Le collectif Les Coquelicots se mobilise ce vendredi soir

Publié le 04/10/2019 - 15:23
Mis à jour le 04/10/2019 - 15:38

Le collectif appelle à manifester ce vendredi 4 octobre 2019 à 18h30 place de la Révolution à Besançon.

 ©
©

Les Coquelicots se mobilisent une nouvelle fois ce vendredi afin de protester contre l’utilisation du glyphosate. "Nous ne sommes pas des militants professionnels, nous sommes de simples citoyens effrayés par l’irresponsabilité des empoisonneurs qui continuent de fabriquer et vendre des produits toxiques, qui continuent de mentir sur les désastres causés par les phytosanitaires sur notre santé et notre environnement !" , expliquait le collectif dans un communiqué.

Info +

  • Une campagne « dosage du glyphosate dans les urines » s’organise actuellement à Besançon. Testez votre taux de glypho : la troisième campagne de prélèvement et d’analyse d'urine aura lieu le samedi 16 novembre à Besançon. Inscriptions ou renseignements par mail : glyphosate25@gmail.com
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Banque alimentaire : 60 tonnes déjà collectés ! Et ça continue jusqu'à demain

collecte nationale • Depuis vendredi, les gilets orange de la Banque alimentaire accueillent le grand public à l’entrée de 180 magasins du Doubs, de la Haute Saône et du Territoire de Belfort et collectent des produits alimentaires et des produits d’hygiène de première nécessité. 60 tonnes  de produits ont déja été collectés pour la seule journée de vendredi

« La forêt est notre avenir » : les employés de l’ONF réclament des bras et une vision

"La forêt peut nous sauver si on la préserve": des centaines d'employés de l'Office national des forêts (ONF) ont manifesté jeudi pour demander la "renégociation du contrat avec l'État" qui prévoit 500 suppressions de postes, et une vision d'avenir pour affronter le changement climatique.

Rachat de Flowbird (ex-Parkeon) : la maire de Besançon à la rencontre des salariés bisontins

Pour la cinquième fois en moins de 20 ans, la société française Flowbird (ex-Parkeon) va être rachetée pour plusieurs millions d'euros. A Besançon, il s'agit du premier employeur privé. Les salariés, inquiets, ne savent pas encore les conditions de ce rachat. Ils se sont rassemblés une nouvelle fois devant l'entreprise ce jeudi matin. La maire Anne Vignot a rencontré les représentants syndicaux.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.39
légères chutes de neige
le 27/11 à 9h00
Vent
4.95 m/s
Pression
994 hPa
Humidité
98 %

Sondage