L'aérodrome de La Vèze souffle ses 50 bougies avec la Patrouille de France

Publié le 13/09/2018 - 18:18
Mis à jour le 14/09/2018 - 11:59

C'est l'événement qu'il ne faudra manquer sous aucun prétexte pour les amoureux de l'aviation. Les 29 et 30 septembre 2018, un "meeting aérien" prendra place à l'aérodrome de La Vèze. Plusieurs grandes patrouilles seront présentes et un dîner spectacle en présence des Satin Doll Sisters est prévu…  

Domergue1
©

Pendant deux jours, un vrai spectacle se profilera dans le ciel au-dessus de l'aérodrome de La Vèze pour fêter ses 50 ans.

Au programme ?

Un meeting aérien avec de grandes têtes d'affiche telles que : la patrouille Breitling la patrouille Captens et la célèbre championne de voltige bisontine Marianna Shaw. L'école de parachutisme de Besançon La Vèze et ses champions mondiaux de voile contact seront présents, mais aussi les champions du monde suisses de voltige aérienne lsidor Von Arx, Markus Leibengut, qui viennent chaque année s'entraîner sur le site, des avions "vintage", Warbirds et autres vedettes des cieux comme l'hélicoptère Dragon 25. Les visiteurs pourront également admirer le passage d'un C-130 Hercules de l'escadron "Franche-Comté" basé à 0rléans.

"Rendre un hommage à mon mari"

Adriana Domergue, présidente de l'aérodrome et présidente de l'Association française des Femmes pilotes, précise que cet événement est un moyen de "rendre hommage" à son mari qui a créé l'aérodrome en 1968. "Ce meeting, permet notamment de donner envie à d'autres personnes de piloter, aussi bien les jeunes qui peuvent bénéficier d'une aide, comme les seniors. Il faut surtout de la motivation et comprendre que les femmes ont autant de chance de réussite que les hommes. En tant que président de l'association, cela restera mon cheval de bataille", conclut Adriana Domergue.

Un dîner de gala avec les "Satin Dolls Sisters"

Le vendredi 28 et samedi 29, il sera possible d'assister au spectacle empli de l'univers des années 50 avec les pilotes "Satin Doll Sisters". En uniforme de la libération, elles chanteront les succès des armées de l'époque.

Info +

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Mouvements de terrain en Haute-Saône : 21 communes reconnues en état de catastrophes naturelles

Par arrêté interministériel du 24 novembre 2020 publié au Journal Officiel du 3 décembre 2020, l’état de catastrophe naturelle a été reconnu à 21 communes de Haute-Saône pour mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols, sur 4 périodes différentes, au titre de l’année 2019.

Gestes barrière, attroupement, masque… Les ambassadeurs santé à la rencontre des Bisontines et des Bisontins jusqu’à Noël

Depuis la réouverture des commerces le 28 novembre dernier, des professionnels de santé, surnommés les ambassadeurs santé de la Ville de Besançon, déambulent dans le centre-ville afin de prévenir la population des gestes barrière pour éviter une troisième vague de la covid-19 pendant les fêtes.

Violences policières, article 24, formation des forces de l’ordre… Entretien avec Emmanuelle Cordier, policière à Besançon

Après les attentats de 2015 suite auxquels les Françaises et le Français embrassaient les forces de l'ordre, qu'est-ce qui a changé dans leurs relations ? Y a-t-il des brebis galeuses au sein de la police ? Pour ou contre l'article 24 de la proposition de loi de "sécurité globale" ? Nous avons rencontré Emmanuelle Cordier, déléguée interdépartementale unité SGP Police du Doubs à Besançon pour en parler.

Skier à l’étranger ? Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives »

Y’aura-t-il des mesures contraignantes pour empêcher les Français d’aller skier à l’étranger? “S’il y a des pays qui maintiennent des stations ouvertes, il y aura des contrôles pour dissuader les Français” et pour “ne pas créer une situation de déséquilibre avec des stations en France”, a lancé le président Macron ce mardi 1er décembre lors d’une conférence de presse, en marge d’une visite du Premier ministre belge Alexander de Croo.

Missions et enjeux de la 7e brigade blindée de l’armée de Terre. On en parle avec le général Pierre-Yves Rondeau

Envoyés en mission pour 3 à 6 mois à travers le monde (Mali, Côte d'Ivoire, Liban…), les militaires de la 7e brigade blindée, subordonnée à la 1re division dont l'État-major est à Besançon, rentreront en France début 2021 en permission avant de reprendre une année d'entraînement. Le général de brigade Pierre-Yves Rondeau nous parle des missions de ces militaires et des prochains enjeux.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.44
nuageux
le 05/12 à 9h00
Vent
1.05 m/s
Pression
998 hPa
Humidité
93 %

Sondage