L'académie de Besançon et le musée de la Résistance et de la Déportation concrétisent (enfin) leurs 50 années de relation

Publié le 25/03/2024 - 16:31
Mis à jour le 28/03/2024 - 15:00

Anne Vignot, maire de Besançon, et Nathalie Albert-Moretti, rectrice de la région académique Bourgogne Franche-Comté et de l’académie de Besançon se sont retrouvées au musée de la Résistance et de la Déportation lundi 25 mars 2024. Objectif : signer une convention entre les deux parties et le musée dont le but est de promouvoir à travers l’histoire de la Seconde Guerre mondiale, l’éducation citoyenne et les valeurs républicaines de la Résistance à tous les élèves dans le cadre d’activités et de sorties scolaires.

Depuis le début des années 70, l’académie de Besançon et le musée de la Résistance et de la Déportation à la Citadelle de Besançon travaillent en étroite collaboration, notamment dans le ”prêt” de professeurs de l'Éducation nationale au musée, comme l’a rappelé Nathalie Albert-Moretti : ”Depuis l’ouverture de ce musée, on a constamment un ou une professeur(e) d’Histoire-Géographie qui est placé aux côtés du musée et qui travaille sur tous les aspects du parcours pédagogique et éducatifs au bénéfice des élèves de l’académie". Et d'ajouter : "On vient de signer pour la première fois une convention entre l’académie et la Ville à propos de nos liens avec le musée de la Résistance et de la Déportation, véritable joyaux, et cette convention vient acter ce qui se réalise depuis les années 70, des liens étroits tissés et majeurs pour l’activité du musée, mais aussi l’éducation des élèves de Franche-Comté.”

Un "engagement fort en faveur du devoir de mémoire, de la lutte contre toute forme de haine"

Anne Vignot et Nathalie Albert-Moretti sont toutes les deux d'accord pour affirmer que ce partenariat acte leur "engagement fort en faveur du devoir de mémoire, de la lutte contre toute forme de haine" à l'heure pendant laquelle l'exécutif a décidé de relever le plan Vigipirate à son niveau maximal, "urgence attentat", comme l'a rappelé la maire de Besançon.

Ce partenariat, enfin concrétisé, permet également de "préparer les visites des élèves qui y viennent s’acculturer, découvrir et réfléchir sur ces sujets fondamentaux qui font l’histoire de notre République. Ce musée est vraiment au coeur de la formation des jeunes citoyennes et jeunes citoyens", a indiqué la rectrice.

Musée de la Résistance et de la Déportation à la Citadelle de Besançon. © Alexane Alfaro

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Le Colomb'in rock revient avec une édition 100 % tributes

Après une année 2023 de tous les records où le festival a vu sa fréquentation doublée (18.000 spectateurs), le Colomb’in rock revient cette année pour une 12e édition 100% tributes. Muse, Michael Jackson, Téléphone, Pink Floyd ou encore Johnny… ils seront tous présents ou presque les 13 et 14 août 2024 à Colombe-lès-Vesoul grâce à des groupes hommages venus interpréter les chansons d’artistes les plus légendaires. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 22.89
ciel dégagé
le 19/05 à 15h00
Vent
2.99 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
40 %