Découvrez le programme de la journée de Laurent Nuñez à Planoise ce vendredi

Publié le 31/01/2020 - 08:59
Mis à jour le 31/01/2020 - 09:00

Le secrétaire d'État auprès du ministère de l'Intérieur, Laurent Nuñez, est attendu ce 31 janvier 2020 pour une visite dans le quartier de Planoise. L'intersyndicale devait aller à sa rencontre dans le courant de la matinée...

Laurent Nuñez se rendra sur le site du centre commercial Cassin qui a subi d'importants dégâts après l'incendie de la fourrière du 31 décembre 2019.  

Déroulé :

10h05 : Arrivée de M. le secrétaire d’Etat au commissariat de secteur du quartier de Planoise, 6 avenue du Parc.

10h10 : visite du commissariat

  • Présentation des effectifs du groupe de sécurité et de proximité sur le parvis 
  • Visite rapide du commissariat de secteur et présentation des effectifs  
  • Échanges avec les acteurs de la lutte contre les stupéfiants sur le quartier

10h45 : Déambulation dans le quartier avec une patrouille pédestre du groupe de sécurité et de proximité de Besançon

11h30 : Rencontre avec le conseil citoyen du quartier de Planoise et échanges avec les représentants des habitants au sujet de la sécurité dans le quartier, Centre Mandela, 13 avenue Île de France.

L'annonce de la venue de Laurent Nuñez fait suite à la séance des questions d'actualité au gouvernement au Sénat. Jacques Grosperrin en effet interpellé Christophe Castaner à propos du "mauvais bilan de la délinquance 2019" et de "’l'installation de la Police de Sécurité du Quotidien n’a pas inversé la tendance" indique le sénateur du Doubs qui estime, en évoquant la situation "préoccupante" de Planoise que "le dispositif est à revoir. "

Grosperrin dubitatif

Le ministre de l'Intérieur a rappelé qu'il avait lui-même installé le quartier de reconquête républicaine. Pour reprendre l'exemple de Planoise, il a indiqué que 16 policiers supplémentaires avaient été déployés. "Et les résultats sont là, notamment sur le démantèlement de trafics de drogue. Cela a pu provoquer des réactions de violence. Laurent Nuñez sera sur place vendredi" a indiqué le Christophe Castaner. "Le ministre de l’Intérieur a assumé ces mauvais indicateurs de façon surprenante, en expliquant que la violence que connaît Besançon en ce moment est liée aux bons résultats de la lutte contre les trafics. Je ne peux imaginer que le ministre de l’Intérieur se satisfasse sérieusement de ces résultats alors que la sécurité des habitants tout un quartier est mise en péril".

  • Depuis novembre 2019, au moins huit personnes ont été soignées au CHRU de Besançon pour des blessures par balle dans le quartier Planoise, en proie à des règlements de comptes et à une guerre de territoires pour le contrôle du trafic de stupéfiants.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Permanence vandalisée à Besançon : la fédération du Doubs du Parti communiste porte plainte contre le syndicat UNI

Dans la nuit du dimanche 18 au lundi 19 octobre 2020, la permanence de la fédération du Doubs du Parti communiste à Besançon a été dégradée avec des affiches de l’UNI, le syndicat étudiant connu en région parisienne et qui tente de se réimplanter depuis peu à Besançon. Le PCF a décidé de porté plainte contre ce syndicat pour que "toute la lumière soit faite sur cette événement et que toutes et tous les responsables soient confondus."

Ferrand « souhaite » un report des élections régionales

Le président LREM de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, a dit mercredi "souhaiter" un report des élections régionales prévues en mars, estimant qu'il sera impossible de faire campagne correctement en raison de l'épidémie de Covid-19. La décision doit être prise fin 2020 - début 2021.

Rebond de l’épidémie de Coronavirus : « Il nous reste trois semaines pour agir »

Suite aux annonces gouvernementales, le préfet du Doubs, Joël Mathurin, a précisé l'application locale émanant du décret instaurant l’état d’urgence sanitaire à compter de ce samedi 17 octobre 2020. Masques, rassemblements festifs, interdiction des soirées étudiantes, visites sur rendez-vous dans les Ehpad, registre pour les restaurants... : voici les mesures actuelles et à venir pour ralentir la circulation du virus et éviter un couvre-feu.
EN DIRECT | Conférence de presse sur les mesures de lutte contre la COVID-19.

EN DIRECT | Au lendemain des annonces du président de la République, je m’exprime sur l’application des mesures destinées à lutter contre la COVID-19.

Publiée par Jean Castex sur Jeudi 15 octobre 2020

Covid-19 : un nouveau tour de vis qui concerne toute la France…

Commerces fermés de 21h à 6h dans neuf métropoles, attestations de déplacement et aides aux entreprises... Au lendemain de l'annonce choc d'un couvre-feu par Emmanuel Macron, le gouvernement a détaillé le tour de vis des nouvelles mesures prises pour lutter contre l'épidémie.

Jusqu’à 1000 euros de primes Covid attribuées par le conseil départemental du Territoire de Belfort

Le Département du Territoire de Belfort a connu, en cette année 2020, une crise sanitaire inédite et inattendue. Le président du conseil départemental du Territoire de Belfort, Florian Bouquet, a choisi d’attribuer des primes exceptionnelles aux agents ayant œuvré pendant le confinement. L’attribution de ces primes a été votée à l’unanimité à l’occasion de la séance publique du conseil départemental de mercredi 14 septembre 2020.

Report des régionales ? B. Retailleau réclame une décision fin 2020, A. Genevard invite à être « imaginatif »

Le patron des sénateurs LR Bruno Retailleau, attaché au "respect du calendrier électoral", a demandé mercredi 14 octobre 2020 qu'une décision soit arrêtée en "fin d'année" ou "tout début" 2021 sur un éventuel report des élections régionales et départementales à cause de la crise du Covid-19. De son côté, la députée du Doubs et vice-présidente LR de l'Assemblée nationale Annie Genevard déclare qu'il est encore trop tôt et met en garde contre de "possibles calculs politiciens" de la majorité présidentielle derrière un éventuel report.

« La lutte contre le capital et le patronat va continuer » : la phrase qui met en émoi la classe économique et politique de Besançon….

Polémique • Tout est parti de la conférence de presse donnée pour l'inauguration de la banderole "À bientôt j'espère" le 9 octobre 2020. Aline Chassagne a été épinglée pour une de ses citations, créant ainsi la polémique au sein de la classe politique et économique. L'adjointe à la culture de Besançon s'est expliqué lors du dernier conseil municipal...

Bourgogne Franche-Comté : l’équipe de campagne France insoumise prend la résolution de lutter « par tous les moyens possibles » contre les néonicotinoïdes

L’équipe régionale de campagne de la France insoumise pour les élections départementales et régionales s’est réunie mercredi 7 octobre 2020. Dans un communiqué du 10 octobre, elle annonce prendre acte du vote du 6 octobre 2020 à l’Assemblée nationale autorisant l’utilisation des néonicotinoïdes. Dans le même temps, l'équipe de campagne a adopté une résolution et propose à chaque citoyen de Bourgogne Franche-Comté de la signer.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.55
couvert
le 21/10 à 18h00
Vent
3.46 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
44 %

Sondage