Larcher soutient le nouveau projet de réforme des institutions

Publié le 05/06/2019 - 15:12
Mis à jour le 05/06/2019 - 15:14

"J'ai envie que nous réussissions": Le président (LR) du Sénat Gérard Larcher a réagi positivement mercredi 5 juin 2019  au nouveau projet de réforme des institutions du gouvernement, en relevant "des avancées" et mais aussi en pointant des "conditions" à remplir.

Gérard Larcher président du Sénat © Sénat ©
Gérard Larcher président du Sénat © Sénat ©

Le nouveau projet doit être présenté en Conseil des ministres fin juin-début juillet, et selon l’entourage du Premier ministre Edouard Philippe, « pas mal de lignes rouges ont été enlevées » pour obtenir le feu vert du Sénat.

Le chef du gouvernement pourrait préciser le calendrier d'examen de la réforme lors de son discours de politique générale, le 12 juin devant l'Assemblée. Emmanuel Macron a souhaité un examen au Parlement "à l'été".

"J'ai envie que nous avancions, j'ai envie que nous réussissions", a commenté sur LCI M. Larcher. "Il y a un certain nombre de conditions sur lesquelles il faut parler et si ces conditions sont remplies, je ne doute pas" de la possibilité d'un accord.

Le président du Sénat "considère qu'il y a des avancées notamment dans le fonctionnement d'institutions à caractère judiciaire, dans l'équilibre entre une démocratie représentative et une démocratie participative, reprenant d'ailleurs des propositions du Sénat" sur le référendum d'initiative partagée, et "en direction de collectivités territoriales" avec le "droit à la différenciation".

"Mais il reste trois sujets majeurs", selon lui. Il faut d'abord "garder une proximité entre le parlementaire et les citoyens", ce qui implique que chaque "partie du territoire" soit "représentée au minimum, quelle que soit sa population, par un député et un sénateur". Il ne faut donc pas trop réduire "le nombre de parlementaires dans des logiques strictement mathématiques".

Et enfin, "on ne peut pas faire une révision constitutionnelle pour simplement faire une forme de charcutage des dates d'élections, donc il faut respecter le principe que le Sénat est une assemblée de la continuité qui est renouvelée par moitié et il faut respecter les dates d'élection qui sont prévues".

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

F. Charvier et É. Alauzet soutiennent le doublement de la RN 57

"Indispensable !" • Les deux députés LREM du Doubs signent une tribune ce jeudi 24 juin 2021 en faveur du doublement des 3,7 km de la RN 57 entre les boulevards de Besançon jusqu'à Beure alors que le projet d'aménagement sera soumis au vote le 28 juin lors du prochain conseil communautaire de Grand Besançon Métropole.

Régionales 2021 : le Mouvement Franche-Comté appelle à voter pour la liste de Gilles Platret

A l'approche sur deuxième tour des élections régionales en Bourgogne Franche-Comté, Jean-Philippe Allenbach, président du Mouvement Franche-Comté appelle explicitement à voter pour la liste Les Républicains de Gilles Platret. Pourquoi ? Parce que le candidat lui a promis qu'il réaliserait un musée historique de la Franche-Comté s'il est élu.

Deuxième tour des régionales et Départementales 2021 : six mouvements de jeunesse de Bourgogne-Franche-Comté appellent à la mobilisation

Suite à la forte abstention des français et notamment des jeunes pour le premier tour des élections régionales et départementales, six mouvements de jeunesse de Bourgogne-Franche-Comté appellent ce jeudi à la mobilisation des jeunes dimanche 27 juin 2021.

France insoumise : « Aucune voix au Rassemblement national et aux autres listes de droite » pour le second tour

Régionales 2021 • Dans un communiqué du 23 juin, La France insoumise, présente sur la liste de Bastien Faudot au premier tour des élections régionales en Bourgogne Franche-Comté avec notamment la tête de liste dans le Doubs Séverine Véziès, ne donne pas de consigne de vote.

Régionales : Bastien Faudot appelle à voter pour la liste de Marie-Guite Dufay et de Stéphanie Modde au second tour

"Le temps des cerises" (GRS – LFI – Génération.s – Place Publique – Nouvelle Donne – LRDG- GDS – Ensemble ! – PEPS) a obtenu 4,5% des suffrages dimanche au premier tour de l'élection régionale en Bourgogne-Franche-Comté. Sa tête de liste, Bastien Faudot, appelle à un soutien "ferme et résolu" de "la liste des progressistes et des écologistes" au second tour dimanche 27 juin 2021.

Régionales 2021 : pour Odoul, Dufay « veut laisser la Bourgogne Franche-Comté aux Khmers Verts »

Au lendemain du 1er tour des élections régionales lundi 21 juin, la candidate sortante Marie-Guite Dufay (PS) a annoncé la fusion de sa liste avec celle d'Europe Écologie les Verts. Pour Julien Odoul, le candidat RN, "une telle éventualité, après 17 années de gestion socialiste désastreuse, serait une catastrophe pour les Bourguignons et les Francs-Comtois."

Régionales 2021 : selon F. Patriat, LREM a « des cliqueurs » plutôt que des militants

Le sénateur LREM de la Côte-d'Or, François Patriat, a déploré ce mardi 22 juin 2021 que le mouvement présidentiel soit "trop virtuel" et "trop dans l'entre-soi", deux jours après le premier tour des régionales et départementales lors desquelles la macronie a essuyé une sévère défaite.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.17
légère pluie
le 24/06 à 15h00
Vent
3.33 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
100 %

Sondage