"La sécurité, c'est l'affaire de tous"

Publié le 18/12/2013 - 06:40
Mis à jour le 18/12/2013 - 10:24

Le plan anti-hold-up a été déployé sur l'ensemble du territoire depuis le 15 novembre. Dans le Doubs, où plusieurs cambriolages sont recensés, les forces de l'ordre sont mobilisées pour assurer la surveillance et la sécurisation des commerçants.

Pendant les fêtes…

Bijouteries, parfumeries, bureaux de tabac, galeries marchandes... sont autant de cibles de vols, surtout en cette période de fin d'année jugée plus sensible. Pour faire face, le plan anti-hold-up a été activé comme tous les ans, en partenariat avec les commerçants. Il s'agit de les informer, mais aussi de dissuader. Durant sa mise en oeuvre, des patrouilles de police et de gendarmerie effectuent ainsi des rondes.

Au contact des commerçants

Lundi soir, la sous-préfète Isabelle Epaillard-Patriat s'est rendue dans le centre commercial de Carrefour Valentin, accompagnée d'une patrouille de gendarmerie, pour une prise de contact avec les commerçants. Une opération similaire avait déjà été organisée avec la police le 10 décembre, au centre-ville de Besançon.

"L'accueil des commerçants et le bilan sont positifs. Ils ont tous intégré le dispositif alerte SMS et ils disposent pour la plupart de caméras. Il y a une bonne culture de la sécurité", remarquait-elle à l'issue de sa visite. "La vigilance reste néanmoins de mise. La sécurité, c'est l'affaire de tous."

Les cambriolages en hausse de 17% dans le Doubs

Pour les commerçants, cette présence des forces de l'ordre serait "sécurisante", comme le souligne Jean-Claude Rouillon, responsable de la bijouterie Maty à Carrefour Valentin. Le magasin a déjà été victime de larcins, mais aussi de vols avec voitures béliers il y a plus de 10 ans. "Le métier de bijoutier implique la sécurité", ajoute t-il.

Eric Mazuer, responsable sécurité du centre commercial note de son côté que "les commerçants apprécient ce genre d'initiatives et sont demandeurs." Jusqu'ici, 2401 cambriolages ont été recensés dans le Doubs (contre 2052 en 2012), soit une augmentation de 17,01%. Les vols à main armée ont, eux, reculé de 15% avec 34 faits constatés (contre 40 en 2012). 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Hommage public rendu à Paulette Guinchard en présence de Lionel Jospin à Besançon

Un hommage public est prévu de 10h00 à 12h00 le 13 novembre 2021 au Grand Kursaal de Besançon. Ancienne secrétaire d'Etat, Paulette est une figure emblématique à l'initiative notamment de l'Allocation personnalisée d'autonomie (APA). Elle est décédée à l'âge de 71 ans après avoir eu recours au suicide assisté. 

Besançon : le 25 novembre, le musée des beaux-arts sera orange. Pourquoi ?

Le musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Besançon sera éclairé en orange le 25 novembre 2021. Pourquoi ? La ville de Besançon se joint au Club Soroptimist International de Besançon et se mobilise pour mettre en lumière ce lieu central de la ville et ainsi lutter contre les violences faites aux femmes.

Végétalisation, tri, compostage dans les cimetières de Besançon

Dimanche 31 octobre de 9 à 17 heures et lundi 1er novembre de 7 heures 30 à 18 heures, les équipes des agents de la Ville de Besançon seront renforcées et assureront plusieurs permanences au sein des cimetières Saint-Claude, Saint-Ferjeux et Chaprais afin d’accueillir les familles et assurer la gestion environnementale des lieux.

Sondage : préférez-vous vivre à l’heure d’hiver ou d’été ?

Le passage à l'heure d'hiver se fait le dernier week-end d'octobre. Cette année, il se déroulera dans la nuit du 30 au 31 octobre 2021. Pour ce changement d'heure, nous devrons reculer d'une heure : à 3 heures, il sera 2 heures… Ce qui signifie que nous aurons 1 heure de sommeil supplémentaire. Préférez-vous vivre à l’heure d’hiver ou d’été ? C’est notre sondage de la semaine…
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.47
peu nuageux
le 28/10 à 15h00
Vent
0.47 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
31 %

Sondage