Le chiffre du mois : combien de logements construits en Bourgogne Franche-Comté avant 1946 ?

Publié le 30/10/2017 - 15:13
Mis à jour le 23/04/2019 - 17:13

Le passage à l’heure d’hiver est effectif depuis ce dernier week-end d'octobre 2017. Depuis 1974, il a pour objectif de limiter l’utilisation de l’éclairage artificiel en alignant les heures d’activité sur les heures d’ensoleillement. La recherche d’économies d’énergie s’est étendue à d’autres domaines depuis, comme celui du chauffage. Ce dernier constitue le premier poste de budget des ménages.

Le chiffre du mois de l’Insee

Avec 31 % de logements construits avant 1946 en Bourgogne-Franche-Comté, la rénovation énergétique des bâtiments anciens constitue un réel enjeu de développement durable pour notre territoire. Aujourd’hui, de nouvelles technologies de chauffage moins énergivores et de meilleures techniques d'isolation permettent de réduire la facture énergétique des ménages. En particulier, les populations les plus fragiles sont souvent exposées à la vulnérabilité énergétique. C’est notamment le cas des personnes âgées. En Franche-Comté, 11 % des habitants de plus de 75 ans vivent dans d’anciennes maisons souvent mal isolées. Cette part monte même à 21 % en Haute-Saône.

Le bois, très utilisé en Haute-Saône, souvent caractéristique de logements anciens

Part de la population dont l’habitation est principalement chauffée au bois (en %)

Source : Insee, Recensement de la population 2014

Si les Jurassiens ont un usage mixte des différents modes de chauffage, les Doubistes utilisent un peu plus l’électricité, avec 17 % d’habitants pour lesquels il s’agit du premier combustible contre 14 % pour les autres Francs-Comtois. Les Terrifortains se chauffent davantage au gaz de ville (47 % contre 27 %), leur département étant plus densément peuplé. Les Haut-Saônois privilégient le bois (43 % contre 25 %). Dans les communes frontalières enfin, on utilise généralement le fioul.

Trois petits villages toutefois font figure d’exception : à Burnevilliers, Montivernage et Montmarlon, on ne se chauffe quasiment qu’au bois !

Infos +

Insee Bourgogne Franche-Comté
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Montagne du Haut-Doubs : une stratégie pour affronter le changement climatique

Depuis 2015, le Syndicat Mixte du Mont d’Or est confronté à la problématique d’adaptation à la transition climatique. Lanceur d’alerte suite à la publication d’une étude météorologique démontrant un scénario peu propice à la poursuite du ski alpin dès 2035-40, le SMMO a décidé de faire front et de penser aujourd’hui la montagne de demain…

Lip 1950 – 1975 : une collection de 220 montres aux enchères

La vente, orchestrée par la commissaire-priseur Astrid Guillon se déroulera le samedi 27 novembre 2021 à 14h  à la maison de ventes sise au 3n rue de la liberté. Cette vente aux enchères de plus de 220 montres Lip dont une trentaine de chronographes, datant pour la majorité des années 1950 à 1975, sera également retransmise en direct sur Drouot Live.

Des skateurs bisontins lancent une production de skates made in Franche-Comté !

Sept skateurs fondateurs et membres de l'association déjà bien connue à Besançon Fragile se sont associés pour lancer leur propre production artisanale de planches de skate l'été dernier. Aujourd'hui, 118 skates ont été fabriqués par leur soin dans le petit garage de la maison des parents de l'un des leurs à Dannemarie-sur-Crête. Rencontre avec Jonathan, dit Jésus et Romain, dit La Fusée…
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.78
nuageux
le 20/10 à 12h00
Vent
7.98 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
27 %

Sondage