à Arc-et-Senans un écrin exceptionnel pour se réunir, échanger sur les pratiques scientifiques et transmettre leurs savoirs. 

Différentes façons de voyager...

Le Centre de lumières se compose de plusieurs dispositifs :

  • Des séquences immersives

Huit films de 8 minutes chacun mettent en avant différents sites du Patrimoine mondial choisis pour représenter l’ensemble des continents et les grandes périodes de l’histoire pour mettre en avant différentes formes du patrimoine. Le visiteur peut donc découvrir : l’art Moghol avec le tombeau d’Humayun, l’Egypte pharonique avec les pyramides et le sphinx de Gizeh, la ville de Palmyre en Syrie, Leptis Magna en Libye, la ville de Venise en Italie, l’oeuvre de Claude Nicolas Ledoux, Samarcande en Ouzbékistan, les temples d’Angkor au Cambodge ou encore les peintures rupestres de La Serrania de La Lindosa en Amazonie Colombienne rarement présentées en France. 

Ces vidéos ont été créées spécialement pour cette installation. 

  • Un triptyque introductif

Ce tryptique sera composé d’un globe terrestre interactif qui permettra au public de réaliser des focus sur certains sites unesco et d’en apprendre plus sur la notion de patrimoine mondial et sur le processus d’inscription des sites. Un des écrans permettra au visiteur, grâce à des indices, de réaliser un quizz sur les sites Unesco du monde. 

  • Des ilots d’exploration

Les autres éléments interactifs permettent d’explorer plus en détails les modèles 3D des sites du patrimoine mondial présentés dans les séquences immersives. 

  • Un pavillon dédié au patrimoine immatériel

Des vidéos 360°, pour une vision panoramique, présentent différentes traditions inscrites au patrimoine mondial immatériel (danses, rites...) au coeur d’un pavillon immersif dédié. 

La Saline royale elle-même inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco

Inscrite sur la Liste du Patrimoine Mondial par l’Unesco depuis 1982, la Saline royale d’Arc-et-Senans est le chef-d’oeuvre de Claude Nicolas Ledoux (1736-1806), architecte visionnaire du siècle des Lumières. Elle constitue également un témoignage rare dans l’histoire de l’architecture industrielle. Manufacture destinée à la production de sel, la Saline royale a été créée par la volonté de Louis XV et construite entre 1775 et 1779. 

La Saline royale fonctionnait comme une usine intégrée où vivait presque toute la communauté du travail. Construite en forme d’arc de cercle, elle abritait lieux d’habitation et de production, soit 11 bâtiments en tout : la Maison du Directeur, les Ecuries, les bâtiments des Sels Est et Ouest, les Commis Est et Ouest, les Berniers Est et Ouest, la Tonnellerie, le bâtiment des Gardes et la Maréchalerie. Rendue obsolète par l’apparition de nouvelles technologies, la Saline royale a fermé ses portes en 1895. Abandonnée, pillée, endommagée par un incendie en 1918, le Département du Doubs en a fait l’acquisition en 1927 la sauvant ainsi de la ruine. 

Trois campagnes de restauration successives achevées en 1996, lui ont redonné son éclat. L’inauguration en juin 2022 du Cercle immense a matérialisé le projet inachevé de son génial architecte d’une Cité idéale. 

Le parti architectural de la Saline royale, son histoire et sa réhabilitation en font un monument unique au monde qui s’ouvre à tous les publics. Expositions, jardins, concerts, résidences artistiques, animations pour les enfants, colloques, expériences innovantes ponctuent chaque saison culturelle. 

Infos +

Fondée en 2013, Iconem est une startup innovante spécialisée en numérisation 3D des sites patrimoniaux. Ils travaillent avec des organisations internationales, des gouvernements et collectivités ou des musées d’envergure internationale tels que l’Unesco, l’Aga Khan Trust for Culture, le Sultanat d’Oman, la Mairie de Paris ou le Musée du Louvre. Ils réalisent des modèles 3D de monuments, de patrimoine urbain ou rural à grand-échelle, des expositions immersives et des formations pour les professionnels. 

Infos pratiques

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

2e édition du BESAK Metal Fest : ”Le métal est bien vivant !”

Pour sa deuxième édition, le Besak Metal Fest fait son retour à la Rodia le 8 mai 2024 à partir de 20h. Cette soirée sera encore une fois marquée par une forte empreinte locale, avec deux groupes ”régionaux” émergents, Swarmaggedon et JE, suivis de Death Decline (Dijon) et de Mortuary (Nancy). L’objectif de ce festival est de donner de la visibilité à des groupes régionaux de niveau professionnel et de bénéficier de la présence de deux groupes à la renommée nationale. 

Musée d’Arts et du Temps : “Nous sommes inquiets pour la santé des agents” (intersyndicale)

Emmanuelle Monnin pour le syndicat Sud CT 25, accompagnée de Sophie Caron, pour Force ouvrière a indiqué "être inquiète" pour les agents, notamment suite à des problèmes de management de la part de Laurence Madeline, la directrice des musées d’arts et du Temps. L’intersyndicale lance également un appel à la maire de Besançon…

Une manifestation contre la répression des free party à Besançon

Suite à une initiative nationale lancée par le compte Instagram ”Tekno anti-répression”, le collectif Franche-Comtek appelle à manifester dans les rues de Besançon samedi 13 avril 2024. Objectif : protester contre ”la politique répressive que mène l’Etat à l’encontre des free party depuis plus de 30 ans et plus particulièrement ces cinq dernières années.”

La Citadelle de Besançon met la biodiversité à l’honneur…

Pour mettre en lumière les projets de conservation d’espèces précieuses soutenus par l’équipe du parc zoologique, le muséum organise à la Citadelle de Besançon du 16 avril au 29 mai 2024 une saison de sensibilisation, le "Printemps de la biodiversité". Sept après-midi seront ainsi dédiées à la découverte d’espèces fascinantes, de leurs environnements fragilisés et des actions mises en œuvre pour leur protection. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 9.22
légère pluie
le 23/04 à 15h00
Vent
4.85 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
50 %