L'Alternative à Gauche remet en cause l'interdiction de manifester ce week-end

Publié le 27/11/2015 - 16:55
Mis à jour le 27/11/2015 - 16:59

A l'occasion du lancement de la COP 21 à Paris, le préfet du Doubs a exceptionnellement interdit ce mercredi 25 novembre 2015 les "manifestations et les rassemblements revendicatifs se déroulant sur la voie publique ainsi que les déambulations festives" du 28 au 30 novembre. Le mouvement politique l'Alternative à Gauche appelle à ne pas "céder à la peur". 

L'interdiction de manifester ? "Un droit démocratique privé"

Rappelant l'effroi des attentats de Paris du 13 novembre 2015, l'Alternative à Gauche a tenu a ajouter que "nous ne devons pas ignorer la peur de la mort programmée de la planète par un système économique et social destructeur de l’humain et des écosystèmes" avant de poursuivre "qu'il ne faut pas céder à ceux qui prétendent assurer notre sécurité en nous privant de nos droits démocratiques".

Dans un communiqué, les candidat-e-s de la liste de l'Alternative à Gauche du Doubs s'interrogent "sur les motivations réelles de ces interdictions" qui ont annulé la manifestation du collectif Alternatiba à Besançon ce dimanche 29 novembre 2015. "Ceux qui se permettent, en surfant sur l’émotion légitime de tout un peuple, d’imposer un état d’urgence antidémocratique refusent que les citoyen-ne-s proclament l’urgence climatique et qu'ils exigent que les chefs d’Etat prennent enfin les mesures indispensables pour sauver la planète" ont déclaré les membres du parti politique mené par Nathalie Vermorel.

Et l'interdiction des marchés de Noël ?

Selon l'Alternative à Gauche, "les manifestations liées au climat ne présentent pas plus de danger qu’un marché de Noël ou un match de foot" avant d'ajouter "les élections régionales sont maintenues. Il ne peut y avoir deux poids deux mesures ! Ces manifestations doivent être autorisées".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

La Citadelle de Besançon en pleine mutation

"La forteresse de Vauban, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, change de paradigme : elle n’est plus un site de repli en cas d’attaque, mais s’ouvre sur la ville." La Ville de Besançon veut incarner les valeurs de l’UNESCO dans un projet touristique et culturel complet dont les travaux se dérouleront jusqu’en 2026.

Législatives 2022 : découvrez les candidats du Doubs de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale

Suite aux résultats de Jean-Luc Mélenchon, candidat des Insoumis à l’élection présidentielle, les différents partis de Gauche (LFI, EELV, PCF et PS) ont décidé de s’unir et de présenter un programme commun pour les élections législatives des 12 et 19 juin prochains. Voici les candidats choisis dans le Doubs pour représenter la NUPES (Nouvelle Union populaire écologiste et sociale).

Un « boulanger à l’Assemblée » : Stéphane Ravacley (Nupes) entre en campagne

Du fournil au marché dominical. Il était sur le pont à 3 heures du matin, a enfourné ses 500 viennoiseries du dimanche, préparé ses pizzas et livré ses commandes. Puis il a enfilé sa veste blanche de boulanger sur son t-shirt enfariné et il est entré officiellement en campagne, celle des législatives de juin.

Le premier plan d’actions pour rétablir le Lynx boréal en Bourgogne Franche-Comté est lancé

La vulnérabilité de la population du Lynx boréal a conduit le gouvernement à confier mi 2018 au préfet de la région Bourgogne Franche-Comté la responsabilité d’engager l’élaboration de ce premier Plan national d’Actions (PNA), qui s’est appuyé sur les services de la DREAL Bourgogne-Franche- Comté et de l’Office français de la Biodiversité (OFB). Il a été lancé le 11 mai 2022 à l'occasion de la journée mondiale des espèces menacées.
Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.95
peu nuageux
le 18/05 à 18h00
Vent
2.25 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
43 %

Sondage