La Ville de Besançon veut investir plus de 13 millions d'euros dans le cadre de vie des habitants

Publié le 24/01/2024 - 18:03
Mis à jour le 25/01/2024 - 15:41

La Ville de Besançon a présenté à la presse mardi 23 janvier 2023 à Besançon les tranches annuelles prévisionnelles des investissements de proximité pour 2024 qui seront soumises au vote lors du prochain conseil municipal. Parmi les 13 millions d’euros de budget, 900.000€ seront consacrés aux espaces verts et à la biodiversité, l’un des axes majeurs de la municipalité.

"On a un très beau patrimoine à Besançon mais un patrimoine mal entretenu c’est un patrimoine qui coute très cher au bout du compte" a rappelé la maire de Besançon Anne Vignot. La Ville a de ce fait opté pour "un entretien plus soutenu plutôt que d’intervenir lorsque les choses sont extrêmement dégradées".

Depuis 2021, la municipalité a ainsi fait le choix de consolider ces tranches annuelles "dans le but de répondre au mieux aux usagers" a précisé Anne Vignot. En valorisant à hauteur de 50% le budget consacré à l’investissement, ce sont ainsi, 12 millions d’euros qui sont préréservés chaque année "compte tenu de l’importance de notre patrimoine et des enjeux de rénovation qui y sont liés". Une somme "considérable" pour la maire mais nécessaire afin de répondre aux besoins des habitants et "à leur qualité de vie" .

Quatre thématiques identifiées

À cela, et en fonction des axes majeures du programme municipal, peuvent s’ajouter des abondements annuels priorisés en tranches annuelles complémentaires. Cette année le budget consacré à ces investissements de proximité sera ainsi de plus de 13 millions d’euros. Il a été articulé autour de quatre thématiques :

  • Agir pour le climat et le vivant
  • Activer les solidarités
  • Cultiver le collectif 
  • Favoriser la vitalité du territoire

Rendre la ville plus "respirable et plus fraîche"

Parmi les projets présentés, l’investissement consacré aux espaces verts et à la biodiversité, relevant de l’action de la municipalité "agir pour le climat et le vivant", s'élèvera à plus de 900.000€ euros.

Sans surprise, la Ville va accorder une grande importante à "la place de l’arbre dans la ville" a annoncé l’adjointe en charge de la transition écologique des espaces verts et de la biodiversité Fabienne Brauchli. Afin de "rendre notre ville plus respirable" et "plus fraîche" l’expertise et la gestion du patrimoine arboré urbain sera renforcée à hauteur de 30.000€ supplémentaire (budget total de 310.000€). Afin d’éviter de voir se reproduire l’incident de Chamars, la sécurité sera accrue autour des zones de promenades de la boucle, des parcs et squares, cours d’écoles et autres boisements urbains.

Un plan arbre à hauteur de 60.000€

La végétalisation de la ville se poursuivra avec la réalisation de la campagne 2024 de plantation d’arbres et arbustes à hauteur de 105.000€. De même qu’un plan arbre (60.000€) sera réalisé afin de "mieux protéger l’arbre en ville" et de "favoriser sa place" a annoncé Fabien Brauchli. Une actualisation du barème des arbres est donc prévue. Celui-ci prend en compte l’âge de l’arbre et sa spécificité et entre en jeu afin d’évaluer les dégâts qui peuvent pas exemple être causés sur un arbre lors de travaux menés par une entreprise. 

Le plan arbre s’articule également autour de différentes actions comme le recensement des arbres remarquables ou encore la prise en charge de l’arbre dans le plan local d’urbanisme intercommunal. L’idée étant de "privilégier la place de l’arbre dans toutes nos actions" a conclu Fabienne Brauchli.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

L’ancien préfet de Haute-Saône Michel Vilbois limogé pour management “brutal”

Préfet du Tarn depuis seulement 9 mois, Michel Vilbois, ancien préfet de Haute-Saône, sera démis de ses fonctions à compter du lundi 22 juillet. Connu pour sa fermeté face aux manifestations contre l’autoroute A 69 et visé, selon des sources concordantes, par des accusations de management "brutal". Son limogeage intervient environ un mois après un audit mené auprès de ses services par l’Inspection générale de l’administration (IGA), dont les résultats ne sont pas encore connus.

Candidat RN sous curatelle dans le Jura : un recours pour annuler le scrutin législatif

La candidate Nouveau Front populaire dans la 2e circonscription du Jura a déposé un recours mercredi 17 juillet 2024 devant le Conseil constitutionnel pour faire annuler le scrutin législatif qui avait vu la qualification au second tour d'un candidat Rassemblement national sous curatelle, donc théoriquement inéligible.

Christophe Grudler au lancement d’Ariane 6 : ”Ce succès va permettre à l’Europe de retrouver son accès autonome à l’espace”

Le député européen terrifortain, Christophe Grudler (MoDem / Renew Europe), spécialiste des questions spatiales au Parlement européen, a assisté au succès du vol de qualification d’Ariane 6 mardi 9 juillet 2024 du port spatial de l’Europe à Kourou. Seul représentant des institutions de l’Union européenne sur place, il appelle à généraliser la préférence pour un lanceur européen, pour les lancements de satellites européens.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.7
partiellement nuageux
le 20/07 à 03h00
Vent
1.22 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
91 %