Le candidat Paul Mumbach appelle les maires à ne donner leur parrainage à personne… sauf à lui !

Publié le 11/10/2016 - 09:17
Mis à jour le 11/10/2016 - 16:59

Dans un communiqué de presse du 10 octobre 2016, le candidat aux présidentielles 2017, Paul Mumbach, appelle les maires au boycott des parrainages. Sauf pour lui, évidemment !

 ©
©

Présidentielle 2017

Il se présente comme le "candidat des maires en colère !" et souhaite être "le candidat des territoires face au candidat des partis politiques". A ce titre, Paul Mumbach, maire d’une petite commune du Haut-Rhin, appelle tous les maires de France, et en particulier les 25 000 maires ruraux, à ne parrainer aucun candidat pour les présidentielles 2017 : ni ceux ayant appelé à voter François Hollande, "le principal responsable de la « mise à mort » de bon nombre des régions", ni les candidats des partis de l’opposition qui "n’ont su combattre le funeste projet de réforme territoriale", ni la candidate du FN qui "a dans son programme la suppression pure et simple de toutes les régions".

Dans son communiqué, Paul Mumbach conclut que le seul parrainage possible est le sien, puisqu’il s’engage à "faire entendre la clameur et la colère des élus du terrain dans sa campagne". Jean-Philippe Allenbach, président du Mouvement Franche-Comté, est le responsable de campagne de Paul Mumbach.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

102 M€ d’aides régionales votés par les élus de la Région Bourgogne Franche-Comté

Réunis en commission permanente, vendredi 23 juillet, les élus régionaux ont voté plus de 102,2 M€ d’aides régionales. Une partie de ces crédits concerne des aides d’urgence et le Plan d’accélération de l’investissement régional (PAIR) mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de COVID-19.

Au bout d’une nuit blanche, premier feu vert de l’Assemblée pour le projet de loi sur le pass sanitaire

Lutte contre la recrudescence de l'épidémie dopée au variant Delta ou combat pour les libertés publiques : au bout d'une nuit blanche d'intenses débats, l'Assemblée a voté ce 23 juillet 2021 le nouveau projet de loi anti-Covid avec à la clef l'extension controversée du pass sanitaire et l'obligation vaccinale pour les soignants.

Pass sanitaire dans les centres commerciaux : 20 km « c’est beaucoup » pour définir un bassin de vie, selon Griset

Un périmètre de 20 km, "c'est beaucoup" pour définir le "bassin de vie" dans lequel les centres commerciaux de grande taille seront accessibles sans pass sanitaire en raison de l'absence d'autres commerces de première nécessité, a estimé ce mardi 20 juillet 2021 le ministre chargé des PME Alain Griset.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.37
partiellement nuageux
le 30/07 à 6h00
Vent
1.14 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
96 %

Sondage