La vente des Hospices de Beaune finalement reportée

Publié le 15/11/2020 - 09:08
Mis à jour le 15/11/2020 - 08:07

Après de multiples rebondissements, la vente des Hospices de Beaune, sorte de Mecque internationale des vins de Bourgogne qui devait avoir lieu dimanche 15 novembre 2020, a finalement été reportée sur décision de la préfecture, a annoncé samedi soir cette dernière.

 ©
©

"Les discussions qui se sont tenues n'ont pas permis d'aboutir à une solution de nature à pouvoir vérifier la sécurité sanitaire dans des délais aussi brefs", a déclaré à l'AFP la sous-préfète de Beaune, Myriel Porteous. "Dans ces conditions, en accord avec le maire de Beaune, le préfet de la Côte-d'Or juge préférable le report de cet événement afin d'en préserver la sérénité, de recueillir l'adhésion de tous les acteurs et d'en garantir la bonne sécurité", a-t-elle ajouté.

"Les services de l'État continueront naturellement à travailler avec les organisateurs pour dégager dans des délais aussi rapprochés que possible et en tenant compte des impératifs sanitaires le déroulement de cet événement important qui contribue à l'équilibre financier des Hospices de Beaune et qui participe à la réputation des vins de Bourgogne sur notre territoire et au-delà", a assuré la sous-préfète.

Les nouvelles modifications "ne permettent pas d'assurer la sécurité sanitaire"

La préfecture de Côte d'Or avait autorisé début novembre la tenue de la vente des Hospices mais les "nouvelles modifications" apportées par les Hospices après une suspension décrétée, vendredi soir, par le Conseil des ventes volontaires (CVV), organisme régulateur, "ne permettent pas d'assurer la sécurité sanitaire".

Le CVV avait vendredi décrété la suspension de ces enchères, les plus anciennes au monde dans le monde des vins, estimant notamment qu'elles "viol(aient) les dispositions du décret du 29 octobre prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de Covid-19". Le CVV s'était cependant dit ouvert à des discussions.

Un report "juste avant les fêtes" ?

Ces dernières ont duré toute la journée de samedi, les Hospices civils proposant une solution qui aurait divisé la salle des ventes en deux, isolant les acheteurs des commissaires priseurs. Cette solution avait été acceptée samedi soir par le CVV, qui avait retiré sa suspension, mais la préfecture a jugé que ces nouvelles modifications ne garantissaient plus la sécurité sanitaire.

Dans une réaction, le maire LR de Beaune, Alain Suguenot, a précisé que la décision de reporter la vente avait été prise "d'un commun accord" avec la préfecture, évoquant la possibilité de l'organiser "très prochainement, le plus vite possible", voire même "juste avant les fêtes".

Dans un communiqué, les Hospices ont également souhaité que la vente soit organisée "dans les meilleurs délais". "Notre Histoire est jalonnée d'épreuves bien plus difficiles et nous les avons toujours surmontées", soulignent les Hospices.

Marc Lavoine, 630 pièces de vins et des recettes pour le personnel hospitalier

Dimanche, six cent trente pièces de vins, toutes de 228 litres, devaient être proposées lors de cette 160e vente, qui doit être parrainée à distance par le chanteur Marc Lavoine.

L'an dernier, ces mêmes enchères avaient totalisé 12 millions d'euros. Elles attirent chaque année de nombreux enchérisseurs en France, mais aussi de l'étranger, jusqu'au Japon. Cette fois, la plupart d'entre eux devaient suivre la vente par téléphone ou internet.

Une partie des recettes du millésime 2020 devait aller aux personnels hospitaliers. Les Hospices civils de Beaune gèrent en effet un hôpital qui soigne des malades atteints du Covid-19.

Début novembre, des mesures très strictes ont été édictées par le CVV, ayant pour conséquences que toutes les enchères doivent se faire en ligne pendant le confinement.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

“La question n’est pas uniquement la défense des droits, mais aussi leur promotion” (Amnesty International)

Du 17 au 20 mai 2024, l’hôtel de Ville de Besançon accueille l’exposition "We want to break free*". Elle sera ensuite déplacée à la médiathèque Pierre Bayle jusqu’au 1er juin. Sébastien Tüller, responsable de la commission orientation sexuelle et identité de genre d’Amnesty International, nous en parle…

Le tourisme et le commerce bisontin au coeur du prochain conseil municipal de Besançon

Au coeur des sujets du prochain conseil municipal, le tourisme et l'activité commerciale de la Ville de Besançon seront abordés comme thème principaux ce jeudi 15 mai 2024. En conférence de presse, la Ville a dressé le bilan des derniers chiffres de la saison touristique et du commerce bisontin. 

À Besançon la boutique “L’air de rien” ferme ses portes

Ce mercredi 15 mai 2024 les autocollants "déstockage massif" et "avant cessation d’activité" sur la vitrine de la boutique bisontine L’air de rien interpellent. Située au 8 rue des Granges, la boutique avait reçu en 2023 le prix du meilleur commerce indépendant de Bourgogne – Franche-Comté mais s'apprête pourtant à baisser définitivement le rideau.

Journée prison morte : mobilisation des agents pénitentiaires après l’attaque mortelle d’un convoi

L’intersyndicale appelle ce mercredi 15 mai à un blocage national après l’attaque d’un convoi pénitentiaire hier dans l’Eure dans laquelle deux agents sont morts et trois autres ont été gravement blessés. Une minute de silence sera également observée à 11h. 

Sondage – Allez-vous assister au passage de la flamme olympique dans le Doubs ?

Alors que les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 débuteront le 26 juillet prochain, la flamme olympique elle, a d’ores et déjà fait son arrivée le 8 mai dernier sur le sol français. Son parcours s’accompagne généralement d’événements et autres animations dans les villes étapes. Dans le Doubs et plus particulièrement à Besançon, son arrivée est prévue le 25 juin 2024, avez-vous prévu de vous déplacer pour voir le passage de la flamme olympique ? C’est notre sondage de la semaine.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.12
légère pluie
le 21/05 à 15h00
Vent
3.59 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
64 %