Le mauvais temps profite au retour de la raclette

Publié le 07/08/2023 - 12:02
Mis à jour le 07/08/2023 - 12:03

Temps de chien pour un moins d’aout en Franche-Comté ? Qu’à cela ne tienne, on remballe le barbecue et le parasol et on ressort des placards le sacro-saint appareil à raclette. Ou à fondue, au choix, tant que fromage et charcuterie sont au menu. Face à une météo estivale maussade le week-end dernier, les fromagers et bouchers de Besançon ont vu leur demande en fromage à raclette et charcuterie augmenter. On fait le point sur ce curieux phénomène bien franc-comtois.

 © istockphotos.com
© istockphotos.com

Voilà bien la preuve que la météo affecte les modes de consommation. Car il y en a pour qui le mauvais temps n’est pas synonyme de mauvais chiffre pour autant. A défaut des grillades, les consommateurs n’hésiteraient pas à se tourner vers des plats plus hivernaux. La boucherie René Pagnot rue Lecourbe à Besançon peut le confirmer, pour avoir vu ses ventes de charcuterie -accompagnant traditionnellement la raclette- augmenter le week-end dernier, alors que la météo était très mitigée sur la Franche-Comté. Même constat du coté de la boucherie TVB rue de la Madeleine à Besançon : "météo et alimentation sont liées, c’est certain. Lorsque les prévisions sont mauvaises les ventes de grillades se calment, et inversement lorsque le beau temps revient", affirme le gérant.

Une information confirmée par La Cave aux Fromages rue Courbet, qui a vu ses ventes de fromage à raclette et à fondue dépasser les chiffres habituels pour la saison.

Selon MétéoFrance, le temps s’arrange progressivement sur le territoire à partir de mardi 8 août. A voir le week-end prochain si les ventes de grillades pour le barbecue remontent en même temps que la température...

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Economie

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Base de loisirs d’Osselle : qui sont les deux chefs bisontins à la tête du nouveau restaurant ?

Suite à un appel d’offres lancé par Grand Besançon Métropole en février dernier pour trouver les gérants du snack et du restaurant de la base de loisirs d’Osselle, le projet de deux chefs bisontins, déjà bien connus, a été retenu. Celui d’Adrien Rognon, gérant de la Pizzeria Piano et de Sylvain Piguet, gérant de LÔ à Besançon.

En colère, les commerçants mènent une action rue de Vesoul à Besançon

C’en est trop pour les commerçants de rue de Vesoul à Besançon... Ils ont décidé de mener une action pour se faire entendre mardi 4 juin 2024 en couvrant symboliquement le panneau lumineux indiquant la fermeture de la route. Une communication qu’ils déplorent depuis l’effondrement de la rue survenu le 25 février dernier. Ils dénoncent également un manque de concertation "au détriment de la santé financière des entreprises". Le tout sans "qu’aucune aide" ne leur ait encore été accordée…

Où sortir cet été dans le Grand Besançon ?

Ce lundi matin, il était encore difficile à croire que l’été approche avec son lot d’animations de plein air… Et pourtant ! Anne Vignot, présidente de Grand Besançon Métropole, Pierre Contoz, président du musée des Maisons comtoises, Benoît Vuillemin, vice-président de GBM en charge de l’attractivité et du tourisme, Patrice Hennequin, président de l’Office de tourisme et des congrès de GBM et François Bousso, conseiller communautaire GBM délégué à l’éco-tourisme, se sont réunis pour lancer officiellement la saison touristique estivale du territoire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.64
couvert
le 14/06 à 3h00
Vent
5.25 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
64 %