Le candidat Paul Mumbach appelle les maires à ne donner leur parrainage à personne… sauf à lui !

Publié le 11/10/2016 - 09:17
Mis à jour le 11/10/2016 - 16:59

Dans un communiqué de presse du 10 octobre 2016, le candidat aux présidentielles 2017, Paul Mumbach, appelle les maires au boycott des parrainages. Sauf pour lui, évidemment !

 ©
©

Présidentielle 2017

Il se présente comme le "candidat des maires en colère !" et souhaite être "le candidat des territoires face au candidat des partis politiques". A ce titre, Paul Mumbach, maire d’une petite commune du Haut-Rhin, appelle tous les maires de France, et en particulier les 25 000 maires ruraux, à ne parrainer aucun candidat pour les présidentielles 2017 : ni ceux ayant appelé à voter François Hollande, "le principal responsable de la « mise à mort » de bon nombre des régions", ni les candidats des partis de l’opposition qui "n’ont su combattre le funeste projet de réforme territoriale", ni la candidate du FN qui "a dans son programme la suppression pure et simple de toutes les régions".

Dans son communiqué, Paul Mumbach conclut que le seul parrainage possible est le sien, puisqu’il s’engage à "faire entendre la clameur et la colère des élus du terrain dans sa campagne". Jean-Philippe Allenbach, président du Mouvement Franche-Comté, est le responsable de campagne de Paul Mumbach.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Planoise : des élus proposent de « renforcer la présence d’adultes pour accompagner les collégiens »

Le 28 septembre, par voie de communiqué de presse, les conseillers départementaux du Doubs Monique Choux et Aly Yugo, tous deux résidents à Planoise à Besançon, ont partagé des propositions pour le quartier lors de la dernière assemblée départementale. Parmi elles, renforcer la présence d'adultes pour accompagner les collégiens, quand ils doivent passer par des points de deals.

Vivez en direct le conseil municipal de Besançon du 29 septembre 2022

Les conseillers municipaux de la Ville de Besançon se réunissent l’hôtel de Ville de Besançon ce jeudi 29 septembre pour leur séance du conseil municipal de rentrée après deux mois. A l’ordre du jour : la crise énergétique, plan de rénovation des écoles, projet Grette-Brulard-Polygone, nouvelle possibilité pour les élus municipaux d’obtenir le paiement de tout ou partie des indemnités en Pive, etc.

Pornographie : un rapport du Sénat qui dénonce des « violences systémiques »

Ce mardi 27 septembre, quatre sénatrices de divers partis politiques ont rendu un rapport accablant dénonçant de nombreuses et graves dérives dans l’industrie du porno. « Violences systémiques », l’exploitation des femmes, des mineurs trop facilement exposés à la pornographie… Ce rapport intitulé "Porno : l'enfer du décor" appelle le gouvernement à agir.

Crise énergétique : la Ville de Besançon va devoir faire des coupes budgétaires, mais lesquelles ?

La maire de Besançon, accompagnée de 11 membres de la majorité municipales, a convié les médias locaux à une conférence de presse sur la forte augmentation du prix de l’énergie et ses conséquences sur le service public. À ce jour, la Ville de Besançon doit trouver des solutions pour économiser 8 millions d’euros sur sa facture de 2023. Quoi qu’il en soit, comme dans d’autres communes, des coupes budgétaires seront envisagées, mais lesquelles ? Fermeture des musées plusieurs jours par semaine ? Un marché de Noël annulé ou plus sobre ? Des extinctions de l’éclairage des équipements sportifs ?

Bourgogne Franche-Comté : connaissez-vous le CREFOP et ses missions ?

La réunion plénière d'installation du Comité Régional de l'Emploi, de la Formation et de l'Orientation Professionnelles (CREFOP) Bourgogne-Franche-Comté s’est tenue ce jeudi 21 septembre en salle des séances du conseil régional en présence de Fabien Sudry, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté, et de Marie-Guite Dufay, présidente du conseil régional.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.98
légère pluie
le 01/10 à 12h00
Vent
6.99 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
93 %

Sondage