Le terrain de football synthétique de Rosemont va faire peau neuve

Publié le 23/01/2024 - 18:01
Mis à jour le 25/01/2024 - 15:17

A l’approche du conseil municipal se tenant jeudi 25 janvier 2024 à 18h30, Abdel Ghezali, adjoint au maire chargé des sports et des équipements sportifs, s’est prononcé sur les différentes interventions qui devraient être menées pour les bâtiments et activités sportives de la ville de Besançon. La rénovation du terrain de football de Rosemont est l’un des objectifs principaux de cette nouvelle année.

Près d’un million d’euros du budget consacré à l’investissement par la Ville de Besançon est accordé aux interventions menées sur les équipements et infrastructures sportives. Cette année, ce budget devrait couvrir plusieurs objectifs fixés par le conseil, dont la remise aux normes du terrain synthétique de football de Rosemont. 

Créé en 2012, le complexe sportif présente aujourd’hui "des signes d'usure, le rendant obsolète et inadapté à la poursuite de la pratique sportive" selon Abdel Ghezali. La Ville de Besançon souhaite donc remettre aux normes cette structure en procédant à un renouvellement de la pelouse synthétique. Cette opération devrait s’élever à un coût d’environ 300.000 €. Ce type d’infrastructure fait généralement l’objet de rénovations en moyenne tous les 12 ans a indiqué le premier adjoint. 

Toujours selon Abdel Ghezali, contrairement aux terrains de football en herbe, les terrains synthétiques permettent une fréquentation plus importante jusqu’à 60 enfants environ sur un même terrain, contre une trentaine pour un terrain en herbe classique. Autre atout indéniable, leur utilisation n'est pas aussi conditionnée par la météo qu'un terrain en herbe (pluie, sécheresse).

Le budget accordé à ce projet sera voté jeudi 25 janvier 2024 lors du prochain conseil municipal qui se tiendra à l’Hôtel de ville.

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Social

Reçus à l’Elysée, FNSEA et JA attendent des “décisions claires” avant le Salon de l’agriculture

Les dirigeants des deux syndicats agricoles majoritaires, la FNSEA et les Jeunes agriculteurs (JA), ont dit attendre des "décisions claires" d'Emmanuel Macron qui les reçoit mardi 20 février 2024 dans l'après-midi à l'Elysée, à quatre jours de l'ouverture du Salon de l'agriculture à Paris.

Renouvellement de congé de présence parentale : les règles s’assouplissent

Pour les salariés du secteur privé comme pour les agents de la fonction publique, titulaires ou non, il est désormais plus simple de renouveler, avant son terme, un congé de présence parentale ainsi que le droit de bénéficier de l'allocation journalière de présence parentale (AJPP). Cela fait suite à un décret publié au Journal officiel le 4 février 2024, annonce service-public.fr.

Guerre à Gaza : un rassemblement pour boycotter Carrefour à Ecole-Valentin

Une dizaine de personnes se sont rassemblées devant Carrefour à Ecole-Valentin samedi 17 février 2024 vers 10h00 à l’occasion de la "journée nationale d’action #BoycottCarrefour" lancée par la campagne BDS (Boycott désinvestissement sanctions) en France. L’enseigne est accusée d’être "complice et bénéficiaire de la colonisation illégale de la Palestine".

La confédération paysanne appelle à poursuivre la mobilisation

Faute de réponse sur le revenu paysan, le syndicat de la confédération paysanne de Bourgogne-Franche-Comté appelle à une poursuite de la mobilisation, apprend-on vendredi 2 février 2024. Pour rappel, les syndicats majoritaires FNSEA et Jeunes agriculteurs ont, eux, appelés jeudi à suspendre les blocages suite aux annonces du Premier ministre.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.66
nuageux
le 27/02 à 3h00
Vent
2.25 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
92 %