Le Cirque Plume à la recherche du temps "perdu"...

Publié le 19/03/2013 - 08:35
Mis à jour le 16/03/2016 - 10:33

Bernard Kudlak, un des fondateurs du Cirque Plume nous fait partager les prémices de la 10e création de la compagnie :  "Tempus fugit", le temps fuit. Le spectacle des 30 ans du Cirque Plume est actuellement en préparation à Besançon sur les bords du Doubs. Rencontre. 

Création : Tempus Fugit

C'est tout un univers philosophique et poétique qui se trame sous ce titre, pouvant même être appelé "une ballade sur le chemin perdu". Ce titre n'est pas anodin, il fête les trente ans du Cirque Plume.  Bernard Kudlak, directeur artistique et qui met en scène cette nouvelle "féérie" nous a accueillis dans une ambiance feutrée, en toute simplicité et générosité... à son image. Poète dans l'âme, il nous donne à voir son spectacle à travers des yeux d'enfants.

30 ans d'objets, 30 ans de partage... 

"C'est comme si vous étiez dans un hangar où sont stockés divers objets qui attendent là, parfois depuis 30 ans. On va rentrer dans la mémoire de l'objet et de l'artiste..". Une soixantaine de personnes font partie de la troupe actuellement en préparation au bord du Doubs à deux pas de Casamène. Outre les fidèles, de jeunes artistes de France, Suisse, Canada, États-Unis partagent également cette aventure au fil de l'eau et du temps. Pas moins de 13 artistes animeront l'imaginaire de Bernard Kudlak : sept circassiens, clowns acrobates et équilibristes et six musiciens à la trompette au trombone ou la clarinette, qui s'activent en répétition pour être prêts à partir du 18 mai.

Le chapiteau a été monté mi-février. S'en est suivi un temps de recherche et de création avec les artistes. "C'est un spectacle sur le souvenir, le temps, la mémoire, la transmission, le temps immédiat, l'instant, c'est l'éternité (...) On va dans la mémoire de l'objet et de l'artiste comme un hangar qui aurait stocké des multitudes d'objets pendant trente ans".

"Le chemin perdu" : un clin d'oeil au temps et à l'horlogerie

"Tempus Fugit, c'est le temps qui fuit, le chemin perdu. C'est aussi un nom que l'on donne en horlogerie. Le système du tic et du tac arrête le temps, c'est l'échappement, il y a un point de repos et de chute. Tempus Fugit se trouve entre ce tic et ce tac, c'est le chemin perdu, la transmission, l’histoire, le sens, qui s’amuse librement d’avant en arrière et dans tous les sens, sur l’idée que nous nous faisons du temps...."

"Tu viens toujours ?" demande un artiste interrompant brièvement la discussion. Bernard Kudlak nous laisse. Il doit retourner superviser la troupe, en pleine répétition…

  • Besançon aura, à partir du 18 mai 2013 l'exclusivité du spectacle (1h40 sans entracte - à partir de 5 ans) 17 représentations sont programmés jusqu'en juin  (voir encadré à droite ci contre)
  • Le Cirque Plume partira en tournée aux quatre coins de la France (Caen, Bron, Roubaix, Voiron, La Rochelle). Une quarantaine de dates sont programmées d'ici la fin de l'année...

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

La Saline royale va terminer le cercle de Ledoux…

C'était l'idée de Claude-Nicolas Ledoux lorsqu'il a dessiné la Saline royale d'Arc-et-Senans : continuer le demi-cercle de la "cité idéale". Finalement, il sera réalisé trois siècles plus tard sous la direction d'Hubert Tassy. Nom du projet : Un cercle immense.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.29
partiellement nuageux
le 31/10 à 21h00
Vent
2.34 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
93 %

Sondage