La SNCF condamnée à verser une indemnité à des conducteurs (SUD-Rail)

Publié le 12/01/2018 - 13:42
Mis à jour le 16/04/2019 - 17:04

La SNCF a été condamnée "la semaine dernière par les prud'hommes de Nevers" à verser une indemnité spéciale à "une vingtaine de conducteurs", a indiqué vendredi SUD-Rail, qui envisage des actions judiciaires similaires "dans toutes les régions".

tgv-trains-258285_960_720.jpg
© inkflo via Pixabay
PUBLICITÉ

« SNCF Mobilités vient d’être condamnée à verser aux agents de conduite de la région Auvergne-Nivernais les indemnités de modification de commande qu’elle refusait de payer depuis plusieurs années« , annonce le syndicat dans un communiqué.

La décision rendue « la semaine dernière par les prud’hommes de Nevers » concerne « une vingtaine de conducteurs » et est « rétroactive sur cinq ans », a
précisé à l’AFP Sébastien Guillaume de SUD-Rail. L’entreprise publique a été condamnée à verser de « 400 à plus 1.500 euros » par conducteur, a-t-il ajouté. Les prochaines actions judiciaires pourraient concerner « d’autres personnels que les conducteurs, notamment les contrôleurs », selon M. Guillaume.

Après intervention de la fédération SUD-Rail sur la suppression de cette indemnité de modification de commande, la direction avait versé « un forfait
compensatoire aux cheminots concernés, mais ce dernier était loin de couvrir le montant total retiré de la rémunération des agents » et SUD-Rail avait alors « décidé de porter l’affaire en justice », détaille dans son communiqué le syndicat, qui veut mener ce « combat » judiciaire « dans toutes les régions ».

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

L’hommage aux trois militaires « pourrait se faire » à Besançon en présence de la ministre des Armées

L’hommage aux trois militaires « pourrait se faire » à Besançon en présence de la ministre des Armées

Mise à jour à 18h14 • Trois militaires français appartenant au 19eRG de Besançon sont décédés accidentellement dans le cadre de la mission « Harpie » de lutte contre l’orpaillage illégal en Guyane, selon l’Etat-Major des Armées. Un hommage leur sera rendu la semaine prochaine. La Ville de Besançon annonçait le mercredi 24 juillet 2019 mais le 19 Régiment du Génie précise que "rien n'est encore arrêté pour l'instant sur le lieu et la date".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.88
légère pluie
le 21/07 à 0h00
Vent
2.88 m/s
Pression
1019.88 hPa
Humidité
97 %

Sondage