Le PDG d'Hermitage a reçu plus de 10 menaces de mort

Publié le 01/12/2012 - 11:31
Mis à jour le 01/12/2012 - 11:42

Après la révélation de la mort inexpliquée, au Royaume-Uni, d'un Russe lié à l'affaire Magnitski, une vaste fraude impliquant des fonctionnaires russes, le PDG du fonds d'investissement Hermitage, au coeur du scandale, a confié vendredi avoir reçu "plus de 10 menaces de mort". William Browder, a déclaré qu'Alexander Perepilitchnyi, le Russe de 44 ans qui est mort de façon  inexpliquée le 10 novembre devant son cossu domicile britannique, dans le Surrey (sud de l'Angleterre), était entré en contact avec Hermitage "à l'été 2010".

 Le Russe avait fourni des documents comptables impliquant des responsables russes dans un vaste détournement de fonds, qui ont permis l'ouverture d'une enquête en Suisse et le gel de plusieurs comptes en banque, selon la même  source.

Hermitage dit avoir été victime d'une machination orchestrée par des responsables de la police et du fisc russes pour détourner 230 millions de dollars (177 millions d'euros, 7,1 milliards de roubles) de fonds publics, par la voie de remboursements d'impôts. Le décès de M. Perepilitchnyi, pour l'heure considéré par la police comme une "mort inexpliquée", a donné lieu vendredi à une deuxième série d'analyses post-mortem, a précisé la police du Surrey, ajoutant que les résultats étaient attendus très prochainement.

Réagissant à cette mort, M. Browder a confié "avoir reçu plus de dix menaces de mort depuis le lancement de (sa) campagne pour obtenir justice".   "Il est évident que les individus qui nous ont visé, Sergueï Magnitski et nous, sont extrêmement dangereux et sont capables de commettre des crimes très graves", a-t-il ajouté.

Selon M. Browder et plusieurs médias britanniques, M. Perepilitchnyi est la quatrième personne liée à l'affaire Magnitski qui décède dans des circonstances inexpliquées. Sergueï Magnitski, juriste d'Hermitage qui avait dénoncé la machination fiscale, est mort le 16 novembre 2009 à 37 ans dans un centre de détention provisoire à Moscou. Selon un rapport officiel russe, il a été victime de coups et privé de soins de manière "préméditée".   Il avait été inculpé de fraude fiscale par les responsables qu'il dénonçait, selon Hermitage, et fait encore l'objet de poursuites judiciaires post-mortem, tout comme William Browder, le PDG d'Hermitage.

Jeudi, le parquet général russe a annoncé avoir transmis au tribunal un dossier pénal dans lequel les deux hommes sont accusés de fraude fiscale pour plus de 522 millions de roubles (13 millions d'euros).

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Bientôt des panneaux photovoltaïques au stade Léo Lagrange de Besançon ?

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.98
légère pluie
le 19/06 à 6h00
Vent
0.8 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
93 %