Le Comtois PMS soulève des montagnes

Publié le 11/03/2014 - 08:35
Mis à jour le 12/03/2014 - 09:06

De l’atelier d’artisan à la centrale nucléaire, les produits de levage, d’arrimage et de protection de PMS Industrie connaissent un destin extrêmement varié. Avec une efficacité prouvée. "Ils n’ont causé aucun accident humain depuis la création en 1985", annonce Patrick Desforet, président de la PME de 85 salariés située à Rang dans le Doubs.

pms_montage.jpg
© PMS Industrie
PUBLICITÉ

L’autre motif de fierté de PMS Industrie tient dans le made in France. "Nous sommes le dernier fabricant tricolore et 80 % de notre matière textile vient de l’Hexagone", affirme le repreneur en 2004 de la société à son fondateur alors qu’il en était un cadre, en association avec ses collègues Frédéric Bianchi, Hervé Ragondet et Joaquim Ribeiro.

Elingues de câbles et chaînes, élingues textiles, sangles, systèmes d’arrimage sur véhicules, harnais de sécurité composent le cœur de gamme de PMS. "Dans la famille des instruments de levage, nous nous situons entre le crochet de grue et la charge. Nos produits les plus pondéreux peuvent soulever des locomotives, des paquebots, des Airbus", poursuit le président.

Le sur-mesure des produits se voit dans les ateliers, où des opératrices confectionnent des élingues sangles plates avec une machine à coudre classique, donnant au process un côté sympathiquement artisanal.

Lire la suite de l'article de  Pierre-Yves Ratti (Innovations brevetées, l'international, etc.) sur le site de notre partenaire Traces Ecrites

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le député européen et conseiller départemental Christophe Grudler obtient 600 000 euros de l’État pour le Grand Belfort

Depuis 2016 le fonds de péréquation des ressources intercommunales et communales (FPIC) comprend une garantie de sortie dégressive pour les territoires qui cessent d’être éligibles. Ce dispositif arrive à échéance l’année prochaine et conduira 175 territoires bénéficiaires d’une garantie de sortie en 2019 à ne plus rien percevoir en 2020. "C’est la situation dans laquelle aurait dû se retrouver la Communauté d’Agglomération du Grand Belfort pour l’année à venir" constate Christophe Grudler, député européen et conseiller départemental du Territoire de Belfort.

L’hiver approche, et c’est toujours le bon moment pour acheter son vélo chez Proxy-Cycle !

PUBLI-INFO • La période hivernale est en effet une belle occasion de parcourir les magasins et de chercher son futur moyen de transport, de se faire plaisir pour noël ou bien encore de chercher la bonne affaire. Le fabricant et vendeur de vélos électriques bisontin Proxy-Cycle propose des promotions ainsi que des nouveautés toujours plus pratiques et tendance dès maintenant ! Rendez-vous dans les magasins Proxy Cycle en Franche-Comté…

Étude sur l'état de la pauvreté : qui sont les plus impactés en Franche-Comté ?

Depuis 20 ans, le Secours catholique mène une étude statistique annuelle sur l'état de la pauvreté en France. Ce 7 novembre 2019, l'organisation met en lumière la situation de précarité des migrants, des femmes seules et des enfants… Nous avons rencontré Antoine Aumonier, délégué de Franche-Comté au secours catholique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.84
pluie modérée
le 15/11 à 6h00
Vent
3.47 m/s
Pression
998 hPa
Humidité
98 %

Sondage