Alerte Témoin

Ce dimanche, venez visiter librement la préfecture de Besançon !

Publié le 17/09/2019 - 13:30
Mis à jour le 19/09/2019 - 10:03

Ouverte ce week-end pour les Journées du patrimoine, la Préfecture du Doubs à Besançon pourra désormais également être visitée certains autres jours de l'année, en visite libre ! Dont ce dimanche 22 septembre, de 14h à 17h. Pour accompagner les citoyens dans leur déambulation, une application a été spécialement mise en place…

PUBLICITÉ

Les Journées Européennes du Patrimoine, qui se déroulent ce week-end des 21 et 22 septembre, « sont l’occasion pour les citoyens de se réapproprier leur patrimoine », rappelle Joël Mathurin, préfet du Doubs.

Mais si la démarche est « essentielle » pour le représentant de l’Etat, deux créneaux de quelques heures dans l’année, ce n’est pas assez. Très rapidement, les visites guidées prévues samedi et dimanche ont affiché complètes.

Des visites libres certains jours de l'année

Le Préfet ne voulait pourtant pas que "cet esprit s'arrête ce week-end." 

En conséquence, la préfecture du Doubs a décidé d’ouvrir ses portes certains jours de l'année, en visites libres ; il suffira alors de se présenter à l’accueil, muni d’une pièce d’identité, et de se laisser porter par les lieux. Comme ce dimanche, de 14h à 17h. 

Pour les autres jours d'ouverture dans l'année, la préfecture fera alors l'annonce au cas par cas.

Une application mobile, disponible simplement grâce à un QR code ou sur internet, permet en outre de disposer d’informations supplémentaires sur les pièces et œuvres rencontrées lors de la déambulation.

Le lieu de la transparence de l’Etat

« Le site de la préfecture peut apparaître éloigné, caché des citoyens. C’est un bon moyen d’en ouvrir les portes et les fenêtres » assure Joël Mathurin. « Que cet établissement devienne un outil de transparence de l’action de l’Etat, et pas comme on peut se l’imaginer parfois, un lieu de pouvoir où un obscur préfet reçoit des hommes du système en catimini. »

Et de rappeler : « C’est ici qu’on gère la crise de la sécheresse, du secteur forestier, qu’on décide de la marche à suivre pour les loups, etc… Les décisions font écho à la vie du quotidien des citoyens. Il y a un lien fort entre la préfecture et les habitants qu’il faut renouer. »

Un bâtiment chargé d'histoire

Pascal Brunet, historien bisontin de l’architecture, connaît mieux que quiconque l'importance de pouvoir visiter un tel lieu. «Déjà, il est magnifique c’est évident, mais il est bon de savoir pourquoi. Construit entre 1770 et 1777, il symbolise une époque, le siècle des lumières, dont l’architecture française a donné le « LA » à toute l’Europe. »

Ensuite, « c’est un lieu gardé plutôt secret. Si on passe la tête à travers la porte d’entrée, on peut apercevoir la cour ; mais de grands murs entourent le jardin, longtemps resté à l’abri des regards. C’est une merveille rare et il est précieux d’y avoir accès. Même chose pour les pièces intérieures.»

Enfin, « ce bâtiment incarne la continuité du pouvoir. De l’ancien régime jusqu’à notre démocratie actuelle. Aujourd’hui, il exerce la volonté du peuple. Pour moi, il est légitime que les citoyens puissent rentrer ici, visiter leur patrimoine.»

Pascal Brunet a écrit un livre, "Des intendants du Roi aux Préfets de la République", sur la préfecture du Doubs et les œuvres qu’on peut y trouver ; il a compilé une grande partie de ses "secrets d’histoire" dans l’application mobile de visite de la préfecture. Découvrez-les lors de votre prochaine visite !

Infos +

  • Préfecture du Doubs,  8bis Rue Charles Nodier 25000 Besançon
  • Pièces d’identité obligatoire
  • Nombre de visiteurs présents en même temps limité
  • Retrouvez la préfecture sur Facebook,Twitter et Instragram, plateformes d'échanges
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Belfort : le Fimu lance un appel aux hébergeurs !

Le Festival international de musiques universitaires se déroulera du 28 mai au 1er juin 2020. Chaque année, il accueille entre 1200 et 1400 musiciens venus de près de 40 pays différents. Ceux-ci sont de plus en plus nombreux à souhaiter être hébergés chez des habitants belfortains pour vivre pleinement l’expérience du festival.

Municipale 2020 : Anne Vignot et sa liste « Besançon par nature » présentent leur programme culturel

La liste "Besançon par nature", conduite par Anne Vignot, a dévoilé jeudi 13 février ses propositions pour le secteur de la culture à Besançon dans le cadre de sa campagne pour l'élection municipale.

"Dancing Machine" au Frac Franche-Comté : soyez acteur de l'exposition

L'année 2020 sera placée sous le signe de la danse et des arts plastiques. La première exposition de l'année, Dancing machine, s'intéresse aux contraintes internes au corps, avec notamment des œuvres de Agnès Geoffray, Esther Ferrer, Hans Bellmer ou encore Markus Raetz. Cette exposition, largement participative, invite le public à manipuler, expérimenter, mettre en jeu son propre corps, jusqu'au 26 avril…

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.24
ciel dégagé
le 18/02 à 18h00
Vent
2.37 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
88 %

Sondage